Navigation – Plan du site
Dossier

Life on an Atomic Collective

The Post-Soviet Retreat of the State in Rural Kazakhstan
Magdalena E. Stawkowski
p. 196-219

Résumés

Cet article étudie le cas de Koian, une ancienne exploitation collective d’élevage et d’agriculture dont une partie du territoire est située sur le site d’essais nucléaires de Semipalatinsk au Kazakhstan. Je montre comment, malgré les difficultés économiques, les habitants du village ont réinventé leur exploitation collective sous la forme d’une “banque collective” dans un paysage agro-nucléaire post-soviétique. Alors que les économies informelles et les liens sociaux jouent un rôle important pour suppléer le manque d’intérêt de l’État pour cette région, le village est devenu un moteur économique relativement stable et une source essentielle de cohésion dans les stratégies d’ascension sociale des personnes qui migrent vers les villes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Koian in historical context
Living sami po sebe
To the Bazar
Conclusion

Aperçu du texte

In the village of Koian, on the border of a Soviet-era Semipalatinsk Nuclear Test Site in Kazakhstan, young men collected hay at the end of the summer. They worked abandoned agricultural fields, ten kilometers from the village, just beyond a rugged mountain ridge and along a makeshift dirt road. Backs bent under the weight of dried straw, the men threw it high, with broken pitchforks, onto the back of the tractor. The mosquitos and biting flies incessantly gnawed at their bodies. They talked and laughed, surrounded by grasslands in a seeming desolate landscape. For lunch, they drank flasks of tea and ate dried mutton and deep-fried biscuits under the blazing sun. Leaving early in the morning, they returned to Koian only after dark, exhausted. House by house, hay was piled upon flat rooftops and the village slowly took on its winter look. Yet, these much prized fodder crops (wheat) were not native species to the area decades earlier. In the late summer months when the men from Koian ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Magdalena E. Stawkowski, « Life on an Atomic Collective », Études rurales, 200 | 2017, 196-219.

Référence électronique

Magdalena E. Stawkowski, « Life on an Atomic Collective », Études rurales [En ligne], 200 | 2017, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 17 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/11762 ; DOI : 10.4000/etudesrurales.11762

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals