Navigation – Plan du site

AccueilNuméros45-2Comptes rendusCormac Moore, Birth of the Border...

Comptes rendus

Cormac Moore, Birth of the Border : The Impact of Partition in Ireland

Philippe Cauvet
p. 204-205
Référence(s) :

Cormac Moore, Birth of the Border : The Impact of Partition in Ireland, Newbridge, Merrion Press, 2019, viii + 306 p.

Texte intégral

1En cette année 2020 qui marque le centenaire du Government of Ireland Act, année faisant elle-même partie de la grande décennie des commémorations (commémorations de 1914, 1916, 1918, 1920, 1921, 1922…), il était tout à fait naturel que des ouvrages sur la partition de l’Irlande soient proposés par les maisons d’édition irlandaises. Si l’on ajoute à cela le contexte très particulier qu’est celui du Brexit et de l’imbroglio constitutionnel et socio-économique qu’il crée autour de la frontière irlandaise, il était inévitable que la question de la frontière entre Irlande et Irlande du Nord soit à nouveau une préoccupation commune aux historiens et au public.

2C’est dans ce contexte que Cormac Moore, historien au Dublin City Council, où il est en charge précisément des commémorations, a publié il y a quelques mois un ouvrage intitulé Birth of the Border : The Impact of Partition in Ireland chez Merrion Press.

3Le but de cet ouvrage n’est pas vraiment d’apporter une réponse scientifique nouvelle aux questions que les historiens, sociologues et politologues se posent depuis longtemps sur les origines et les causes de cette partition, ni sur les stratégies possibles qui existent pour résoudre cette question frontalière séculaire. Il s’agit pour Cormac Moore de décrire les principaux impacts qu’a eu la création de deux nouvelles entités étatiques autonomes sur l’île. En quatorze chapitres, très courts, essentiellement thématiques, l’auteur détaille la façon dont différents secteurs de la société, comme le mouvement ouvrier, les églises, les forces de sécurité, les entreprises, le monde éducatif, le milieu sportif, le monde judiciaire etc., se sont adaptés à cette nouvelle donne.

4C’est en quelque sorte un retour à un moment charnière du passé, une plaisante chronique sociale et culturelle de l’Irlande de 1920-1925 auxquels nous invite Cormac Moore. Et il n’est pas inintéressant de rappeler, comme le fait Cormac Moore, que dès cette époque, la frontière posait déjà des problématiques semblables à celles qu’elle pose aujourd’hui depuis le référendum sur le Brexit. À une différence près : c’est l’État Libre d’Irlande qui, dès 1923, voulut, le premier, y installer des infrastructures douanières…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Cauvet, « Cormac Moore, Birth of the Border : The Impact of Partition in Ireland »Études irlandaises, 45-2 | 2020, 204-205.

Référence électronique

Philippe Cauvet, « Cormac Moore, Birth of the Border : The Impact of Partition in Ireland »Études irlandaises [En ligne], 45-2 | 2020, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 12 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/etudesirlandaises/10403 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesirlandaises.10403

Haut de page

Auteur

Philippe Cauvet

Articles du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search