Navigation – Plan du site

AccueilNuméros158La sélection invisible des étudia...

La sélection invisible des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur : projets, transition et parcours

The invisible selection of students with disabilities in higher education : projects, transition and pathways
Die unsichtbare Selektion von Studierenden mit Behinderungen im Hochschulwesen : Projekte, Übergänge, Bildungswege
La selección invisible de los estudiantes discapacitados en la enseñanza superior : proyectos, transición y trayectorias
Anaelle Milon
p. 51-70

Résumés

À partir de données issues d’une enquête qualitative longitudinale menée de 2015 à 2019, cet article interroge la sélection invisible des étudiants handicapés à l’université. Souvent marqués par des ruptures, des bifurcations et des réorientations, les parcours singuliers de ces étudiants mettent en effet en évidence une sélection invisible, tacite et informelle, qui passe par l’expérience de limitations et de barrières dans l’accès au savoir et aux activités académiques. Réduisant le champ des possibles universitaires et professionnels, ces obstacles produisent des processus d’autosélection ou d’autocensure au cours de la transition et des études dans le supérieur.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

1 L’expérience et la sélection invisible des étudiants handicapés à l’université
2 Choix d’orientation et transition entre le secondaire et le supérieur
2.1. Des « paroles de destin » décourageantes ou limitantes
2.2. Les projets étudiants et l’influence du handicap sur l’entrée dans l’enseignement supérieur
3 Effets de l’inaccessibilité et de la compensation universitaire du handicap sur les parcours
3.1. L’accessibilité pédagogique : une accessibilité partielle au savoir et aux activités universitaires
3.2. Les effets indirects ou impensés des mesures de compensation sur les parcours, l’apprentissage et la socialisation universitaire
4 L’évolution des projets : déconstruction, reconfiguration ou précision
4.1. Reconstruire un projet et (re)donner un sens à ses études
4.2. L’évolution des projets et l’inquiétude grandissante envers l’insertion professionnelle
Conclusion : les différentes dimensions de l’accessibilité

Aperçu du début du texte

Rares sont les recherches en France qui se sont intéressées à l’expérience des étudiants handicapés (Martel, 2015 ; Segon, 2017 ; Vérétout, 2019), bien que depuis la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, leur nombre ait été multiplié par cinq (MESRI-DGESIP, 2021). À la rentrée 2019, ils sont 37 502 à s’être inscrits dans l’enseignement supérieur et représentent 1,69 % de la population étudiante. Cependant, ils s’y répartissent inégalement comparativement à la population générale : massivement inscrits à l’université (près de 90 % d’entre eux), ils sont notamment surreprésentés en licence et dans les formations en lettres, langues, sciences humaines et sociales (SHS) (MESRI-DGESIP, 2021). Cette répartition différenciée questionne, d’une part, les stratégies d’orientation et l’évolution des parcours des étudiants handicapés dans le supérieur ; d’autre part, l’adaptation de l’institution à ces étudiants atypiques. Sur les plans législatif et institutionnel, l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anaelle Milon, « La sélection invisible des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur : projets, transition et parcours », Formation emploi, 158 | 2022, 51-70.

Référence électronique

Anaelle Milon, « La sélection invisible des étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur : projets, transition et parcours », Formation emploi [En ligne], 158 | avril-juin, mis en ligne le 03 janvier 2024, consulté le 14 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/10622 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.10622

Haut de page

Auteur

Anaelle Milon

Docteure en Sciences de l’éducation, Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication, UR2310, équipe Apprentissages, pratiques d’enseignement et d’éducation (AP2E), Université de Lorraine

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search