Navigation – Plan du site

AccueilNuméros254études et essais« Quand la radio met sur le droit...

études et essais

« Quand la radio met sur le droit chemin » : campagnes de sensibilisation et lutte contre la migration en Casamance au Sénégal

“When Radio Helps People to Find their Way”: Public Sensitizing Campaigns and the Fight against Migration in Casamance (Senegal)
Doudou Dièye Gueye
p. 357-376

Résumés

Cet article traite des campagnes de sensibilisation aux risques de l’émigration dite « irrégulière » et de leurs effets sur les communautés locales. En Casamance, des émissions radiophoniques et des séances dites de « causeries villageoises » sont organisées par des ONG pour lutter contre ce type d’émigration. Alors que leur objectif est de détourner de l’aventure migratoire, les jeunes et leurs familles y puisent des informations sur les routes migratoires et s’en servent pour redéfinir de nouvelles zones de passage ou de nouvelles connexions avec des intermédiaires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Enquêter les dessous de l’industrie migratoire casamancaise
Routes et acteurs du contexte migratoire casamançais
Raconter le voyage, témoigner d’un parcours

Aperçu du texte

Au Sénégal, comme dans d’autres pays du Sahel, la migration dite « illégale » ou « irrégulière » a récemment été criminalisée avec des peines très lourdes pour les passeurs, les intermédiaires, les convoyeurs et pour tout autre acteur œuvrant à la rendre possible. Au sein même de l’appareil d’État, la Division de lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes a été créée en 2015 et rattachée à la Police de l’air et des frontières. Parallèlement, un Comité interministériel de lutte contre l’émigration clandestine (cilec) qui regroupe des acteurs étatiques et non étatiques a été installé au ministère de l’Intérieur en 2020. Sur le plan du traitement médiatique, le financement du Fonds fiduciaire de l’Union européenne a permis la mise en place de divers moyens de lutte, notamment à travers des campagnes de sensibilisation sur les dangers de cette forme de migration. Ces campagnes allient des « causeries villageoises », des diffusions radiophoniques d’émissions de lutte c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Doudou Dièye Gueye, « « Quand la radio met sur le droit chemin » : campagnes de sensibilisation et lutte contre la migration en Casamance au Sénégal »Cahiers d’études africaines, 254 | 2024, 357-376.

Référence électronique

Doudou Dièye Gueye, « « Quand la radio met sur le droit chemin » : campagnes de sensibilisation et lutte contre la migration en Casamance au Sénégal »Cahiers d’études africaines [En ligne], 254 | 2024, mis en ligne le 02 janvier 2027, consulté le 19 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/47617 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11v38

Haut de page

Auteur

Doudou Dièye Gueye

Laboratoire de recherche en sciences économiques et sociales (LARSES), Université Assane Seck de Ziguinchor, Sénégal

Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search