Pour citer cet article

Référence électronique

Guillaume Berthon et Pascale Mounier, « La dédicace du Cymbalum mundi de Bonaventure Des Périers (?) (1537). Une défense facétieuse du français. », Corpus Eve [En ligne], Éditions de textes ou présentations de documents liés au vernaculaire, mis en ligne le 03 septembre 2015, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/eve/1181  ; DOI : https://doi.org/10.4000/eve.1181