Navigation – Plan du site

AccueilNuméros164Bibliographie

Texte intégral

1Sélection bibliographique d’ouvrages sur la thématique des « référentiels ». Elle a été élaborée à partir de la base de données bibliographiques « Formation-Emploi » du Céreq.

Normes et références : l’expérience en discussion : Travail, orientation, formation

Lémonie, Yannick, dir. ; Betton, Emmanuelle, dir. ; Ouvrier-Bonnaz, Régis, dir.
Toulouse : Octarès, 2021. - 239 p. - (Le travail en débats. Colloques & congrès)

2Dans cet ouvrage, les auteurs, membres des équipes du Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD) du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) s’efforcent de comprendre comment et dans quelles conditions l’expérience se construit et se développe à partir des activités des personnes en situation sociale ou professionnelle au regard des normes et références qui les encadrent. La construction et le développement de l’expérience, au cœur des enjeux sociaux du travail, s’inscrivent dans la tendance des organisations à la rationalisation et la standardisation des pratiques professionnelles. On assiste ainsi dans les milieux de travail à une tendance à la normalisation qui se traduit par le renforcement de la prescription : guide de bonnes pratiques ou référentiels d’activité fonctionnant comme référence prescrite, prescription des modes opératoires, normes de sécurité et de qualité. Les auteurs s’efforcent d’identifier les tensions entre normes et activité, références et expérience à partir de leur pratique d’ergonomes, de psychologues de l’orientation ou du travail. Dans ce contexte de recherche d’intelligibilité qui fait une place importante dans la première partie à l’apport de l’histoire à la compréhension des concepts en jeu, il ne s’agit pas d’identifier le sujet à ses actes et à la situation en acceptant l’idée qu’il y aurait un passage direct entre des situations objectives et des constructions subjectives, mais plutôt d’essayer de comprendre comment la construction de l’expérience participe au développement des compétences individuelles et collectives. L’objectif est de penser l’expérience, ses processus de construction et de développement, les conditions sociales et professionnelles qui favorisent ces processus, et les modalités possibles de leur accompagnement.

Curriculum et situations : Un cadre méthodologique pour le développement de programmes éducatifs

Jonnaert, Philippe ; Depover, Christian ; Malu, Raïssa
Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2020. - 272 p. - (Perspectives en éducation & formation (De Boeck Supérieur))

3Partant d’une analyse des politiques éducatives, les auteurs développent le processus de construction, de mise en œuvre et de validation d’un nouveau curriculum et présentent le concept de compétence dans une perspective pragmatique. Dans une perspective de développement de compétences par les apprenants, la notion de situation devient incontournable dans la construction et l’implantation d’un curriculum. Les auteurs décrivent la complexité de la mise en œuvre d’approches s’appuyant sur des situations pertinentes pour les apprenants. Quelles sont ces situations, comment les décoder, qu’en font les apprenants, quel type d’évaluation adopter face à un apprentissage en situations ?

Evaluation, formation et systèmes de référence implicites : Un référentiel, pour quoi faire ?

Bélisson, Christian
Paris : L’Harmattan, 2017. - 200 p. - (Pédagogie : crises, mémoires, repères (L’Harmattan))

4Un référentiel, pour quoi faire ? « Pourquoi faire ? », diraient les plus sceptiques. La mode des référentiels a pris son essor dans les dernières décennies du 20e siècle. Le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) l’a institutionnalisée en ce début du 21e siècle. Introduits pour lutter contre les inégalités dans le traitement et l’évaluation des productions d’élèves, ces méthodes-outils sont-elles efficaces ? Sont-elles adoptées par ceux qui en sont les utilisateurs-destinataires : enseignants, formateurs, évaluateurs, etc. ? Quels sont les enjeux institutionnels ? A partir d’un panorama de différents courants pédagogiques, d’une analyse des concepts et à travers une approche sociolinguistique, l’auteur a interrogé certains enjeux sociaux latents : un concept n’acquiert-il pas tout son sens en référence aux pratiques qui en ont favorisé l’émergence ?

Organiser la formation à partir des compétences : Un pari gagnant pour l’apprentissage dans le supérieur

Poumay, Marianne, dir. ; Tardif, Jacques, dir. ; Georges, François, dir.
Bruxelles : De Boeck Université, 2017. - 367 p. - (Pédagogies en développement (De Boeck Université))

5Confrontées aux défis de la conception d’un programme axé sur le développement de compétences, les équipes d’enseignants s’interrogent sur les traductions et les transpositions possibles de cette logique de formation dans leurs activités d’apprentissage et d’évaluation. Cet ouvrage fournit des réponses à partir d’un cadre de référence précis, traduit dans des propositions méthodologiques et expérimenté dans onze cas concrets, mettant en exergue des choix pédagogiques et explicitant des démarches d’élaboration, d’implémentation et de régulation. Ce cadre génère des programmes ambitieux qui offrent de façon régulière aux apprenants de se confronter à la complexité de « savoir-agir » tout au long de leur parcours d’apprentissage, et ce, jusque dans l’évaluation finale. Ce cadre est loin des clichés qui associent l’approche par compétences à la maîtrise de procédures, à l’appropriation minimaliste de connaissances, au formatage de futurs professionnels selon les besoins actuels des marchés ou à une vision mécaniste de l’élaboration des programmes. Des onze cas, les directeurs de l’ouvrage retirent treize leviers de gouvernance et d’innovation pédagogiques qui ont contribué à la réussite de la réforme des cursus en question. L’ouvrage se veut à la fois conceptuel et concret. En annexe, il propose de larges extraits d’une douzaine de référentiels de compétences, mais aussi des grilles, exemples, consignes, étapes, principes, guides et échelles diverses.

Comment élaborer et analyser un référentiel de compétences en santé ? : Une clarification conceptuelle et méthodologique de l’approche par compétence

Parent, Florence ; Jouquan, Jean
Bruxelles : De Boeck, 2015. - 200 p. - (Guides pratiques. Former & se former)

6Un guide original dans le milieu des sciences de la santé, qui fournit des orientations pour une démarche méthodologique explicite d’élaboration d’un référentiel de compétences. Cet ouvrage propose d’accompagner les acteurs impliqués dans l’analyse, la construction ou la révision d’un curriculum dédié à la formation de professionnels de la santé, en formation initiale ou continue. Plus spécifiquement, il souhaite apporter une aide pour l’évaluation et l’élaboration d’un référentiel de compétences. Ce guide s’adosse à l’approche par compétences intégrée (APCi), qui fournit des orientations pour une démarche méthodologique explicite d’élaboration, dans un contexte, d’un référentiel de compétences. En tant que cadre conceptuel et opérationnel des dispositifs curriculaires et pédagogiques dédiés à la formation de professionnels de la santé, ce dernier a une double finalité : d’une part, définir l’objet de l’enseignement et de l’apprentissage, d’autre part, structurer et articuler les activités d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation dans le cadre de dispositifs curriculaires. À travers un questionnement progressif, le lecteur est guidé pas à pas dans l’élaboration d’un référentiel de compétence intégré, qui est illustrée par de nombreux exemples, extraits des expériences de formation professionnelle que les auteurs ont accompagnées.

La fabrique des diplômés

Maillard, Fabienne
Lormont : Le Bord de l’eau, 2015. - 106 p. - (3e culture (Le Bord de l’eau))

7Au nom de la lutte contre le chômage et du développement de l’« employabilité », le diplôme est devenu une condition pour accéder à l’emploi et conserver une place sur le marché du travail. Autrefois simple recommandation bienveillante, l’appel au diplôme est devenu, dans un contexte de massification scolaire, une injonction. Chaque individu doit se sentir responsable de son parcours professionnel puisque désormais tous les diplômes sont à « finalité professionnelle » et rendus accessibles « tout au long de la vie ». Cette politique de certification rompt avec le modèle éducatif traditionnel et promeut une nouvelle relation salariale ainsi qu’une nouvelle figure de travailleur : mobile, flexible, autonome et proactif, capable d’anticiper les évolutions du marché du travail.

Les professionnels et leurs formations : Entre développement des sujets et projets des institutions

Wittorski, Richard, dir. ; Maulini, Olivier, dir. ; Sorel, Maryvonne, dir.
Berne : Peter Lang, 2015. - 237 p. - (Exploration (Peter Lang) ; n° 165)

8L’intention des auteurs est d’étudier la professionnalisation du point de vue double du développement des personnes et de l’organisation sociale de leurs activités. Il s’agit donc de s’intéresser à la fois à la manière dont un individu devient professionnel au fil des apprentissages qu’il développe dans son itinéraire de vie et professionnel et à la manière dont l’activité qu’il déploie fait l’objet d’une formalisation, d’une reconnaissance, voire d’une codification sociale. La question est donc moins celle des professions que celles des dynamiques sociales associées aux phénomènes de professionnalisation des individus et des activités ; celles-ci diffèrent selon qu’elles sont portées par les organisations à l’adresse des individus ou qu’elles sont portées par les individus eux-mêmes. L’hypothèse est qu’il existerait une tension entre l’offre ou l’exigence de professionnalisation dans et par les dispositifs proposés par les institutions d’une part et les individus dans leur logique ou leur projet de développement professionnel d’autre part.

Former et prendre soin

Demol, Jean-Noël, dir. ; Guillaumin, Catherine, dir. ; Ardouin, Thierry, Préfacier, etc.
Paris : L’Harmattan, 2014. - 193 p. - (Ingénieries et Formations (L’Harmattan))

9Qu’est-ce qui est au centre de l’acte de soin ? Qu’est-ce que former en soins infirmiers ? Quel que soit le point d’où ils se placent, services ou instituts de formation, tous les auteurs tissent un prendre soin du patient, du soignant, de l’étudiant, comme élément essentiel de leurs pratiques. Ainsi former et prendre soin relèvent d’une même intention. Nous la retrouvons dans les huit contributions proposées par des professionnels, chercheurs et auteurs. Les thématiques ouvrent des questionnements prolongés portés par une réflexivité à l’œuvre. Il s’agit en particulier de s’intéresser : à la transition entre le prendre soin et l’accompagnement en formation, à l’accompagnement des infirmiers(ères) novices au travail de nuit, à l’ingénierie pour l’Education thérapeutique du Patient (ETP), à l’accompagnement dans le cadre du nouveau référentiel de formation en soins infirmiers (2009), à la transmission de la culture infirmière en formation, aux risques et opportunités de la réforme des études en soins infirmiers, aux compétences à l’épreuve de la réalité, à la place du sujet dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC). Les propositions de réponses jamais définitives, convoquent les concepts d’ingénierie, d’accompagnement et de réflexivité dans des perspectives pragmatiques.

Méthodologie d’évaluation en éducation et formation : ou l’enquête exclusive

Figari, Gérard
Bruxelles : De Boeck, 2014. - 206 p. - (Pédagogies en développement (De Boeck))

10A partir d’une rencontre entre chercheurs et praticiens, cet ouvrage décrit les fondements et les phases de la conduite d’une « enquête évaluative ». Il s’agit, en effet, de proposer une « méthodologie générale » de l’évaluation en milieu éducatif et de formation. Cette méthodologie se construit autour d’une « référentialisation », c’est-à-dire de l’élaboration d’un référentiel de type nouveau, partagé entre les acteurs de l’évaluation. À partir de la conceptualisation d’une situation complexe, se développe, sous les yeux du lecteur, un protocole (exemplifié) d’évaluation d’un objet ou d’un dispositif éducatif.

Les référentiels contre l’activité : En formation, gestion, certification

Prot, Bernard, dir.
Toulouse : Octarès, 2014. - 195 p.- (Le travail en débats. Colloques & congrès)

11Rien n’est simple dans la profusion des « référentiels ». Nombreux sont désormais les professionnels qui en font usage ou qui participent à leur conception. Les formateurs, les enseignants de la formation professionnelle initiale, les responsables de diplômes, les professionnels des ressources humaines, les conseillers des multiples dispositifs d’insertion et d’orientation, ainsi que des syndicalistes et employeurs engagés dans la gestion des fonds paritaires de la formation, des consultants. On n’oubliera pas les travailleurs eux-mêmes, premiers concernés par l’usage de ces référentiels, dans des politiques de plus en plus tournées vers les droits individuels à la formation et à l’orientation, en principe... Cet ouvrage donne suite à un séminaire qui a réuni des chercheurs en psychologie, sociologie, et ergonomie, qui représentent aussi des approches différentes au sein de chaque discipline. Ils tentent de construire une problématique qui permet de considérer les différents types de référentiels, sans pour autant les confondre, à partir de deux questions qui structurent l’ouvrage : - comment relier le travail de conception de référentiels aux enjeux et méthodes d’analyse de l’activité au travail  ? - Comment relier des analyses de l’activité réalisées en milieu de travail avec la conception de référentiels  ? Les auteurs ont tous été impliqués dans des études longues, parfois à travers une série de travaux, portant sur la conception ou l’usage de référentiels. Ils rendent compte ici de leurs résultats, de leurs propositions, de leurs interrogations. L’introduction avance une piste de réflexion en matière de « correspondance » entre activité et référentiels. Le titre souligne la dynamique du dialogue tenue au cours du séminaire, pendant plus d’une année, dans lequel chacun – spécialisé en analyse de l’activité au travail ou spécialisé en matière de référentiels – a dû se confronter aux analyses et aux objections portées depuis le versant du problème qui lui est le moins familier, à partir d’autres référentiels, pourrait-on dire. On aurait pu tout aussi bien inverser les termes du titre. Il s’agit de souligner que cet ouvrage tente de relier des buts, des enjeux et des contraintes spécifiques de chaque « camp ».

La vogue des compétences dans la formation des enseignants : bilan critique et perspectives d’avenir

Tardif, Maurice, dir. ; Desbiens, Jean-François, dir.
Paris : Hermann ; Laval (Canada) : Presses de l’Université de Laval - PUL, 2014. - 266 p.

12En Amérique du Nord et en Europe, c’est à partir de la fin des années 1980 que la vogue des compétences envahit le monde scolaire, les programmes d’enseignement, l’activité enseignante et, tout le domaine des formations aux professions de l’enseignement. À partir de là, les anciens programmes scolaires organisés par objectifs et par contenus de connaissances sont retraduits en programmes par compétences. La formation des enseignants subit la même opération de traduction et les anciens programmes se voient désormais fondés sur des référentiels de compétences. D’où vient cette vogue et qu’est-ce qui explique l’apparent engouement à l’endroit des compétences sur le plan tant des politiques que des réformes éducatives ? Comment les caractériser par rapport aux conceptions plus anciennes de la formation scolaire et du personnel enseignant ? En quoi modifient-elles les enjeux liés à la formation, à l’évaluation ainsi qu’à la qualification du personnel enseignant ? Quel sort est réservé aux connaissances issues de la recherche sur l’enseignement, mais aussi aux traditions scientifiques et critiques issues des sciences sociales et humaines, lorsqu’elles passent à la moulinette des compétences ?

Tutorat et formations paramédicales : penser l’accompagnement tutoral

Psiuk, Thérèse, Préfacier, etc. ; Menaut, Hervé
Bruxelles : De Boeck, 2013. - 286 p. - (Perspectives en éducation & formation (De Boeck))

13Prenant le contexte du référentiel de formation en soins infirmiers, cet ouvrage s’inscrit dans une réflexion générale du et sur le tutorat. Ni guide, ni recueil d’outils, il se veut une contribution à la naissance d’un accompagnement spécifique, le tutorat, qui questionne le rôle du formateur de terrain et ses relations avec le tutoré. D’abord, ce livre s’intéresse au contexte d’apparition du tutorat au travers de la formation infirmière. La logique de construction du référentiel, les finalités de la formation, les principes pédagogiques qui y sont revendiqués, l’organisation de l’alternance sont autant de pistes qui peuvent permettre de comprendre ce que peut être le tutorat. Il propose ensuite un panorama des paradigmes pédagogiques qui guident ce dispositif de formation. Il présente successivement le constructivisme, le socioconstructivisme, l’approche réflexive, l’autoformation et l’alternance. Là encore, il identifie les incidences de ces pédagogies sur la relation tuteur/tutoré. Il analyse également les notions d’accompagnement et de tutorat pour constater qu’il ne peut y avoir de tutorat sans accompagnement et que le tutorat est une forme d’accompagnement pédagogique très spécifique. Enfin le dernier chapitre s’intéresse à la formation de tuteur et à l’inscription du tutorat dans les politiques des établissements.

Elaborer des référentiels de compétences : principes et méthodes

ANACT - Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (France) ; Jouvenot, Christian, Éditeur scientifique ; Parlier, Michel, Éditeur scientifique ; Atlan, Daniel, Préfacier, etc. ; Masson, Antoine ; Franchet, Patrick ; Combes, Marie-Christine ; Genestet, Vincent ; Dietrich, Anne ; Anger, Michel ; Sanséau, Pierre-Yves ; Liaroutzos, Olivier ; Lozier, Françoise ; Oiry, Ewan ; Sulzer, Emmanuel ; Contassot, Philippe ; Denimal, Philippe ; Kletz, Frédéric ; Lenay, Olivier ; Minet, Francis ; Arnaud, Catherine ; Rouilleault, Henri ; Lichtenberger, Yves ; Du Roy, Olivier
Lyon : ANACT, 2005. - 464 p.- (Compétences (ANACT))

14La généralisation du terme de compétence interroge sur sa définition réelle et à examiner les pratiques ou les démarches qui s’appuient sur cette notion. Ce manuel, réalisé à partir d’expériences de terrain et des travaux récents du réseau ANACT, explore le modèle de gestion et de management dit « de la compétence ». Ce modèle de gestion mis en œuvre dans certaines entreprises s’appuie d’une part sur une organisation du travail permettant aux salariés de mobiliser leurs compétences et d’autre part sur une modification de la relation d’emploi (contrat explicite, employabilité renforcée et progression professionnelle reconnue). La compétence s’entend alors sur trois éléments clés, une définition claire des compétences attendues (notamment par l’élaboration d’un référentiel), le développement des compétences construit autour de parcours de formation identifiés et enfin par leur reconnaissance à travers une augmentation de la rémunération ou encore par l’accès à la VAE. Ce manuel décrit différents modèles de référentiels mis en place dans les entreprises ou dans la fonction publique afin de faire émerger un cadre d’analyse permettant une réelle clarification des compétences. L’ouvrage est structuré en trois grandes parties s’appuyant sur les principaux usages des référentiels, le travail, la validation et l’emploi.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Béatrice Reggio, « Bibliographie »Formation emploi, 164 | 2023, 159-165.

Référence électronique

Béatrice Reggio, « Bibliographie »Formation emploi [En ligne], 164 | Octobre-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 21 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/12173 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.12173

Haut de page

Auteur

Béatrice Reggio

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search