Navigation – Plan du site
Civilisation

Les Syndicats irlandais et la question cubaine, 50 ans après la révolution

Irish Trade Unions & the Cuban Connection: 50 years after the Cuban revolution
Marie-Violaine Louvet
p. 37-52

Résumés

En 2009, les festivités autour du cinquantenaire de la révolution cubaine sont l’occasion pour les syndicats irlandais de réaffirmer leur attachement au régime socialiste de Fidel Castro. Dans leur discours, qui mêle phantasmes révolutionnaires et références historiques, le mythe d’un Cuba rebelle et socialiste vient flirter avec l’imagerie de l’anti-impérialisme irlandais alors que les campagnes contre l’embargo américain et pour la libération des cinq de Miami trouvent un second souffle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2020.

Plan

Création d’une mythologie cubaine dans le discours syndical en Irlande
José Martí et James Joseph O’Kelly : traits d’union entre Cuba et l’Irlande 
Admiration pour certaines caractéristiques du régime socialiste cubain
Contraste avec le discours de l’ETUC/ILO/ITUC sur la question des droits des travailleurs
Les syndicats irlandais en campagne pour Cuba
Sus à l’embargo américain sur Cuba
Les cinq de Miami : Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Fernando González, Antonio Guerrero, René González.
Conclusion

Aperçu du texte

En République d’Irlande, l’engouement autour de la vente de timbres à l’effigie du Che Guevara, dont on fêtait en 2017 le 50e anniversaire de la mort, révéla une certaine fascination populaire pour la figure socialiste. C’est la célèbre image du révolutionnaire, créée par l’artiste irlandais Jim Fitzpatrick à partir d’une photo prise par Alberto Korda en 1960, qui illustrait cette collection unique de timbres. Le Che, décrit par An Post, le service postal irlandais, comme « la quintessence du révolutionnaire de gauche », avait un ancêtre irlandais, Patrick Lynch, né à Galway en 1715, raison pour laquelle Ernesto Guevara Lynch – le père du Che – affirma que le sang des rebelles irlandais coulait dans les veines de son fils.

La figure du Che, est indissociable de celle de Fidel Castro, qui dirigea Cuba de la fin de la révolution (1959), jusqu’à quelques années avant son décès, le 25 novembre 2016. Le Président irlandais Michael D. Higgins – lui-même membre du Parti travailliste pendant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Violaine Louvet, « Les Syndicats irlandais et la question cubaine, 50 ans après la révolution », Études irlandaises, 43-2 | 2018, 37-52.

Référence électronique

Marie-Violaine Louvet, « Les Syndicats irlandais et la question cubaine, 50 ans après la révolution », Études irlandaises [En ligne], 43-2 | 2018, mis en ligne le 01 novembre 2020, consulté le 19 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/etudesirlandaises/6073 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.6073

Haut de page

Auteur

Marie-Violaine Louvet

Marie-Violaine Louvet est Maître de conférences à l'Université Toulouse 1 Capitole. Ses recherches portent sur l'activisme politique de la société civile irlandaise en lien avec les questions internationales et les mouvements transnationaux, en particulier entre l'Irlande et le monde arabe (20e et 21e siècles). Elle est l'auteur de Civil Society, Post-Colonialism and Transnational Solidarity: The Irish and the Middle East Conflict, Palgrave Macmillan, 2016.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page