Navigation – Plan du site

AccueilNuméros204Ces femmes maires de petites comm...

Ces femmes maires de petites communes

Essai de typologie à partir de cas girondins
Female mayors in small towns: A classification attempt based on cases in Gironde
Victor Marneur
p. 84-103

Résumés

Cet article explore le cas des femmes maires en milieu rural, en accordant une importance particulière aux caractéristiques de leur territoire d’élection. Les résultats sont issus d’une enquête de terrain menée en Gironde. Elle a permis d’identifier plusieurs profils de femmes maires dans les « petites communes » de ce département. Les ressources sociales et politiques locales sur lesquelles se fondent la légitimité et le pouvoir de ces élues varient fortement selon les caractéristiques de leur commune : rurale ou périurbaine, tournée ou non vers les aires urbaines avoisinantes, avec une population qui stagne, se renouvelle ou au contraire décroît. L'article dégage trois profils types de femmes maires, ajustés aux catégories d’espaces au sein desquels elles ont été élues.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Une maire rurale dévouée
La figure atypique d’une maire « manager »
Entre ressources localisées et compétences administratives
Conclusion

Aperçu du texte

Véronique Dauby, maire de Nanton (630 hab.) commune rurale de Saône-et-Loire, le 4 septembre 2019

Véronique Dauby, maire de Nanton (630 hab.) commune rurale de Saône-et-Loire, le 4 septembre 2019

Photo : E. Protat.

Ce texte aborde la question des femmes maires dans les « petites » communes, à partir d’une enquête menée en Gironde entre 2013 et 2015, basée sur des entretiens, des questionnaires et des archives. L’article tente d’établir une typologie des femmes maires en mettant en relation leurs ressources propres et les caractéristiques de leur territoire d’élection.

La sociologie des élus municipaux est globalement assez peu attentive au genre. Si certains travaux mentionnent le sexe, c’est le plus souvent dans le cadre d’une forme de routine scientifique qui consiste à analyser séparément ce que l’on appelle les variables lourdes (profession, âge, sexe…) [Mayer et Boy 1997]. Il en ressort dans la plupart des cas le simple constat d’une sous-représentation des femmes aux postes électifs. Mais l’éventualité de carrières municipales spécifiquement fémi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Victor Marneur, « Ces femmes maires de petites communes », Études rurales, 204 | 2019, 84-103.

Référence électronique

Victor Marneur, « Ces femmes maires de petites communes », Études rurales [En ligne], 204 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 29 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/16789 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesrurales.16789

Haut de page

Auteur

Victor Marneur

politiste, associé au Centre Émile-Durkheim (UMR 5116), Institut d’études politiques, Bordeaux 

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search