Navigation – Plan du site

AccueilNuméros207L’histoire d’un rendez-vous manqu...

L’histoire d’un rendez-vous manqué ? Les éleveurs et l’industrie laitière de collecte à Fatick (Sénégal)

The story of a missed appointment? Dairy farming and the milk collection industry in Fatick (Senegal)
Koki Ba, Olivier Ninot et Christian Corniaux
p. 76-99

Résumés

À Fatick (ouest du Sénégal), l’agriculture s’est développée, pendant l’époque coloniale grâce à l’économie arachidière. Sa disparition en 1966 a entraîné le déclin des activités économiques et l’arrêt de la dynamique urbaine. Une nouvelle dynamique de l’élevage est en cours, depuis 2014, avec l’implication d’une industrie laitière de collecte. Cet article, qui s’appuie sur une enquête de terrain et une revue bibliographique, propose une réflexion sur le décalage entre les logiques de cette industrie, en particulier celle de l’entreprise Kirène, et celles d’une majorité d’éleveurs urbains et périurbains de Fatick. La typologie des élevages urbains de cette ville montre une diversité de profils d’éleveurs avec des logiques de production guidées par des réalités socio-économiques. Par ailleurs, la collecte de lait a eu plus d’impacts sur les élevages ruraux que sur les élevages urbains et périurbains. Finalement, la gestion du lait des éleveurs de Fatick répond mal aux exigences d’une industrie laitière à l’instar de Kirène.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Saisir les enjeux de l’élevage urbain et périurbain : contexte et méthode
Une petite ville au sein d’une région tournée vers l’agro-pastoralisme
Une nouvelle ère portée par une industrie laitière de collecte ?
Un dispositif de collecte de données pour saisir les nouvelles dynamiques de l’élevage
Des systèmes d’élevages variés
Les éleveurs transhumants
Les agro-éleveurs
Les éleveurs spécialisés en lait
Des systèmes d’élevage transformés par Kirène ?
Un bassin laitier en formation
Des pratiques de production des agro-éleveurs ruraux transformées par la collecte de lait
Un rendez-vous manqué entre les éleveurs urbains de Fatick et Kirène ?
Conclusion

Aperçu du texte

Les villes primatiales ouest africaines concentrent l’essentiel de la population urbaine et la majorité des activités économiques au détriment des villes secondaires. C’est le cas du Sénégal où Dakar constitue le poumon économique du pays et abrite 53 % de la population urbaine [Diop 2009]. En 2008, 95 % des entreprises industrielles et commerciales du pays s’y concentraient. Cette réalité est le produit d’un long processus. La suppression de la traite de l’arachide dans les années 1965-1966 a amorcé le déclin des villes « escale » comme celles de Fatick. Les sécheresses dans les années 1973-1974, puis la libéralisation de la filière marquée par la disparition des entreprises d’État (Sonacos et Sonagraine) ont ensuite déstructuré la filière de la culture de l’arachide qui a longtemps polarisé les économies rurales autour de centres de collecte et de traitement urbains [Diop 2005]. Faiblement peuplée (35 000 hab. en 2020), coincée entre Diourbel (100 000 hab.), Kaolack et Mbour (200 ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Koki Ba, Olivier Ninot et Christian Corniaux, « L’histoire d’un rendez-vous manqué ? Les éleveurs et l’industrie laitière de collecte à Fatick (Sénégal) », Études rurales, 207 | 2021, 76-99.

Référence électronique

Koki Ba, Olivier Ninot et Christian Corniaux, « L’histoire d’un rendez-vous manqué ? Les éleveurs et l’industrie laitière de collecte à Fatick (Sénégal) », Études rurales [En ligne], 207 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 29 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/25154 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesrurales.25154

Haut de page

Auteurs

Koki Ba

géographe, doctorant, Université Gaston Berger, Saint-Louis, Pôle de recherche pour l’organisation et la diffusion géographique (UMR 8586), Aubervilliers

Olivier Ninot

géographe, ingénieur de recherche, Pôle de recherche pour l’organisation et la diffusion géographique (UMR 8586), Aubervilliers

Christian Corniaux

agronome, Systèmes d’élevage méditerranéens et tropicaux (UMR 868), Montpellier

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search