Skip to navigation – Site map

HomeAbout the journalCode de déontologie et de bonnes ...

Code de déontologie et de bonnes pratiques

Les Études Platoniciennes

Responsabilités de la direction de la publication

Les Études Platoniciennes s’engagent à respecter les normes reconnues internationalement en matière d’édition scientifique et à mettre en œuvre l’ensemble des mesures possibles contre toute mauvaise pratique de publication. La revue veille ainsi à l’intégrité de la production et de la diffusion des connaissances scientifiques. L’objectif est de s’assurer que ce qui est publié est exact et produit conformément aux normes éthiques de la communauté scientifique à chaque étape du processus éditorial. Ces engagements sont partagés par l’ensemble des parties impliquées dans la revue : le responsable de la publication, les secrétaires de rédaction, les membres du comité de rédaction, les membres du comité scientifique, les responsables éditoriaux de chaque numéro annuel, les auteurs et évaluateurs des articles soumis à la revue.

La direction de la publication a la responsabilité de considérer toute proposition d’article scientifique qui lui est adressée, pour autant qu’il s’agisse d’un article original issu d’études menées à l’aide de méthodes généralement admises dans la communauté universitaire et portant sur un thème rentrant dans le champ de la revue : le platonisme et son histoire.

La direction de la publication a également la responsabilité de décider de la publication ou du refus de publication d’un article, au terme du processus d’évaluation en double aveugle. Ses décisions s’appuient sur les rapports d’évaluation et sont guidées par le souci de garantir la qualité scientifique des articles publiés dans la revue. Le directeur de la publication ne peut passer outre les conclusions des rapports.

La direction de la publication, avec le concours du secrétariat de rédaction, veille à ce que tous les documents soumis à la revue restent confidentiels pendant l’ensemble du processus d’évaluation. Aucune information relative à un article soumis n’est fournie à des tiers. Elle s’assure également que l’anonymat des auteurs et des évaluateurs soit préservé.

La direction de la publication, avec le concours du secrétariat de rédaction, s’assure de l’absence de tout conflit d’intérêts au cours du processus éditorial et veille à remplir ses fonctions de manière objective et équitable. Elle veille également à ce que les manuscrits soumis soient évalués pour leur contenu intellectuel sans aucune discrimination fondée sur le genre, l’âge, le statut professionnel, les convictions religieuses ou politiques ou l’origine des auteurs et autrices.

La direction de la publication, avec le concours du secrétariat de rédaction, s’assure de l’absence de plagiat. Quelle que soit la date de publication, la rédaction enquête sur toute allégation d’erreur ou d’inconduite, en donnant la parole à toutes les parties impliquées. La documentation associée aux plaintes est conservée. La rédaction en chef s’engage à publier des corrections, des clarifications, des rétractations et des excuses en cas de besoin.

Responsabilités des auteurs

Les auteurs s’engagent à ce que l’article qu’ils soumettent aux Études Platoniciennes soit un manuscrit original, ni évalué, ni accepté pour publication par ailleurs (dans une autre revue ou un livre). Les auteurs confirment ainsi que le contenu de l’article soumis est original en se référant aux « Instructions aux auteurs » : https://journals.openedition.org/etudesplatoniciennes/415. Lorsqu’une partie du contenu a été publié ailleurs, les auteurs ont l’obligation d’en citer les sources.

Les auteurs ont la responsabilité de citer tout contenu reproduit à partir d’autres sources, et de référencer l’ensemble de celles-ci dans leur bibliographie. Ils s’engagent aussi à obtenir la permission de reproduire tout contenu provenant d’autres sources, le cas échéant.

Pour les manuscrits signés par plusieurs auteurs, ceux-ci assurent qu’ils ont tous et toutes participé activement à l’élaboration du contenu de l’article et qu’ils ont tous et toutes approuvé la version soumise du manuscrit.

Les auteurs s’engagent à répondre aux demandes de la direction de la publication et du secrétariat de direction dans le cadre du processus d’évaluation par les pairs dans les délais indiqués par la rédaction en chef. En cas de suspicion d’erreurs ou d’inconduite, les auteurs doivent répondre aux demandes de renseignements qui leur sont adressées. Ils s’engagent à corriger, à se rétracter et à s’excuser s’ils sont reconnus coupables d’un comportement contraire à l’éthique, dont le plagiat ou l’utilisation de données frauduleuses.

Les auteurs informent rapidement la direction de la publication si une erreur significative est trouvée dans leur article, une erreur de calcul par exemple. Ils et elles doivent alors coopérer avec la direction de la publication pour publier un avis rectificatif ou retirer le document lorsque cela est jugé nécessaire par la direction de la publication ou le secrétariat de rédaction.

Les auteurs doivent déclarer tout conflit d’intérêts potentiel, à n’importe quelle étape du processus de publication.

Responsabilités des évaluateurs

Les manuscrits soumis aux Études Platoniciennes sont évalués en double aveugle : les auteurs ne connaissent pas l’identité des évaluateurs, et vice versa. Chaque article est évalué par au moins deux évaluateurs, dont au moins un est désigné au sein du comité de rédaction ou du comité scientifique. Si ces deux évaluations ne convergent pas, une troisième évaluation est sollicitée au sein du comité de rédaction.

Les évaluateurs s’engagent à produire leur évaluation de manière objective et impartiale. Ils et elles s’engagent à exprimer clairement leurs remarques et critiques en s’appuyant sur des arguments appropriés et explicites. Toute critique ad hominem est inappropriée.

Les évaluateurs s’engagent à produire leur évaluation dans le but d’aider la rédaction en chef à prendre les décisions éditoriales adéquates afin de garantir la pertinence et la qualité scientifiques des articles publiés dans la revue. Ils et elles s’efforcent aussi de soutenir les auteurs et autrices dans l’amélioration de la qualité des articles.

Les évaluateurs doivent considérer tous les articles reçus comme des documents confidentiels et ne les transmettre en aucune façon.

Les évaluateurs doivent informer le secrétariat de rédaction toute similarité avec des recherches publiées dans l’article évalué et attirer son attention sur tout texte ou partie de texte identique et qui ne serait pas dûment cité et référencé.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search