Navigation – Plan du site

AccueilNuméros253études et essaisTâtonner au cœur de la menace. L’...

études et essais

Tâtonner au cœur de la menace. L’empoisonnement du pasteur Aron, réfugié de RDC à Kampala (Ouganda)

Dabbling at the Heart of the Threat. The Poisoning of Pastor Aron, a Refugee from the DRC in Kampala (Uganda)
Aude Franklin
p. 93-121

Résumés

À partir d’un terrain de vingt-deux mois mené entre 2018 et 2023, cet article analyse le cas d’empoisonnement d’un pasteur comme révélateur des conditions de l’incertitude et de la menace, plus larges, vécues par les réfugié.e.s de République démocratique du Congo (RDC) résidant à Kampala (Ouganda). Quatre situations d’interaction avec le pasteur sont présentées, pour restituer les discours et stéréotypes sur les individus dangereux, menaçants, qui accompagnent l’évolution du soupçon sur l’auteur de l’empoisonnement et de son interprétation, mouvante. Sont ainsi révélés, par la description du cas, les rapports ordinaires de compétition pour la réinstallation, le soupçon porté sur les « faux réfugiés », et les ressources en situation d’acteurs pris dans les filets de l’incertitude et du conflit.

Haut de page

Notes de l'auteur

Je remercie Eloi Ficquet, Lucille Fontaine, Marie-Aude Fouéré, Mélina Gautrand, Stefan Le Courant, Claire Médard Michel Naepels et Martin Ruelle pour leurs précieux retours sur une première version de ce texte.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Un pasteur, réfugié à Kampala
Qu’est-ce que ça fait d’être empoisonné.e ? Précisions théoriques
Situation 1
Situation 2
Situation 3
Situation 4

Aperçu du texte

20 h 14. « Seigneur, guéris ton serviteur qui est malade, le pasteur Aron [...]. Soyons tous en réunion de prière, prions pour lui, afin que Dieu puisse restaurer sa santé au Nom de Jésus. Amen ».

Un soir, par un cercle de prière WhatsApp, un service international de messagerie instantanée, j’apprends que le pasteur Aron est malade. Inquiète en raison du nombre inhabituel de messages postés sur le groupe à cette heure, j’envoie un message à Aron. Grâce, son épouse, me répond à sa place.

- Papa, vous êtes malade ?
- Ton papa était empoisonné y’a longtemps, hier la situation était très critique.
- Vous a-t-on encore empoisonné hier ?
- Confirmé positif lui-même. N’en parle pas. Hier que le médecin a confirmé ça.
- Mais quel médecin ? Vous êtes allé à quel hôpital ?
- Il est là actuellement pour le traitement. Ça fait longtemps qu’il en avait dans le corps. Nous sommes ici merci. Dieu est au contrôle.

Dans la nuit, les messages continuent d’affluer sur le groupe WhatsApp. L’un des membres d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aude Franklin, « Tâtonner au cœur de la menace. L’empoisonnement du pasteur Aron, réfugié de RDC à Kampala (Ouganda) »Cahiers d’études africaines, 253 | 2024, 93-121.

Référence électronique

Aude Franklin, « Tâtonner au cœur de la menace. L’empoisonnement du pasteur Aron, réfugié de RDC à Kampala (Ouganda) »Cahiers d’études africaines [En ligne], 253 | 2024, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 14 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/46425 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesafricaines.46425

Haut de page

Auteur

Aude Franklin

Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS), EHESS, Paris, France

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search