Navigation – Plan du site
II. Poétique du rêveur lettré

The Dream of the “Talented Man”: Dream Allusions in Qing Poet Li E’s (1692-1752) Youxian Poetry

Le rêve de l’« Homme de talent » : les allusions oniriques dans les poèmes Youxian de Li E (1692-1752)
“才子”之夢: 清代詩人厲鶚遊仙詩中的夢幻典故
Yanning Wang
p. 129-152

Résumés

Le genre poétique chinois youxian (« en errant comme un immortel ») permettait aux auteurs de donner libre cours à leurs fantaisies sur l’autre monde. Ils y faisaient montre de toute leur érudition en recomposant à leur gré le riche matériau issu des textes littéraires et religieux du passé. En prenant l’exemple de Li E (1692-1752), une des figures majeures de la poésie des Qing qui n’écrivit pas moins de trois cents poèmes youxian, cet article montre comment les allusions aux rêves aidèrent le poète à donner un tour plus personnel à son expression au sein de ce genre aux conventions strictement définies. On montre que l’étude des allusions oniriques contenues dans la poésie youxian de Li E, en dépit du ton souvent obscur et chantourné qui la caractérise, peut nous permettre de mieux la comprendre, et tout particulièrement comment le poète s’emploie à s’y définir littérairement en tant qu’homme au talent exceptionnel.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Dreaming of Literary Immortality: Prefaces and Inscriptions
Weaving Dream Allusions into One Man’s Dream
Conclusion

Aperçu du début du texte

In Chinese literary history, where dream played a significant role, the Ming-Qing period (1368-1911) was considered especially important for dream studies, since both dream theories and the use of dream in literature became more developed compared to previous periods. As an indispensable part of the 2000-year history of Chinese youxian shi (poetry of roaming as a transcendent), the Ming-Qing period also witnessed the rise of the prolific poets in this genre, such as Feng Ban (1604-1671) and Li E (1692-1752), who composed fifty and three hundred youxian poems respectively. However, most previous studies of youxian poetry focused on Tang (618-907) and pre-Tang periods, and the studies on the post-Tang eras had been largely ignored. In addition to the conventional assumption that youxian poetry was only prosperous during the Tang and pre-Tang, the dearth of post-Tang research also reflects the difficulty of interpreting youxian poetry due to its often obscure content. This article aims...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yanning Wang, « The Dream of the “Talented Man”: Dream Allusions in Qing Poet Li E’s (1692-1752) Youxian Poetry », Extrême-Orient Extrême-Occident [En ligne], 42 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 19 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/extremeorient/942 ; DOI : https://doi.org/10.4000/extremeorient.942

Haut de page

Auteur

Yanning Wang

(fr) Professeure assistante à l’université d’État de Floride (Florida State University). Ses travaux portent sur la littérature et la culture chinoise pré-modernes, l’écriture féminine aux époques Ming et Qing, ou encore sur la littérature chinoise et la religion. Outre plusieurs articles scientifiques, elle a publié une monographie, Reverie and Reality: Poetry on Travel by Late Imperial Chinese Women (Lanham, MD, Lexington Books, 2014).
(en) Associate Professor of Chinese at Florida State University, USA. Her research interests include pre-modern Chinese literature and culture, late imperial (Ming-Qing) women’s writing, and Chinese literature and religion. In addition to her scholarly articles, she is the author of the book Reverie and Reality: Poetry on Travel by Late Imperial Chinese Women (Lanham, MD, Lexington Books, 2014).

Haut de page

Droits d’auteur

© PUV

Haut de page