Navigation – Plan du site
Varia

Relations de propriété et modes d’exploitation 

Actualité de la question agraire en Europe centrale
Land Ownership and Farmland Management 
Marie-Claude Maurel
p. 192-217

Résumés

La transition post-collectiviste, en Europe centrale, a ouvert un temps de restructuration agraire. Les dispositifs institutionnels encadrant le processus de privatisation ont dissocié les trois facteurs de production que sont la terre, le capital et le travail. De manière générale, la redistribution des titres de propriété ne s’est pas accompagnée de réelles possibilités d’appropriation tandis que des stratégies de prise de contrôle, émanant des cadres dirigeants, ont favorisé la constitution d’entreprises de type sociétaire. L’usage du sol est resté en partie concentré au profit de grandes exploitations sociétaires. Sur des marchés fonciers imparfaits et caractérisés par des coûts de transaction importants, l’offre de terre est principalement le fait d’une masse de petits propriétaires tandis que la demande émane de grandes exploitations sociétaires en situation d’accumulation foncière. À partir de l’entrée dans l’Union européenne, les structures agraires ont traversé une nouvelle phase de recomposition. Depuis la fin des moratoires qui limitaient les achats de terre par les étrangers, de nouvelles lois sur la terre régulent les acquisitions foncières de manière à contrôler la pénétration des investisseurs européens.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Le retour des propriétaires fonciers
Reconstruire la propriété foncière en tant qu’institution
Les voies plurielles de la redistribution des droits de propriété
De la propriété-institution aux relations de propriété concrètes
Acteurs et logiques des configurations foncières
Propriété foncière et usage du sol : la diversité des configurations
Profils structurels et dynamiques foncières
Des marchés fonciers imparfaits
L’accumulation foncière par l’organisation de la dépossession
Une recomposition structurelle au profit des grandes exploitations
Le durcissement de la régulation des transactions foncières (2013-2016)
Conclusion

Aperçu du texte

Renaissance de l'exploitation familiale en Lituanie

Renaissance de l'exploitation familiale en Lituanie

Photo : P. Chevalier

En Europe centrale, la question agraire a été récurrente tout au long du xxe siècle : une suite de réformes agraires, avant et après la Seconde Guerre mondiale, l’expérience du collectivisme agraire puis, à partir des années 1990, la rupture avec ce modèle qui s’est accompagnée d’une nouvelle vague de réformes redistribuant les droits de propriété entre diverses catégories d’ayants droit. Les privatisations constituent un aspect fondamental des récentes mutations agraires, le passage à l’économie de marché représentant l’autre pilier du changement de système. De tels choix ont eu une portée déterminante sur les transformations structurelles. Le rétablissement de la propriété privée de la terre et des moyens de production a constitué une dimension clé de la sortie du collectivisme, la source d’inspiration du projet politique et l’instrument de la recomposition des structures agraires....

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Claude Maurel, « Relations de propriété et modes d’exploitation  », Études rurales, 201 | 2018, 192-217.

Référence électronique

Marie-Claude Maurel, « Relations de propriété et modes d’exploitation  », Études rurales [En ligne], 201 | 2018, mis en ligne le 20 janvier 2020, consulté le 21 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/12736

Haut de page

Auteur

Marie-Claude Maurel

géographe, directrice d’études, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (UMR 8083), École des hautes études en sciences sociales, Paris

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals