Navigation – Plan du site
II. Poétique du rêveur lettré

Composé en rêve… Enquête sur l’émergence et les valeurs d’un motif poétique du début de la dynastie des Song à la pratique de Su Shi (1037-1101)

Written while Dreaming: An Inquiry into the Appearance and Meaning of a Poetic Motif, from the Beginning of Song Dynasty to its Use by Su Shi (1037-1101)
“夢中作”:試論宋初至蘇軾(1037-1101)詩歌實踐中的一個動機的出現及其價值
Stéphane Feuillas
p. 99-129

Résumés

Dès le début de la dynastie des Song du Nord (960-1129) apparaissent des poèmes sobrement intitulés « composé en rêve » (meng zhong zuo 夢中作). Le plus souvent, ils se présentent non comme la réécriture d’un rêve mais comme une création poétique dont rarement plus d’un seul vers est directement issu d’une parole surgie lors d’un rêve effectif. La présente enquête entend se consacrer à l’émergence de ce motif poétique depuis la dynastie des Song jusqu’à la pratique plus constante par Su Shi 蘇軾 (1037-1101), dont plus d’une vingtaine de pièces portent ce titre. Sont ainsi étudiés quelques poèmes significatifs, du premier répertorié de Diao Kan 刁衎 (954-1013) à ceux d’Ouyang Xiu 歐陽修 (1007-1072) ou de Mei Yaochen 梅堯臣 (1002-1060), avant d’analyser la reprise de ce motif par Su Shi. Il s’agit de s’interroger essentiellement sur la mise en espace poétique du rêve : la fabrique de ce qu’on pourrait appeler l’« écrin poétique » de la parole onirique, la mise en scène des effets d’étrangeté et du statut du rêveur, aussi bien que des thèmes privilégiés dans les poèmes portant ce titre.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Émergence et contours d’un motif poétique
Rêves et notations de rêves chez Su Shi
Les signes du rêve : mondes enfuis et mondes immortels

Aperçu du début du texte

Anciens et innombrables sont les liens entre la littérature chinoise classique et le rêve. Depuis les courts récits du Zhuangzi où des arbres viennent hanter le sommeil de bûcherons arrogants et leur enseignent « l’utilité de l’inutile », où des papillons qui folâtrent sont prétextes à un vertige de l’identité et à une pensée de la « métamorphose des choses », où des postures nocturnes du corps commencent à « expliquer » les images oniriques ; avec les fleurs qui parlent en rêve de l’Élégie de la séparation, jusqu’au Rêve dans le Pavillon rouge ou les Quatre rêves au bord de la rivière (Linchuan simeng) de Tang Xianzu (1550-1616), le thème de la vie comme rêve et illusion semble traverser les formes diverses de la poésie, de l’anecdote vériste ou de la lente émergence du récit fictionnel ou du théâtre. Rien que de très convenu et attendu en un sens, même si peu de rapprochements ont été faits avec la littérature baroque européenne. Rien non plus de très clair, tant il est vrai que l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Feuillas, « Composé en rêve… Enquête sur l’émergence et les valeurs d’un motif poétique du début de la dynastie des Song à la pratique de Su Shi (1037-1101) », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 42 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 19 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/extremeorient/930 ; DOI : https://doi.org/10.4000/extremeorient.930

Haut de page

Auteur

Stéphane Feuillas

(fr) Professeur d’études chinoises à l’Université Paris-Diderot, rattaché au CRCAO, Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale, UMR 8155. Il est l’un des trois éditeurs scientifiques de la collection « Bibliothèque chinoise » des Éditions des Belles Lettres. Son champ d’études Son champ d’études couvre la pensée et la littérature de la Chine des Song (960-1279) et plus particulièrement la définition des stratégies discursives et génériques des penseurs de cette dynastie. CV, présentation des activités et liste des publications sur : [http://www.crcao.fr/spip.php?article203 : stephane.feuillas].
(en) Professor of Chinese Studies at Paris-Diderot University and member of the Research Center CRCAO (Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale). He is one of the three chief editors of the French Collection “Bibliothèque Chinoise” at the Belles Lettres Publishing House. His main research field concerns literature and thought in Song Dynasty times and focusses on discursive and generic strategies. Resume, activities and publications at : [http://www.crcao.fr/spip.php?article203]

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page