Navigation – Plan du site
Études d'histoire et de civilisation

Class Struggle in the 1916-23 Irish Revolution: A Reappraisal

Olivier Coquelin
p. 23-36

Résumés

Dans le sillage de pensée de la plupart des historiens de ces dernières décennies, l’ouvrage de Peter Hart, The IRA at War, 1916-1923 (2003), tend à minimiser grandement l’importance des conflits sociaux qui eurent lieu au cours de la Révolution irlandaise de 1916-1923. Hart justifie cette approche par le fait que ces derniers n’ouvrirent pas la voie à de profonds bouleversements sociaux au sein du nouvel Etat libre d’Irlande. Toute respectable que puisse être cette affirmation, elle n’en demeure pas moins discutable, étant donné que « hormis le fait de reconnaître aux problèmes agraires quelque rôle dans la révolution, les historiens n’ont pas pris la peine de les étudier en profondeur, voire se sont montrés des plus dubitatifs quant à leur existence », pour citer Terence Dooley (voir « The Land for the People »: The Land Question in Independent Ireland, Dublin, University College Dublin Press, 2004, p. 17). Cette remarque vaut également pour les expériences subversives, telles que les soviets irlandais de 1918-1923, que la recherche universitaire traditionnelle a jusqu’ici quelque peu ignorées. S’inscrivant dans le cadre d’un projet consacré à ces dernières, cet article se veut donc un réexamen de l’analyse de Hart, à travers lequel est évalué l’ampleur de la “lutte des classes” dans la Révolution irlandaise.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Aperçu du texte

Up until the 1970s most of the studies exploring the Irish revolution or general Irish history had focused exclusively on its political and military aspects. This unique approach may be explained by the fact that the revolutionary activity had been primarily devoted to military and political purposes, so as to federate the cross-class nationalist community around the supreme goal of Irish independence. A marked turning point in Irish historiography, therefore, occurred only after F. S. L. Lyons’ 1971 famous essay Ireland Since the Famine had paid a particular attention to social and economic issues, thereby paving the way for other themes being dealt with, including gender, sectarianism, the social background of revolutionaries…

But while the socioeconomic dimension of the Irish revolution has since been recognized, on the other hand, analyses have tended to downplay its historical significance. Hence...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Coquelin, « Class Struggle in the 1916-23 Irish Revolution: A Reappraisal », Études irlandaises, 42-2 | 2017, 23-36.

Référence électronique

Olivier Coquelin, « Class Struggle in the 1916-23 Irish Revolution: A Reappraisal », Études irlandaises [En ligne], 42-2 | 2017, mis en ligne le 29 novembre 2019, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesirlandaises/5243 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.5243

Haut de page

Auteur

Olivier Coquelin

Université de Caen Normandie

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page