Navigation – Plan du site

AccueilNuméros208Des néo-agriculteurs qui ont de l...

Des néo-agriculteurs qui ont de la ressource

Ancrages sociaux et géographiques pour s’installer en Italie
Resourceful new farmers: Exploring the social and geographical roots required for setting up a new farm in Italy
Paula Dolci
p. 104-123

Résumés

Cet article porte sur les migrations des néo-agriculteurs vers l’Italie rurale. À partir d’une enquête qualitative (entretiens et observations) menée en Sardaigne et dans la Tuscia (Italie centrale), il étudie comment ils s’appuient sur les ancrages sociaux et géographiques pour déterminer le lieu de leur installation comme pour accéder au foncier, acquérir des savoir-faire ou trouver des réseaux de commercialisation. Il montre que la diversité des origines socio-géographiques des néo-agriculteurs est un facteur de différenciation dans l’accès aux ressources, notamment sociales.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

S’essayer à la vie rurale et agricole : le rôle du réseau Wwoof
S’insérer pour accéder à la terre et aux savoir-faire
S’appuyer sur l’ancrage urbain pour lancer la commercialisation
Conclusion
Bibliographie

Aperçu du texte

Traite des chèvres dans un élevage néo-agricole, été 2018 (Sardaigne).

Traite des chèvres dans un élevage néo-agricole, été 2018 (Sardaigne).

Photo : P. Dolci.

Depuis quelques décennies, les espaces ruraux européens sont devenus des espaces attractifs accueillant une nouvelle population diversifiée [Hirczak et al. 2011]. Malgré des dynamiques contrastées, les campagnes italiennes connaissent également un renouveau démographique [Barberis 2009]. Alors que la pratique de l’agriculture constituait une dimension essentielle des premiers mouvements néo-ruraux des années 1970 [Hervieu et Léger 1979 ; Petrioli 2011], elle a progressivement disparu des projets de vie à la campagne sous l’effet de la diversification des profils et des motivations des nouveaux habitants [Rouvière 2015]. Dans la littérature scientifique, les études portant sur les migrations vers les campagnes ont tendance à les analyser sous l’angle des migrations d’agrément et mettent l’accent sur les désirs résidentiels de campagne [Benson et O’Reilly 2009 ; Cognard...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paula Dolci, « Des néo-agriculteurs qui ont de la ressource », Études rurales, 208 | 2021, 104-123.

Référence électronique

Paula Dolci, « Des néo-agriculteurs qui ont de la ressource », Études rurales [En ligne], 208 | 2021, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 06 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/etudesrurales/27682 ; DOI : https://doi.org/10.4000/etudesrurales.27682

Haut de page

Auteur

Paula Dolci

géographe, doctorante, Université de Montpellier, Montpellier

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search