Navigation – Plan du site

AccueilNuméros254notes et documentsKoma Coulibaly, un chef d’arrondi...

notes et documents

Koma Coulibaly, un chef d’arrondissement et la sensibilisation au problème de l’« exode » : contrôler et prévenir l’émigration à Garalo (Mali), 1962-1967

Koma Coulibaly, a District Chief and Raising Awareness of the “Exodus” Problem: Controlling and Preventing Emigration in Garalo (Mali), 1962-1967
Daouda Gary-Tounkara
p. 403-420

Résumés

Cet article a pour objectif d’historiciser la notion de politique de prévention de l’émigration à l’échelle des États africains, du Mali en particulier, après l’indépendance et au cours des années 1960. Il éclaire et documente cette politique à travers le récit de vie et le parcours d’un administrateur de terrain, El Hadj Koma Coulibaly, le chef de l’arrondissement de Garalo, situé dans la région de Sikasso. Après avoir montré comment la mobilité est inscrite dans la trajectoire personnelle et professionnelle de Koma et de celle de sa famille, l’article étudie son action dans la lutte contre l’exode, ses espoirs, déceptions et désillusions et son regard sur la gestion des affaires publiques par le pouvoir central malien dans les trois premières décennies de l’indépendance.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Au service de l’indépendance
La bataille de l’exode, discussions et débats autour de la sortie de l’arrondissement

Aperçu du texte

Dans cet article, je m’intéresse à l’historicité du discours contre l’émigration au Mali, qui remonte au moins à la période fondatrice des années 1960 et qui a durablement marqué la relation de l’État à ses expatriés. Je montre que bien avant la généralisation des campagnes de sensibilisation contre l’émigration en provenance des pays du Nord au tournant des années 2000 (Keita & Maïga 2023 : 2), il existait au Mali une volonté politique de retenir sur place les jeunes gens. Les départs étaient assimilés à tort, selon le pouvoir politique, à un « exode » ou à une perte sèche pour la collectivité qui les avait vus naître, grandir, soignés, d’où la mise en œuvre de la politique nationale du « retour à la terre » entre 1959 et 1968 (Gary-Tounkara 2008 : 195-216). Durant les trois premières décennies de l’indépendance, il était attendu des jeunes qu’ils contribuent à leur tour au bien-être de leur famille en restant dans le pays, les deux étant le plus souvent confondus selon les normes ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daouda Gary-Tounkara, « Koma Coulibaly, un chef d’arrondissement et la sensibilisation au problème de l’« exode » : contrôler et prévenir l’émigration à Garalo (Mali), 1962-1967 »Cahiers d’études africaines, 254 | 2024, 403-420.

Référence électronique

Daouda Gary-Tounkara, « Koma Coulibaly, un chef d’arrondissement et la sensibilisation au problème de l’« exode » : contrôler et prévenir l’émigration à Garalo (Mali), 1962-1967 »Cahiers d’études africaines [En ligne], 254 | 2024, mis en ligne le 02 janvier 2027, consulté le 19 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/etudesafricaines/47692 ; DOI : https://doi.org/10.4000/11v3a

Haut de page

Auteur

Daouda Gary-Tounkara

Institut des mondes africains (IMAF), CNRS, Aubervilliers, France

Du même auteur

  • De Dakar à New York [Texte intégral]
    Récits de marins de l’Afrique francophone à la « découverte » de l’Amérique au tournant des années 1920
    From Dakar to New York. Sailors’ Narratives of French-Speaking Africa in the “Discovery” of America at the Turn of the 1920s
    Paru dans Cahiers d’études africaines, 213-214 | 2014
Haut de page

Droits d'auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search