Navigation – Plan du site

N° 45, 2020 - Le tourisme de croisière : défis et perspectives

Date limite de réception des articles : 20 avril 2020

Le tourisme de croisière : défis et perspectives

L’objectif de ce numéro thématique est de proposer un état des lieux du tourisme de croisière dans le monde à travers les logiques spatiales, les défis économiques et environnementaux ainsi que sur les rapports industrie/territoires hôtes. L’idée est de saisir les évolutions récentes en proposants des recherches qui sont à la fois critiques et constructives. Le gigantisme des paquebots et la massification des pratiques sont établis : la capacité moyenne des navires est désormais de 3 300 lits et les mégapaquebots (plus de 220 000 tonnes) concentrent 6 000 lits. Mais l’offre se diversifie, se recompose et se complexifie notamment avec le développement des secteurs de niche et les croisières fluviales.

Le tourisme de croisière est un secteur d’activité en pleine expansion : Le nombre de passagers est passé de 23,3 millions de passagers en 2015 à 28,2 millions en 2018 avec une hausse attendue de 6% en 2019 qui permettra à l’industrie d’atteindre les 30 millions de passagers.  314 paquebots en activité à la fin 2018 et 67 autres en cours de construction pour 2019-2020. Si la majeure partie de l’activité reste centrée sur ses traditionnels bassins privilégiés que sont les mers des Caraïbes (le premier marché de la croisière, 33,7% des clientèles), de la Méditerranée et la Baltique, elle se diffuse à travers le monde, du lointain océan Pacifique aux rivages de la mer de Chine, de l’Alaska à la Patagonie.

Cette diffusion spatiale s’accompagne d’une évolution des clientèles et de nouvelles déclinaisons du produit croisière et d’une segmentation. Le marché reste dominé par les clientèles nord-américaines (52%) et secondairement européennes (23%), mais leur part relative s’amenuise devant le succès de la croisière dans les économies émergentes.

Thématiques privilégiées

L’étude de la croisière est envisagée sous un triple angle :

  • Les espaces de la croisière :

    • Les contours de la géographie de la croisière et les évolutions récentes à travers l’étude des flux, des circuits, les ports de départs et les escales;

    • Les bassins de la croisière et les circuits, leurs similitudes et leurs spécificités;

    • Les nouveaux espaces en développement - régions nordiques et fluviales;

    • Les impacts socio-territoriaux et culturels sur les espaces de vie des communautés hôtes.

  • Les aspects économiques de la croisière :

    • Les revenus de la croisière, les retombées économiques de la croisière au regard des investissements, les bénéfices de la croisière (nature des consommations, répartition des dépenses);

    • L’étude des compagnies de croisière qui dominent l’industrie de la croisière;

    • Les enjeux économiques pour les escales et les territoires d’accueil et les stratégies de valorisation;

    • Les stratégies de confinements économiques - villages touristiques, îles privées.

  • La dimension environnement :

    • L’impact des paquebots de croisière sur l’environnement (carburants, eaux usées, déchets, émissions de particules fines dans les zones portuaires) et les innovations récentes (ISO 14001),

    • Les défis imposés par le gigantisme des navires dans les lieux d’accueil (ports, petites îles,  villes historiques);

    • Impacts des activités de déploiement des croisiéristes sur les territoires hôtes.

  • Les alternatives, pratique diverses et approches critiques

    • Le développement des secteurs de niche;

    • Les croisières alternatives (volontourisme, scientifiques, etc.);

    • Le tourisme de croisière fluviale et en régions isolées;

    • Les mouvements de résistances au niveau des destinations;

    • Les relations de pouvoir entre les différents acteurs;

    • Les questions de sécurité.

Calendrier

  • 10 décembre 2019 : date limite d’envoi de proposition d’article (résumé)

  • 20 avril 2020 : réception des articles ;

  •  Mai-juin 2020 : évaluation des textes par le comité scientifique ;

  • Juillet-août 2020 : finalisation des textes par les auteurs

  • Octobre 2020 : publication du numéro thématique

Contributions

Vous pouvez vous référer aux Instructions aux auteurs et envoyer vos contributions à etudescaribeennes@gmail.com

  • Logo Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS
  • Logo ERIHPLUS (European Reference Index for the Humanities and Social Sciences)
  • Logo DOAJ (Directory of Open Access Journals)
  • Logo Université des Antilles
  • OpenEdition Journals