Navigation – Plan du site

AccueilNuméros159LecturesLectures

Plan

Haut de page

Texte intégral

1Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Emploi

Le genre des carrières : Inégalités dans l'administration culturelle

Jacquemart, Alban ; Charpenel, Marion ; Demonteil, Marion ; Hatzipetrou-Andronikou, Reguina ; Marry, Catherine
Paris : ministère de la Culture. Département des études, de la prospective, des statistiques et de la Documentation ; Paris : Les Presses de Sciences Po, 2022. - 214 p. - (Questions de culture (ministère de la Culture. Département des études, de la prospective, des statistiques et de la Documentation)).

2Dans l'administration française, les carrières des femmes évoluent sous le plafond de verre. Le ministère de la Culture, perçu comme spécifique parce que très féminisé, ne fait pas exception à la règle. Comment expliquer que les politiques d’égalité au travail peinent, même là, à contrer ce phénomène ? Fondé sur l’analyse de récits de vie de 65 membres de l’encadrement supérieur du ministère, cet ouvrage confirme le caractère genré de leur parcours professionnel. Si les trois quarts des hommes ont une trajectoire ascendante, plus de la moitié des femmes font l’expérience du plafonnement. Cette inégalité est à comprendre dans les logiques mêmes de la haute fonction publique et dans les règles qui y prévalent. Mais elle est aussi le fruit de mécanismes propres au secteur culturel.

Les paradoxes de la féminisation : Analyse comparative de trois postes à responsabilités dans le système éducatif

Combaz, Gilles
Lyon : Presses Universitaires de Lyon, 2021. - 150 p.

3Inscrit dans le droit depuis 1983, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes peine toutefois à être appliqué. Si, plus de 60 % des agents de la fonction publique sont des femmes, cette situation cache des disparités importantes. Au sein de l’Éducation nationale, cet écart est encore plus flagrant et paradoxal : alors que le recrutement se féminise toujours plus, les femmes accèdent peu aux postes à responsabilités. À travers l’étude sociologique de trois fonctions emblématiques – la direction d’école primaire, l’inspection de l’enseignement primaire, la direction de collège et de lycée –, Gilles Combaz analyse la position des hommes et des femmes dans leur environnement de travail. Il s’attache aux étapes charnières de la carrière que sont le recrutement, l’avancement et la mobilité. Des statistiques globales permettent de réaliser un état des lieux de la place accordée aux femmes, tandis que le recours aux entretiens apporte les nuances nécessaires et ouvre de nombreuses pistes.

Formation

Artefact : enjeux de formation

Didier, John, dir. ; Quinche, Florence, dir. ; Dias, Thierry, dir
Belfort : Université de technologie de Belfort-Montbéliard - UTBM ; Suisse : Haute école pédagogique Vaud, 2022. - 342 p.

4La notion d’artefact désigne aussi bien un objet qu’un système artificiel pour peu qu’il soit conçu, fabriqué et utilisé par l’être humain. Par son caractère pluridisciplinaire, l’artefact facilite l’ouverture des dialogues entre chercheurs. Ces points de vue diversifiés et contrastés génèrent une grande variété de définitions. Dans cette logique, cet ouvrage collectif propose des regards pluriels sur les artefacts convoqués au sein des actions de formation. Sa dimension transversale offre de nouveaux terrains d’investigations féconds pour les recherches en éducation. Par sa spécificité à cristalliser l’activité humaine, l’artefact amène les acteurs de la formation, concepteurs ou usagers, à accéder à la densité des savoirs qu’il contient et qu’il présuppose.

Contre l'école injuste : Questionner l'imaginaire scolaire, discerner les pièges, repenser les savoirs à enseigner

Champy, Philippe ; Gauthier, Roger-François
Paris : ESF Sciences humaines, 2022. - 92 p.

5Cet ouvrage dénonce les blocages et les imaginaires qui caractérisent l’École en France et empêchent sa démocratisation. Les auteurs ont choisi de traiter la question sous un angle original, celui des savoirs scolaires eux-mêmes : quels savoirs l’École enseigne-t-elle ? Quels impacts réels ces savoirs ont-ils sur les élèves ? Les auteurs s’étonnent que ces sujets de fond restent éludés alors même que la critique des inégalités qui caractérisent l’École est désormais admise. Héritage de traditions reconduites sans examen, l’École se construit avec des disciplines étanches et des savoirs scolaires fractionnés entre l’école primaire, l’enseignement secondaire et l’enseignement professionnel. Une organisation qui ne répond pas à l’apprentissage du monde complexe d’aujourd’hui. À l’heure de la diffusion à grande échelle d’idées qui voudraient ébranler toute idée de vérité et d’humanité, apprendre la culture de l’autre est devenu un outillage indispensable, tous les savoirs dont l’École est responsable doivent être repensés, afin d’assumer d’authentiques finalités démocratiques et d’être au clair avec les défis planétaires contemporains.

Les défis de la formation des travailleurs sociaux : Entre universités et écoles professionnelles [document électronique]

Lechaux, Patrick, dir.
Nîmes : Champ social, 2022. - 580 p. - (Formation des adultes et professionnalisation (Champ social))

6Plusieurs des contributeurs empruntent des chemins théoriques et épistémologiques peu courants dans les recherches relatives au travail social : pragmatisme, ethnométhodologie, recherche conjointe multiréférentielle... Sont aussi mobilisés des auteurs (W. James, Dorothy Smith, D. Haraway, T. Ingold) là encore peu présents dans les écrits francophones. Il est donc attendu des futurs auteurs qu'ils consacrent une part significative de leur texte aux cadres théoriques avec lesquels ils travaillent, en mettant en valeur ce que ceux-ci apportent comme éclairages nouveaux. Les transformations en cours des écoles professionnelles sous l'effet de l'universitarisation ainsi que le développement de formations professionnalisées en intervention sociale au sein de l'université participent de la configuration d'un nouvel espace supérieur de formation en travail social/intervention sociale.

Éducation et fractures scolaires : Questions de géographes à propos de l'École

Rouault, Rémi ; Caro, Patrice
Lyon : Chronique sociale, 2022. - 161 p. - (Comprendre la société. L'essentiel)

7Pour vérifier la réalité des affirmations exprimées par les responsables du système éducatif français les auteurs ont questionné en géographes la mise en œuvre et les résultats de l’École. Après la répartition des lieux dans lesquels l’éducation est assurée (Ch.1) et la présence de l’École dans l’espace quotidien (Ch. 2) ils questionnent en cinq temps le fonctionnement de l’école. L’École s’adapte-t-elle aux contextes locaux ? (Ch. 3) Quelle est la répartition spatiale des moyens ? (Ch. 4) Les parents influent-ils sur la carte scolaire ? (Ch. 5) Les lieux scolaires sont-ils genrés ? (Ch. 6) L’École est-elle un service de reproduction sociale à l’identique ? (Ch. 7) Dans une dernière partie, des questions en suspens (Ch. 8) de l’influence de la fratrie au rôle des cours particuliers, sans oublier la scolarité des jeunes confiés à l’Aide sociale à l’enfance sont envisagées. En conclusion, les auteurs mettent en perspective les différentes inégalités et plaident pour que le système éducatif, sans abandonner ses objectifs d’enseignement prenne plus en compte le poids de l’éducation dans la construction des parcours scolaires des élèves.

Les formations professionnelles : S'engager entre différents contextes d'apprentissage

Merhan, France, dir. ; Frenay, Mariane, dir. ; Chachkine, Elsa, dir.
Louvain : Presses universitaires de Louvain, 2021. - 206 p.

8La conception et la mise en œuvre des "formations professionnalisantes" reposent de plus en plus sur un principe d'alternance entre formation académique (scolaire, universitaire) et mise en situation de travail. Affrontant la complexité de la question de l'engagement des apprenants dans ce type de formation, l'ouvrage apporte des analyses éclairantes sur la manière dont sont vécus, reliés, appropriés les apprentissages correspondant aux différents espaces-temps de cette modalité d'alternance et sur les stratégies mobilisées par les apprenants pour faire face aux transitions professionnelles qui y sont engagées. Les auteur·e·s situent leurs études dans des contextes variés et ne se contentent pas d'analyser et de comparer les caractéristiques techniques des espaces d'apprentissage concernés. À partir d'entretiens de personnes en formation, les contributions montrent comment la pluralité des situations et des expériences d'apprentissage au sein d'une même formation engage les apprenants à développer des capacités de réflexivité formative faisant appel à des ressources techniques, cognitives, épistémiques mais aussi émotionnelles, relationnelles, expérientielles. Elles éclairent en particulier la part des processus biographiques dans la construction d'un soi professionnel en devenir. Les recherches exposées permettent également de mieux situer la teneur et la portée des médiations proposées par les formateurs pour accompagner ces démarches de formation-transformation dont l'apprenant est toujours le premier acteur.

« Il faut éduquer les enfants… » L'idéologie de l'éducation en question

Audidière, Sophie, dir. ; Janvier, Antoine, dir.
Lyon : ENS Editions, 2022. - 306 p. - (La Croisée des chemins (ENS Editions))

9La phrase « il faut éduquer les enfants… » sonne simultanément comme une évidence, une injonction et un idéal. Cela semble même un invariant anthropologique. Cet ouvrage propose pourtant une autre perspective grâce à des études philosophiques et historiques s'appuyant sur deux périodes : un long XIXe siècle tourmenté par la révolution et l’émancipation, qui génère la figure centrale de l’école, et un XXe siècle travaillé par l’extrême violence et l’inquiétude sur l’humain. Portant sur des expérimentations théoriques et pratiques, révélant les contradictions ou les failles des appareils éducatifs, l’ouvrage engage une démarche philosophique critique sur « l’idéologie de l’éducation » qui commande, depuis deux ou trois siècles au moins, nos façons d’apprendre, de socialiser, d’aider à grandir et de former les petits d’humains dans des institutions déterminées (la famille et l’école avant tout) et suivant des représentations et des catégories précises (la catégorie d’enfance, en premier lieu).

Insertion

Les diplômés universitaires : perspectives socioéconomiques

Vultur, Mircea, dir.
Québec (Canada) : Presses de l'Université de Laval - PUL, 2022. - 246 p. - (Sociologie contemporaine (Presses de l'Université de Laval - PUL)).

10Les diplômés universitaires constituent une main-d’œuvre hautement qualifiée qui est à la source d’emplois de qualité et au cœur de la création de nouvelles connaissances et de l’innovation économique. Toutefois, on observe que la formation universitaire, dont l’accessibilité comporte toujours des limites selon l’origine sociale, se traduit de plus en plus par des difficultés d’insertion sur le marché du travail. Ce livre soulève des questions, souvent esquivées, quant à cette importante catégorie de main-d’œuvre : quelles sont les formes actuelles d’inégalité d’accès aux diplômes universitaires ? Quelle est la rentabilité des études ? Quelles sont les formes de discrimination à l’embauche dont sont victimes les diplômés universitaires issus de l’immigration ? Sommes-nous en présence d’un phénomène de surqualification persistante illustré par une capacité déficiente d’absorption des diplômés universitaires par le système productif ? Des spécialistes présentent dans ce livre leurs analyses qui permettent d’éclairer certaines idées reçues et de fournir une base d’information scientifique pour le débat et l’action publique.

Jeunesses : D'une crise à l'autre

Amsellem-Mainguy, Yaëlle, dir. ; Lardeux, Laurent, dir.
Paris : Les Presses de Sciences Po ; Marly-Le-Roi : Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP), 2022. - 187 p. - (Académique (Les Presses de Sciences Po))

11Fragilisée par le virus mais responsable de sa propagation par sa supposée désinvolture. Derrière cette image ambivalente de la jeunesse diffusée par les médias se cache une réalité ancienne que la crise sanitaire ne fait qu'exacerber : précarité financière, anxiété et mal-être, études bousculées, difficultés d'insertion professionnelle, départ différé du foyer parental. À partir d'enquêtes, sociologues, politistes et démographes pointent les inégalités qui se creusent avec les autres générations et au sein même de la jeunesse. En les passant au crible du genre, de la classe sociale, de l'origine ethnoraciale et du territoire, ils pointent une hétérogénéité de situations et de positions, notamment vis-à-vis de la crise sanitaire et dans la relation à l’État. Cela souligne les multiples facettes d'un âge de la vie que l'allongement de la scolarité a rendu encore plus central dans la construction des identités et l'acquisition des statuts.

Méthodes

Accompagner la problématisation des situations professionnelles : Analyser ses pratiques autrement

Paul, Maela
Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2022. - 207 p. - (Perspectives en éducation & formation (De Boeck Supérieur)).

12Seul ouvrage qui aborde la problématisation et l'analyse des pratiques. Ce livre vise à montrer comment émerge une autre manière de concevoir l'analyse des pratiques au départ de trois réflexions :- comment envisager cette démarche sous l'angle de la problématisation : Pourquoi convient-il de problématiser plutôt que d'analyser ? Quels sont les enjeux ? Qu'est-ce que problématiser ? Quels en sont les concepts majeurs et les théories sous-jacentes ? Qu'est-ce qui caractérise la démarche de problématisation ? - sur la fonction d'animation que viendra étayer la posture d'accompagnement. - un groupe a ses dynamiques propres différentes d'un collectif, une configuration qui semble autrement adaptée pour déployer une démarche de problématisation au sein d'un "collectif de pairs accompagnants".

Profession

L'accompagnement dans le cadre du Conseil en Evolution professionnelle (CEP) : Professionnalisation des conseillers et sécurisation des parcours professionnels

13Pagoni, Maria, dir.
Paris : Connaissances et savoirs, 2022. - 290 p.

14Cet ouvrage vise à comprendre comment les structures et les professionnels se sont emparés des directives du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) tel qu'il a été défini par la loi de 2014 proposant un service d’orientation généralisé basé sur les valeurs de service public (gratuité, universalité, confidentialité). Il est issu d’une recherche du laboratoire CIREL (ULR 4354, université de Lille) sur la mise en place du CEP dans le nord de la France, financée par le Conseil National d’Évaluation de la Formation Professionnelle (CNEFP). L’ouvrage met en perspective la complexité du travail des conseillers et la promesse contrariée du CEP.

La condition internationale des architectes

Brown, Laura
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2022. - 224 p. - (Le Sens social (Presses Universitaires de Rennes)).

15Depuis la naissance de la discipline architecturale, les "stars de l'architecture" alimentent une production prestigieuse, affranchie des frontières des États. Depuis la fin du XXe siècle, la globalisation des services favorise l'ouverture des marchés du travail de la fabrication du cadre bâti et de l'environnement. Les promotions d'étudiants ont plus facilement accès aux études en mobilités, puis aux stages et aux premiers contrats dans d'autres pays. Comment ces générations se saisissent de telles opportunités ? L'ouvrage révèle des explications plurielles : un contexte socio-économique et politique qui dynamise la circulation des compétences ; une diversité de pratiques professionnelles qui élargit la population susceptible de faire carrière à l'étranger ; des aspirations personnelles qui motivent des parcours hors de son pays d'origine. Des portraits, expériences, situations de travail, rendent compte des réalités vécues par les architectes. L'enquête sociologique menée entre 2013 et 2017 sur l'internationalisation des pratiques, révèle une facette méconnue de la profession, qui anticipe un monde professionnel sans frontières.

Dans les coulisses de la science : Petites mains et autres travailleurs invisibles [document électronique]

Waquet, Françoise
Paris : CNRS, 2022. - 352 p.

16L’histoire de la science met en pleine lumière une élite de chercheurs, le plus souvent des hommes  ; magnifiée par le culte de l’excellence, la starification médiatique et l’hypervisibilité contemporaine. La société du savoir apparaît ainsi comme une société restreinte, une aristocratie sans peuple. Reste dans l’ombre une population qui pourtant participe à l’œuvre scientifique. Cet ouvrage est consacré à ces invisibles de la recherche. Fondé sur une documentation réunie du XIXe siècle à aujourd’hui, il révèle la présence nombreuse dans les institutions de la science d’ingénieurs et de techniciens, de secrétaires et de personnels de service, de précaires et de bénévoles  ; il souligne aussi, derrière l’œuvre, des filles et des épouses. Observer l’activité de ces travailleurs en second montre qu’au-delà des tâches de service, d’exécution, de routine qui seraient le lot des «  petites mains  », se déploient des savoirs et des savoir-faire démentant l’idée d’un travail sans pensée. Écouter cette population, c’est saisir le vécu de travailleurs subordonnés, entendre la demande de considération de l’individu laborans pour son travail et sa personne, autrement dit son désir de reconnaissance  : être vu, exister. Une histoire de la science revisitée.

S'asseoir et se regarder passer : Itinéraire(s) d'un sociologue de province

Moreau, Gilles
Paris : La Dispute, 2022. - 199 p.

17Comment une origine rurale, un père garde champêtre, une mère sans diplôme et un militantisme post-68 fabriquent un professeur d’université ? Cet ouvrage singulier postule que l’histoire d’un individu ne lui appartient pas et n’est compréhensible qu’en mobilisant des cadres d’analyse, ici ceux de la sociologie, comme garde-fous pour que se raconter ne devienne pas panégyrique. D’une enfance campagnarde à la découverte des inégalités sociales, d’un passage par une maison des jeunes et de la culture au souci de comprendre les destins sociaux, ce récit, teinté d’auto-socioanalyse, esquisse en contre-point plusieurs histoires sociales : la génération post-68, l’histoire des luttes antimilitaristes des années 1980, et celle de la sociologie dans une université de province, aux temps où l’informatique était encore balbutiante, des générations et des institutions se révèlent les clés d’un chemin qui a conduit vers des continents qui n’étaient pas ceux attendus.

Secteur

Le soin des choses : Politiques de la maintenance

Denis, Jérôme ; Pontille, David
Paris : La Découverte, 2022. - 368 p. - (Terrains philosophiques (La Découverte))

18Qu’ont en commun une chaudière, une voiture, un panneau de signalétique, un smartphone, une cathédrale, une œuvre d’art, un satellite, un lave-linge, un pont, une horloge, un serveur informatique, le corps d’un illustre homme d’État, un tracteur ? Presque rien, si ce n’est qu’aucune de ces choses ne perdure sans entretien. Tout objet s’use, finit par casser, voire par disparaître. Pour autant, mesure-t-on bien l’importance de la maintenance ? Contrepoint de l’obsession pour l’innovation, moins spectaculaire que la réparation, cet art délicat de faire durer les choses n’est que rarement porté à notre attention. Ce livre invitate à décentrer le regard vers la maintenance et celles et ceux qui l’accomplissent. Les auteurs décrivent les subtilités du « soin des choses » pour en souligner les enjeux éthiques et la portée politique. Parce que s’y cultive une attention sensible à la fragilité et que s’y invente une diplomatie matérielle qui résiste au rythme effréné de l’obsolescence programmée et de la surconsommation, la maintenance dessine les contours d’un monde à l’écart des prétentions de la toute-puissance des humains et de l’autonomie technologique. Un monde où se déploient des formes d’attachement aux choses moins triviales que l’on pourrait l’imaginer.

Travail

Le deuxième corps : Femmes au travail, de la honte à la solidarité

Messing, Karen
Montréal (Québec) : Ecosociété, 2021. - 279 p.

19Sur le marché du travail, les femmes sont encore souvent considérées comme le « deuxième sexe » : leur corps, leurs tâches, leur rôle social sont relégués au second plan. Blagues sexistes et avances déplacées, outils inappropriés et maladies professionnelles : que pouvons-nous faire pour améliorer la condition des travailleuses ? Comment réconcilier la lutte pour l’égalité et la protection de la santé des femmes ? Comment nous libérer du jugement sur notre corps ? Ergonome et généticienne de notoriété internationale, Karen Messing s'intéresse à la façon dont les différences biologiques entre les femmes et les hommes sont prises en considération dans le travail. Qu’est-ce qu’un travail « égal » ? Pourquoi le salaire des femmes est-il inférieur à celui des hommes ? Est-ce en raison de l’effort physique demandé ? Pourquoi les outils de travail ne sont pas adaptés à la diversité des corps humains ? Elle conjugue ici rigueur scientifique et convictions féministes pour rendre compte de ses recherches auprès de techniciennes en télécommunications, travailleuses de la santé, caissières d'épicerie ou encore de camionneuses, mécaniciennes et soudeuses.

Redonner du sens au travail : Une aspiration révolutionnaire

Coutrot, Thomas ; Perez, Coralie
Paris : Seuil, 2022. - 143 p. - (La République des idées (Seuil))

20Démissions en chaîne, refus des bullshit jobs, méfiance vis-à-vis des grandes entreprises, préférence pour le télétravail, réhabilitation des activités manuelles, réorientations en milieu de carrière : les questionnements sur le sens du travail sont nombreux. La pandémie a provoqué un débat sur les travailleurs « essentiels », pourtant moins payés et considérés que les « premiers de cordée ». Quant à la crise écologique, elle impose de réorienter nos emplois. À l’heure où le management par les chiffres est envahissant, il est crucial de s’interroger sur le contenu et la finalité de nos activités professionnelles. Il fut un temps où l’on cherchait avant tout à occuper un emploi. Aujourd’hui, il se pourrait bien que la priorité soit donnée au sens du travail. C’est là que se produit une révolution, guidée par les nouvelles exigences sociales et les défis écologiques.

Travail e(s)t liberté ?

Donaggio, Enrico, dir. ; Rose, José, dir. ; Cairo, Mariagrazia, dir.
Toulouse : Erès, 2022. - 253 p. - (Clinique du travail (Erès))

21Le travail demeure central dans la vie des individus et des sociétés. Il est une expérience où s’affrontent et se produisent des dynamiques contradictoires : autonomie et domination, subjectivation et assujettissement, appropriation et aliénation, réalisation et perte de soi. Au-delà de la promesse de liberté individuelle et collective, récupérée par l’idéologie néolibérale, et de la critique du travail vu comme expérience pathogène, cet ouvrage explore les articulations entre travail et liberté. En croisant ancrage théorique et historique et analyse de situations, il examine en quoi les formes actuelles du travail autorisent ou au contraire empêchent l’autonomie et la puissance d’agir, produisent de l’émancipation ou de la servitude volontaire. Existe-t-il des alternatives qui bousculent les rapports de domination et de dépendance ? À l’initiative du collectif international et interdisciplinaire ArTLib, des spécialistes sont invités à ce débat sur le travail et son avenir afin de raviver les espoirs de libération que cette activité peut encore alimenter.

Travail, handicap et coopération en ESAT : Vers un dispositif émancipateur

Perraud, Caroline
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2022. - 283 p. - (Paideia Education Savoir et Société. Education, Savoir, Sociét)

22Est étudiée ici dans le cadre de la Théorie de l'Action Conjointe en Didactique (TACD), une ingénierie coopérative dans un établissement et service d'aide par le travail (ESAT) du secteur médico-social. Si les professionnels et la chercheuse constituent le collectif, la participation des travailleurs (des personnes en situation de handicap) à l'enquête collective a permis d'appréhender ce que pouvait être que travailler ensemble dans une perspective inclusive. En réfléchissant à rendre accessibles des situations, l'implication de toutes et de tous permet à chacun·e de se rendre connaisseur·e des problèmes de la pratiques et de ses enjeux. Progressivement, le collectif s'institue en une ingénierie coopérative avec un style de pensée qui lui est propre. Ce faisant, dans une dynamique itérative de l'enquête, la perception et la conceptualisation de chacun et chacune se trouvent transformées.

Le Travail pressé : Pour une écologie des temps du travail

Gaudart, Corinne ; Volkoff, Serge
Paris : Les petits matins, 2022. - 207 p.

23Le modèle de la hâte tend à s’imposer. L’intensité, la réactivité, l’adaptabilité dessinent un faisceau de contraintes pesant sur les temps. Cet ouvrage rend compte d’histoires de travail cumulées lors d’études menées dans de multiples secteurs : ouvriers de l’automobile, de la sidérurgie ou du BTP, pâtissiers, horticulteurs, infirmières et aides-soignantes, agents administratifs et encadrants, etc. Ces femmes et ces hommes vivent des expériences relatives aux injonctions contradictoires de faire « vite et bien », à l’impossibilité de prendre le temps pour acquérir et faire circuler des savoirs professionnels… tout en ayant le sentiment que les difficultés qu’ils éprouvent leur sont personnelles. Les auteurs décrivent les rouages de ce modèle de la hâte, ses méfaits, mais aussi les stratégies et les ruses déployées dans l’activité quotidienne, individuelle et collective, pour le contrer. Se dégagent alors les temps essentiels, ceux grâce auxquels on peut faire vivre son expérience, défendre sa santé et redonner au travail tout son sens : le temps pour transmettre, pour construire avec les autres, pour créer. En partageant ces tranches de vie, les auteurs veulent susciter une réflexion sur les manières d’agir autrement, plaidant pour une « écologie des temps du travail ».

À signaler

Pour un numérique au service du bien commun : Questions anthropologiques et éthiques

24Jarry-Lacombe, Bernard ; Bergère, Jean-Marie ; Euvé, François ; Tardieu, Hubert
Paris : Odile Jacob, 2022. - 238 p.

Le Travail en luttes : Résistances, conflictualités et actions collectives

25Matus, Murielle, dir. ; Vivés, Claire, dir.
Toulouse : Octarès, 2022. - 242 p. - (Le travail en débats. Colloques & congrès)

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 9,5k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 73k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 13k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-12.png
Fichier image/png, 97k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 10k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 8,1k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/10974/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures »Formation emploi [En ligne], 159 | Juillet-Septembre, mis en ligne le 15 octobre 2022, consulté le 06 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/10974 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.10974

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Le Céreq
  • Logo La documentation française
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search