Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

De la Chine à l’Amérique en passant par la Palestine, l’Afrique ou les pays européens, Études rurales explore les nombreux aspects de la « ruralité » à travers les territoires, les activités, les genres de vie, les organisations politiques, les représentations, les croyances, les héritages et les perspectives. Grâce à la contribution d’auteurs venus d’horizons divers, la revue parle du monde en s’appuyant, pour toutes les disciplines (humaines, sociales et naturalistes), tant sur l’enquête scientifique que sur la réflexion, historique, philosophique ou anthropologique.

Les numéros récents sont disponibles sur le portail Cairn

Les numéros 1 à 152 (1961-1999) sont disponibles sur Persée

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

Dernier numéro en ligne
208 | 2021
Migrer et (s’)installer

Migration and settlement
Couverture du n°208 - juillet-décembre 2021
Informations sur cette image
Crédits : Céline Levain/Mirage collectif

Les migrations résidentielles, internes comme internationales, constituent un levier majeur pour inverser ou renforcer les tendances locales à la (dé)croissance du peulplement. Fondé sur des enquêtes de terrain, le dossier « Migrer et (s’)installer » se concentre sur les installations en provenance de l’étranger et à destination de territoires ruraux français (Ariège, Bouches-du-Rhône, Bretagne, Vienne) et italiens (Sardaigne, Tuscia).
L’originalité du dossier tient en deux points : s’intéresser à la diversité du fait migratoire et privilégier une approche par les acteurs et les dispositifs. Dans la lignée de travaux sur la globalisation des campagnes, les différents articles révèlent une diversité de profils migratoires et certains croisements dans les territoires. Le dossier analyse en particulier l’installation récente d’« exilés », dans un contexte de politique de dispersion à l’échelle nationale. Il met en évidence la variété des origines et des formes migratoires associées à l’activité agricole (saisonniers, ouvriers, néo-exploitants). Ces migrations sont étudiées au prisme des acteurs, institutionnels ou non institiutionnels, soulignant majoritairement l’articulation entre des dispositifs formels et des initiatives informelles, ainsi que l’agentivité des migrants eux-mêmes.
Ce dossier réinterroge, à travers les migrations internationales, des thématiques majeures des études rurales et des enjeux des campagnes contemporaines (habitat, emploi, précarité, santé, sociabilités…).

  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search