Navigation – Plan du site

AccueilNuméros251-252Le retour des choses : points de ...Les choses des gens. Le patrimoin...

Le retour des choses : points de vue situés et plurivocalités

Les choses des gens. Le patrimoine des uns et des autres dans la patrimonialisation de l’ethnicité au Cameroun et au Mali

People’s Things. The Heritage of Some and Others in the Patrimonialization of Ethnicity in Cameroon and Mali
Germain Loumpet
p. 565-597

Résumés

Le patrimoine culturel comme concept polysémique est approprié dans les contextes endogènes africains. Il est assimilé à la tradition ou à des néo-traditions inventées et dans son acception étymologique et littérale, à l’héritage du père. Dans les États-nations pluriethniques du Cameroun et du Mali, le patrimoine est instrumentalisé dans les constructions identitaires à des fins politiques par l’État et les communautés. En conséquence, le processus de patrimonialisation s’exprime par des formes de muséalisation et de démuséalisation aux frontières du musée classique et des musées imaginés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Le patrimoine culturel, un nouveau concept dans le vocabulaire politique et populaire
Patrimoine et ethnicité
De la tradition à l’approche systématique du patrimoine
Usages du concept de patrimoine au Cameroun
Les premières lois sur le patrimoine au Cameroun
Interprétations et appropriations endogènes du concept de patrimoine au Cameroun
La muséalisation comme processus et expression de la patrimonialité
Le musée national et l’allégorie nationale
Les objets, le patrimoine de l’altérité, exemples du Cameroun et du Mali
Les Bamiléké et le silence d’un syndrome mémoriel
Le royaume bamoun, une interface d’avant-garde
La démuséalisation en pays sénoufo et minianka du Mali
Résistances, difficultés, limites
Le patrimoine immatériel, une métaphore de la résistance
Ethnicité, patrimoine, provenance

Aperçu du texte

« Les choses des gens » est une formule familière au Cameroun pour marquer une ligne de démarcation entre son espace vital, dans sa plénitude, et celui d’autrui. C’est une frontière virtuelle et morale infranchissable quand elle effleure la sphère métaphysique fictive et ontologique d’une personne ou d’une communauté dans un contexte de cohabitation multiculturelle. On dit également au Cameroun : « On ne s’amuse pas avec les choses des gens », et cela résonne à la fois comme une injonction et une mise en garde contre une menace secrète mais réelle. Ces « choses » rentrent dans l’univers de la représentation notamment par la statuaire. Ainsi, la dévotion envers une figure des ancêtres relève de la piété et de la spiritualité tout comme les objets attachés aux rituels et aux cultes dans la quasi-totalité des sociétés ancestrales des Grassfields de l’ouest du Cameroun. Ces objets font indistinctement partie de leur patrimoine.

Bien qu’étant devenu un nouvel objet d’étude scientifique et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Germain Loumpet, « Les choses des gens. Le patrimoine des uns et des autres dans la patrimonialisation de l’ethnicité au Cameroun et au Mali »Cahiers d’études africaines, 251-252 | 2023, 565-597.

Référence électronique

Germain Loumpet, « Les choses des gens. Le patrimoine des uns et des autres dans la patrimonialisation de l’ethnicité au Cameroun et au Mali »Cahiers d’études africaines [En ligne], 251-252 | 2023, mis en ligne le 03 janvier 2026, consulté le 02 mars 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/45223 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.45223

Haut de page

Auteur

Germain Loumpet

Archéologue et anthropologue, International Society of the New Patrons, Yaoundé, Cameroun

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search