Navigation – Plan du site

AccueilNuméros19À la mémoire d’Ivan Arickx (1946-...

À la mémoire d’Ivan Arickx (1946-2019)

Pierre Schoentjes

Texte intégral

Ah, but man’s reach should exceed his grasp. Or what’s a heaven for ? (R. Browning)

1Notre rédacteur en chef, notre ami, Ivan Arickx est décédé le dimanche 21 juillet 2019, de manière totalement imprévue, dans son sommeil. Avec lui je perds un ami de longue date et Fixxion voit disparaître une figure qui a été la cheville ouvrière de la revue depuis sa création il y a dix ans. En réalité, il faut remonter à 2008 puisque quand l’idée m’est venue de créer une revue de littérature contemporaine, c’est avec Ivan que j’en ai esquissé les premiers contours. Une idée, même bonne, n’est rien toutefois sans l’engagement réel de personnes qui travaillent à la concrétiser… Ce n’est donc qu’une fois qu’avec enthousiasme il s’est déclaré disposé à prendre en charge la mise en place de ce qui allait devenir la première revue consacrée à la littérature française contemporaine en open access et d’en d’assumer la fonction de rédacteur « en chef » (terme qu’il rechignait à utiliser mais qui lui revenait de plein droit dès le premier jour), que j’ai pu prendre contact avec d’autres amis et collègues. Tous ensemble, mais avec Ivan comme force motrice, nous avons fait Fixxion. La revue, pensée dès le départ comme un projet collectif et collaboratif, n’aurait pas pu naître sans lui ; elle n’aurait certainement pas pu grandir comme elle l’a fait sans les soins qu’il lui prodiguait nuit et jour.

2Pendant plus de dix ans donc, Ivan a assumé avec générosité et professionnalisme la gestion quotidienne du site et les contacts avec les directeurs invités et avec les différents contributeurs. Répondant même en pleine nuit aux mails les plus saugrenus, ainsi celui d’un internaute mécontent de l’indisponibilité très temporaire du site et qui le privait d’avoir accès à un article consacré à Time Bomb… dans lequel il pensait découvrir la clé de l’écriture du bon rap. Ivan possédait toutes les qualités requises pour la tâche qu’il avait choisie d’accomplir : très versé en informatique, c’était aussi un relecteur hors pair. Il traquait non seulement la plus petite coquille, la moindre donnée factuelle inexacte mais il était capable aussi de redresser avec élégance un raisonnement bancal, une organisation de texte maladroite. Il n’y donc a donc aucune phrase publiée dans les numéros de Fixxion qui n’ait été relue par ses soins ; et Ivan gardait la mémoire de chacune des contributions reçues, comme d’ailleurs de ceux qui les avaient signées et avec lesquels il échangeait volontiers. Lecteur curieux, il est devenu au fil du temps un véritable spécialiste du corpus et il ne manquait que rarement d’assister aux conférences que venaient donner des écrivains à Gand. Il lui arrivait même de leur glisser, discrètement et avec bienveillance, une liste des coquilles qu’il avait trouvées à la lecture de leurs œuvres !

3Travailleur infatigable, passant de longues nuits devant son ordinateur, il a bénévolement pris à cœur notre travail commun; jamais il n’a ménagé sa peine et il a aidé chacun en devançant même la plupart du temps toutes les demandes possibles. Les membres du comité ont eu l’occasion de fréquenter cet homme solitaire mais qui avait le sens du collectif lors de nos réunions à l’École Normale Supérieure, d’autres ne le connaîtront que par les mails ou les corrections qu’il renvoyait aux collègues. Mais de près ou de loin, chacun aura eu l’occasion de se faire une belle image d’Ivan. Homme de peu de mots, il parlait vrai et avec une liberté aussi rare que rafraichissante dans le monde académique. Au-delà de notre revue, la littérature française contemporaine perd avec lui quelqu’un qui a contribué à faire rayonner le champ. Il a porté son engagement sans jamais chercher à se mettre lui-même en avant, préférant mettre ses nombreuses compétences au service des autres et d’une culture qu’il n’a cessé d’aimer.

4Fixxion a eu la chance lors de son lancement de pouvoir profiter de l’expérience de toute une vie : après de brillantes études au collège Sainte-Barbe de Gand, et un bref passage au séminaire, Ivan avait participé dès ses études de Romanes à l’Université de Gand à la vie des livres et des revues. Il continuera cet engagement une fois entré dans la vie professionnelle comme enseignant du secondaire, notamment en contribuant de manière essentielle à des manuels scolaires importants ou en se chargeant de la revue des anciens romanistes de l’Université de Gand. Passionné d’informatique dès ses débuts, il a su rapidement mettre à profit les opportunités qu’offraient les nouveaux médias et ce aussi bien dans le cadre de la revue Romaniac que dans le contexte de l’enseignement de la langue. C’était un professeur exigeant mais exceptionnel, un grammairien hors pair, qui s’investissait sans compter dès lors qu’un élève ou un étudiant montrait sa volonté d’améliorer ses connaissances en français. Nombreux sont ceux pour qui son aide aura fait la différence ; aussi à l’Université car une fois à la retraite, il s’est rendu disponible pour améliorer la qualité de la rédaction des mémoires et des thèses.

5Esprit indépendant, au caractère trempé mais qui s’exprimait toujours en respectant les formes, Ivan aura donné un ton particulier à Fixxion. Sa marque reste aujourd’hui partout visible. Chacun se souviendra de l’étendue de ses connaissances, de sa générosité et de sa volonté d’œuvrer de manière tout à fait désintéressée pour le bien commun.

Pour le Comité,
ce premier texte pour Fixxion à n’avoir pas été relu par Ivan,
Pierre Schoentjes

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Schoentjes, « À la mémoire d’Ivan Arickx (1946-2019) »Revue critique de fixxion française contemporaine [En ligne], 19 | 2019, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 02 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/fixxion/798 ; DOI : https://doi.org/10.4000/fixxion.798

Haut de page

Auteur

Pierre Schoentjes

Universiteit Gent

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search