Navigation – Plan du site

AccueilNuméros253études et essaisTransporter à Dakar. Quand l’itin...

études et essais

Transporter à Dakar. Quand l’itinéraire de Ndiaga Ndiaye parle de l’histoire du Sénégal

Transport in Dakar. When Ndiaga Ndiaye’s Itinerary Speaks of Senegal’s History
Jérôme Lombard et Catherine Valton
p. 23-59

Résumés

En soixante ans, le plus grand transporteur sénégalais, Ndiaga Ndiaye, décédé en 2020, a connu une trajectoire exceptionnelle qui l’a amené de son milieu rural au transport urbain de Dakar et du métier de chauffeur de taxi au statut de multi-exploitant de minibus. À la tête d’une entreprise sans structure de gestion, il a valorisé comme ressources de fonctionnement le chauffeur et l’apprenti, ainsi que des véhicules maintes fois réparés. Dominant le transport urbain, il a imposé sa marque de fabrique, avec son nom de famille éponyme d’un véhicule de ramassage. Au tournant des années 1980, le redéploiement de l’État à travers un processus de « décharge » et l’adoption de dispositifs de dérégulation et de déréglementation de l’économie sénégalaise ont fait émerger moult acteurs privés de transport, dont Ndiaga Ndiaye, et légitimé l’informalité à tous les niveaux de la décision. Son réseau d’allégeances politiques et religieuses a conforté sa position de pouvoir et fait de lui un acteur incontournable du transport sénégalais. C’est sur la base d’un long suivi qualitatif que sont présentées l’évolution géographique du parcours de Ndiaga Ndiaye, puis la part que ce dernier a occupée dans les changements intervenus dans le transport urbain dakarois. Opportuniste et réactif, il représente l’archétype du Sénégalais d’origine rurale inséré dans l’espace urbain de la capitale, qui, au même titre que les élites du pouvoir politique, économique ou culturel, a pris toute sa place dans la société contemporaine.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

À la recherche de Ndiaga Ndiaye
Du bassin arachidier à la capitale : traversée sénégalaise
Employé chez un traitant d’escale
Conducteur dans l’intérieur du pays, puis émigré en Afrique de l’Ouest
Néo-transporteur sur la desserte interurbaine
Dominateur dans le transport urbain dakarois
Leader de la nouvelle offre après 2000
Après lui ?
Ndiaga Ndiaye ou le nouvel esprit d’initiative
Quand la contrainte crée l’informalité
L’offre privée au cœur du dispositif public de transport
De la « décharge » dans le transport urbain dakarois
Ndiaga Ndiaye ou la libéralisation jusqu’à l’excès
Au prisme des allégeances religieuses et confrériques
Ndiaga Ndiaye, disciple mouride
L’art mouride de recomposer l’espace urbain
Quid du modèle Ndiaga Ndiaye ?

Aperçu du texte

Les quelques fois où je me suis présenté au portail de son garage, au km 14 de la route de Rufisque, route nationale 1 à Dakar, j’ai toujours été accueilli par un vieux monsieur, un mécanicien, gentil, mais respectant la consigne donnée : ne pas laisser entrer n’importe qui. Quand le barrage est franchi, on se trouve dans un espace clos de 20 m sur 30, avec à droite un hangar adossé au mur de la concession sur toute sa longueur, à gauche un espace vide où stationnent parfois quelques cars, au fond un amoncellement de pièces détachées et de caisses de véhicules. Immédiatement, en entrant, est situé le bureau où se tient son adjoint, le comptable.
Carnet de terrain de Jérôme Lombard, septembre-octobre 2002.

Ndiaga Ndiaye, l’homme qui possédait ces locaux, est décédé le 10 juillet 2020 à 85 ans. Bien avant sa disparition, le transporteur était entré dans le quotidien des Sénégalais, en « […] prêtant son nom à l’un des moyens de locomotion les plus pratiqués du pays (car “Ndiaga Ndiaye”) ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Lombard et Catherine Valton, « Transporter à Dakar. Quand l’itinéraire de Ndiaga Ndiaye parle de l’histoire du Sénégal »Cahiers d’études africaines, 253 | 2024, 23-59.

Référence électronique

Jérôme Lombard et Catherine Valton, « Transporter à Dakar. Quand l’itinéraire de Ndiaga Ndiaye parle de l’histoire du Sénégal »Cahiers d’études africaines [En ligne], 253 | 2024, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 14 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/46290 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.46290

Haut de page

Auteurs

Jérôme Lombard

Pôle de recherche pour l’organisation et la diffusion de l’information géographique, IRD, Aubervilliers, France

Du même auteur

Catherine Valton

Pôle de recherche pour l’organisation et la diffusion de l’information géographique, IRD, Aubervilliers, France

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search