Navigation – Plan du site

AccueilNuméros45Partie II. Un patrimoine religieu...Religious Identity and Contempora...

Partie II. Un patrimoine religieux composite ou comment négocier l'harmonie

Religious Identity and Contemporary Ritual Practices of the Cham Ahiér in Vietnam

Identité religieuse et pratiques rituelles contemporaines chez les Cham Ahiér du Vietnam
Mai Bui Dieu Linh
p. 77-118

Résumés

Cet article est consacré à l’identité religieuse et aux pratiques rituelles contemporaines des Cham Ahiér du centre-sud du Vietnam (provinces de Bình Thuận et Ninh Thuận). La compréhension contemporaine de l’identité Cham découle d’un certain nombre d’ouvrages novateurs publiés par des érudits coloniaux français. Cependant, la réflexion passée sur le rôle central des religions « indianisées » (hindouisme et bouddhisme) dans la formation des croyances et pratiques religieuses des Chams a été récemment remise en cause par des publications consacrées à la croissance des pratiques islamiques au cours du deuxième millénaire de notre ère. Bien que la communauté Cham contemporaine soit divisée en groupes qui ont hérité de ces différentes traditions religieuses, les Chams du centre-sud maintiennent un niveau relativement élevé de cohérence ethnique et culturelle grâce à une référence au concept de dualisme cosmologique Ahiér-Awal qui est fortement promu par les intellectuels Cham eux-mêmes. Ce concept dualiste permet de transcender les conflits religieux entre les communautés des Chams dits « hindouistes » et ceux dits « musulmans ». Cet article décrit les complexités actuelles de l’identité religieuse des Chams Ahiér à travers une analyse de leurs pratiques rituelles. Il aborde la communauté des Chams Ahiér et ses pratiques religieuses dans le contexte plus large du milieu religieux afin d’expliquer comment différentes sources de traditions religieuses ont été appropriées et entrelacées, tout en pointant les tensions existant dans ce processus.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Survey of the extant scholarship on Cham historical and religious identity
Ahiér-Awal religious cosmological dualism and the symbol homkar
Contemporary Cham Ahiér ritual practices
Katé temple public ritual
Kut entry cemetery ritual
Puis and Payak ritual
Rija rituals
Rija Nagar
Rija Dayep
Conclusion

Aperçu du texte

The Cham were the predominant inhabitants of multi-ethnic Champa, a conglomerate of small polities that developed during the first millennium CE mainly along the coast of the Central and Southern parts of present-day Vietnam. Through prosperous maritime trade routes, this geographical location allowed medieval Champa to maintain stable connections with subcontinental India and the “Indianized” states of Southeast Asia, such as the Sri Vijaya Empire, the Kingdom of Java, and the neighbouring Khmer Empire. Extant medieval Cham inscriptions and religious sculptures confirm how this favorable location facilitated the adoption and spreading of Hinduism and Buddhism regionally.

The territory of Champa was gradually conquered by subsequent Vietnamese dynasties. This conquest ended in 1832, when the Emperor of the Vietnamese Nguyễn dynasty Minh Mạng (r. 1820-1841) ordered the annexation of the last remaining independent Cham state of Pāṇḍuraṅga. However, 1858 marked the beginnings of Frenc...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mai Bui Dieu Linh, « Religious Identity and Contemporary Ritual Practices of the Cham Ahiér in Vietnam »Extrême-Orient Extrême-Occident, 45 | 2022, 77-118.

Référence électronique

Mai Bui Dieu Linh, « Religious Identity and Contemporary Ritual Practices of the Cham Ahiér in Vietnam »Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 45 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 27 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/extremeorient/2723 ; DOI : https://doi.org/10.4000/extremeorient.2723

Haut de page

Auteur

Mai Bui Dieu Linh

Mai Bui Dieu Linh est doctorante au département des religions et cultures de l’Université Concordia (Montréal, Canada). Ses études portent sur l’histoire et la philosophie de l’hindouisme et du bouddhisme en Asie du Sud. Si ses recherches ont d’abord porté sur la religion du Champa médiéval à travers l’art religieux, l’iconographie et les sculptures, sa thèse de doctorat est aujourd’hui consacrée à l’examen des identités religieuses et des pratiques rituelles des communautés cham contemporaines du centre-sud du Vietnam.
Mai Bui Dieu Linh is a PhD candidate in the department of Religions and Cultures at Concordia University, Montréal (Quebec, Canada). Her research first focuses on the history and philosophy of Hinduism and Buddhism in South Asia. Her previous project investigated the religion of medieval Champa through religious art, iconography, and sculptures, and her doctoral dissertation examines religious identities and ritual practices of the contemporary Cham communities of South-Central Vietnam.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search