Navigation – Plan du site

AccueilNuméros206

206 | 2020
Apicultures

Des mondes en recomposition
Apiculteurs en forêt de Rambouillet, août 2019
Informations sur cette image
Crédits : Charlotte Chiarelli
240 p.
ISBN 978-2-7132-2835-3

Qui aujourd’hui n’aime pas les abeilles ? Depuis une quinzaine d’années, l’apiculture est l’objet d’un engouement médiatique, scientifique et citoyen sans précédent suscité par la mortalité massive des abeilles domestiques et sauvages. Une telle mobilisation ne peut se comprendre et s’analyser qu’en relation avec les menaces que leur déclin fait peser sur le devenir de l’humanité. Érigées au rang de sentinelles de la biodiversité, elles constituent désormais un enjeu écologique majeur étant donné le rôle essentiel qu’elles jouent dans la pollinisation, dans le fonctionnement des écosystèmes et dans l’alimentation humaine.
Les contributions réunies dans ce numéro thématique offrent une pluralité de regards en sciences humaines et sociales déclinée en France et sur d’autres continents. Elles éclairent les relations étroites, anciennes et conflictuelles entre agriculture et apiculture. Elles montrent également en quoi, à l’ère de l’anthropocène, la montée en puissance des questions environnementales entraîne une recomposition de l’activité apicole, l’émergence de nouveaux acteurs et la redéfinition de la place de l’abeille qui nous invite à repenser notre rapport au vivant.

Cairn

Les articles de ce numéro sont disponibles en texte intégral via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.
Consulter ce numéro

  • Logo Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search