Navigation – Plan du site

« Gestion en commun » ou accès ouvert autorisé ?

La gouvernance du pluri-usage sur les rives du lac Tchad (Cameroun)
“Commons” or authorized open access? Multi-use governance on the shores of lake Chad (Cameroon)
Charline Rangé et Philippe Lavigne Delville
p. 20-40

Résumés

L’analyse des modes d’accès aux ressources agro-halio-pastorales et des coordinations entre « usagers » du lac Tchad (Cameroun) montre des formes originales de gouvernance : absence de groupe en capacité d’exclure et de réguler les prélèvements ; prévalence d’ajustements mutuels ; quelques formes d’action collective et régulation des conflits par les autorités autorisant l’accès. Si ce dernier est effectivement partagé, il n'y a pas de « communs » au sens de ressources appropriées par un groupe social, ni de gestion intentionnelle visant à assurer la reproduction de la ressource. Ce cas interroge la pertinence de la notion de « communs » comme entrée analytique dans l'étude des situations de ressources naturelles partagées. Il appelle à mieux caractériser la diversité des formes de gouvernance et rend pertinent la catégorie d’accès ouvert autorisé pour qualifier la gouvernance du pluri-usage sur les rives du lac.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Densification du peuplement et imbrications des usages dans une zone de colonisation
Une exploitation des ressources agro-halio-pastorales du Lac par une diversité d’acteurs
Pouvoirs coutumiers et pouvoirs administratifs
Une imbrication dynamique des usages agricoles, halieutiques et pastoraux 
Un accès ouvert autorisé sans rôle de régulation des prélèvements
Autorisation et absence de critères d’identité
Mobilité et régulation des compétitions en accès ouvert
Des tensions sur l’accès des éleveurs étrangers
Une coordination des usages par évitement et ajustements mutuels
L'évitement ou la régulation par la mobilité
Des règles simples et des couloirs à bétail pour réguler la mobilité et les conflits d'usage
Des formes localisées d’action collective : les digues de protection des cultures
Des tensions autour de l'évitement
Conclusion

Aperçu du texte

Le multi-usage des ressources naturelles sur les rives sud du lac Tchad

Le multi-usage des ressources naturelles sur les rives sud du lac Tchad

Illustration : C. Seignobos (d’après des clichés de C. Rangé, Cameroun, 2012).

Thème ancien mais longtemps délaissé de l’histoire européenne [Vivier 1993], relancée par la dynamique de recherche initiée dans les années 1980 et 1990 en réaction à la thèse de Hardin sur la tragédie des communs [McCay et Acheson 1987 ; Ostrom 1990 ; Bromley 1992 ; Ostrom et al. 2002], la question des « communs » connaît une forte actualité, dont témoigne le récent Dictionnaire des biens communs [Cornu et al. 2017]. Entre mise en évidence de dynamiques originales, nouveau regard sur des formes existantes d’action collective, et projet politique de sortie du modèle néolibéral, cette effervescence intellectuelle repose sur des définitions variables, et pas toujours précises, de la notion de « commun ». Dans les débats contemporains, celle-ci varie entre une acception très large (tout ce qui ne relève pas de la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Charline Rangé et Philippe Lavigne Delville, « « Gestion en commun » ou accès ouvert autorisé ? », Études rurales, 203 | 2019, 20-40.

Référence électronique

Charline Rangé et Philippe Lavigne Delville, « « Gestion en commun » ou accès ouvert autorisé ? », Études rurales [En ligne], 203 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 22 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/15995 ; DOI : 10.4000/etudesrurales.15995

Haut de page

Auteurs

Charline Rangé

géographe, chercheuse associée, Pôle de recherche pour l'organisation et la diffusion de l'information géographique, (UMR 8586), Paris

Philippe Lavigne Delville

socio-anthropologue, directeur de recherche, Institut de recherche pour le développement, Gouvernance, risque, environnement, développement (UMR 220), Montpellier

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals