Navigation – Plan du site

AccueilSommaires des anciens numéros4La littérature autochtone (hagiog...

La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale

Indigenous Literature (Hagiographical and Historiographical) in Medieval Bulgaria
Borislav Georgiev
p. 19-44

Résumés

La littérature bulgare, qui occupe une place de choix parmi les littératures sud-slaves, doit son épanouissement à sa proximité avec Constantinople et à l’impact de l’initiative ecclésiale et littéraire de Cyrille et Méthode. Elle se caractérise par une grande abondance de textes ecclésiastiques et surtout hagiographiques et peut se diviser en trois périodes : au début, l’hagiographie vieux-slave de la fin du IXe s. au Xe s., liée à Cyrille et Méthode et leurs premiers disciples ; lui succède une deuxième époque caractérisée par l’épanouissement de l’hagiographie anachorétique correspondant au temps du deuxième royaume bulgare, du XIe s. à la fin du XIVe s. Enfin, on trouve l’âge d’or de l’hagiographie bulgare à la fin du XIVe s., liée au personnage du patriarche Euthyme de Tarnovo.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Borislav Georgiev, « La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale », Études balkaniques, 4, 1997, 19-44.

Référence électronique

Borislav Georgiev, « La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale », Études balkaniques [En ligne], 4 | 1997, mis en ligne le 08 avril 2009, consulté le 12 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/etudesbalkaniques/148

Haut de page

Auteur

Borislav Georgiev

E.H.E.S.S.-P.R.I. Pierre Belon

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search