Navigation – Plan du site

Aux racines d’Études rurales

Retour sur les fondateurs de la revue
Anne Both
p. 18-25

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Georges Duby (1919-1996), l’historien du monde rural
Le doyen Daniel Faucher (1882-1970)
Le jeune anthropologue, Isac Chiva (1925-2012)

Aperçu du texte

Quand au printemps 1961, paraît le premier numéro d’Études rurales, la VIe section de l’École pratique des hautes études (EPHE) traverse littéralement une période d’euphorie éditoriale. En effet, quelques mois avant, paraissait la revue L’Homme. Revue française d’anthropologie, dirigée par Émile Benveniste, Pierre Gourou et Claude Lévi-Strauss, et un an plus tôt Les Cahiers d’études africaines. Toutes trois affichent un programme scientifique ambitieux, enthousiaste et stimulant à l’image de l’effervescence intellectuelle qui règne dans cette section qui deviendra, en 1975, l’actuelle École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

En 1958, Fernand Braudel, son président, déplore l’absence de recherches sur les sociétés rurales [Chiva 1997 : 15-20] et lance, en 1959, l’idée d’un périodique ruraliste. La revue trimestrielle d’histoire, géographie, sociologie et économie des campagnes sortira des presses à peine deux ans plus tard, en coédition avec Mouton. À l’époque, l’abonneme...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Both, « Aux racines d’Études rurales », Études rurales, 200 | 2017, 18-25.

Référence électronique

Anne Both, « Aux racines d’Études rurales », Études rurales [En ligne], 200 | 2017, mis en ligne le 16 mars 2018, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/11659

Haut de page

Auteur

Anne Both

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals