Navigation – Plan du site
Chronique

La dimension environnementale des inégalités sociales

Catherine Larrère (dir.), Les Inégalités environnementales, Paris, Presses universitaires de France (« La Vie des idées »), 2017, 104 p.
Élias Burgel
p. 274-281

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Dans les fameuses « danses macabres » de la fin du Moyen Âge, la Grande faucheuse se tourne vers tous les sexes, tous les âges et, surtout, toutes les classes sociales — l’évêque, lui-même, n’étant pas épargné. L’ouvrage devenu classique de l’archéozoologue et médiéviste Frédérique Audoin-Rouzeau [2003] — également connue, sur la scène littéraire, sous le pseudonyme de Fred Vargas — met cependant en avant l’existence de différenciations sociales et même socioprofessionnelles dans la mortalité liée aux épidémies de peste, au point que celle-ci peut, selon sa démonstration, être tenue pour un véritable marqueur social. Semblable remise en cause d’un grand écart entre les représentations sociales des fléaux environnementaux et leur sociologie est précisément au cœur d’un très court ouvrage dirigé par Catherine Larrère, professeure émérite de l’université Paris-I et philosophe reconnue pour ses travaux sur les pensées de l’environnement [1997a, 1997b]. Sobrement intitulé Les Inégalités ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élias Burgel, « La dimension environnementale des inégalités sociales », Études rurales, 200 | 2017, 274-281.

Référence électronique

Élias Burgel, « La dimension environnementale des inégalités sociales », Études rurales [En ligne], 200 | 2017, mis en ligne le 19 mars 2018, consulté le 23 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/11797

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals