Navigation – Plan du site

Plan

Haut de page

Texte intégral

1Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Emploi

Economie sociale et économie politique. Regards croisés sur l'histoire et sur les enjeux contemporains : XXXVIIes Journées de l'Association d'économie sociale

Brunet Carole, dir. ; Darcillon Thibault, dir. ; Rieucau Géraldine, dir.
Journées de l'Association d'économie sociale (XXXVIIes ; 2017 ; Saint-Denis).
Louvain : Presses universitaires de Louvain, 2017. - 389 p. - (Cahiers du CIRTES ; Hors-Série # 7).

Formation

De l'étonnement à l'apprentissage : enquêter pour mieux comprendre

Thievenaz Joris
Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2017. - 303 p. - (Perspectives en éducation & formation).

2En sciences humaines et, à plus forte raison, dans le champ de l'éducation, l'étonnement invite spontanément à penser, sans doute parce qu'on le lie intuitivement à la vie intellectuelle des individus et aux formes d'innovations qui lui sont corrélées. L'étonnement se situe au cœur du processus de construction de l'expérience et de formation du sujet. En tant qu'initiateur de l'activité réflexive, c'est à travers lui que l'acteur éprouve les limites de ses connaissances et s'engage dans une démarche d'acquisition de nouveaux savoirs et de transformation de soi. Cet « ouvreur de pensée » demeure la plupart du temps méconnu, tant du point de vue de son origine, de sa dynamique, que de ses effets réels sur l'activité. Cet ouvrage propose d'analyser la dynamique de l'étonnement dans les circonstances concrètes de sa survenue et d'identifier les implications pédagogiques et didactiques qui en découlent. De nombreuses études de cas issues du monde du travail sont dans cette optique présentées et analysées.

La formation professionnelle initiale : apprendre dans l'alternance entre différents contextes

Veillard Laurent
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017. - 306 p. - (Paideia).

3Pendant longtemps, la recherche en éducation a relativement délaissé la formation professionnelle initiale, un secteur éducatif qui concerne pourtant de très nombreux jeunes et constitue un enjeu social et économique majeur. Depuis quelques années, des recherches se sont développées au-delà des disciplines (sociologie, histoire, économie) qui lui ont traditionnellement consacré quelques études. En particulier, des chercheurs en didactique, en anthropologie, en sciences du langage, ou encore en psychologie, ont réalisé des travaux qui permettent d'avoir une connaissance plus fine des pratiques de transmission mises en œuvre au sein de ces formations, ainsi que des apprentissages en résultant. Plusieurs pistes ont également été proposées pour les améliorer. Ce livre propose une synthèse de nombreux travaux sur la formation professionnelle initiale. Il montre que l'alternance entre différents contextes d'apprentissage, dans les écoles et sur les lieux de travail, s'est beaucoup développée depuis quelques années pour répondre à des enjeux formatifs de plus en plus variés. Mais cette alternance pose de nouveaux problèmes qu'il convient de mieux cerner si l'on veut que les apprenants, notamment ceux les plus en difficulté, puissent bénéficier au mieux des parcours d'apprentissage complexes qui leur sont proposés.

Le numérique et l'éducation : L'intégration des technologies de l'information et de la communication dans les pédagogies actives

Belahsen Youness, dir. ; Touiaq Mounia, dir.
Paris : L'Harmattan, 2017. - 186 p.

4Aujourd'hui, l'éducation au numérique et par le numérique constitue un grand défi et un fondement des orientations pédagogiques susceptibles d'apporter des changements significatifs aux programmes et politiques éducatives. Cet ouvrage collectif donne l'état des réflexions et des actions consacrées au développement des TICE et du numérique à travers des projets ambitieux et innovants qui présentent leur rôle dans la transformation des modes d'accès à l'information et de sa transmission aux apprenants. À travers des articles concernant différentes matières d'enseignement, les auteurs abordent ces aspects sous des angles disciplinaires, didactiques, mais aussi pédagogiques et institutionnels. Les outils numériques peuvent être à l'origine d'une réelle innovation pédagogique qui permet l'acquisition de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences. Leur mise en œuvre nécessite de développer de nouvelles compétences, d'adapter et d'évaluer en faisant preuve d'esprit critique et responsable. Ce livre met en exergue des réalisations, des projets et des dispositifs qui émanent des échanges de regards et de bonnes pratiques entre chercheurs, didacticiens, éducateurs, formateurs et professionnels, ayant pris part aux travaux du colloque (Ouarzazate 2014), sur l'importance de la question dans l'évolution de l'école et de la société. Au-delà d'un état des lieux général de l'usage des TICE, cet ouvrage, méthodologique et théorique, permet de dégager des pistes de recherche et des perspectives qui contribuent à une évolution technopédagogique en matière de formation, communication et stratégies de soutien au développement des usages.

L'organisation du travail des acteurs scolaires : Points de repères sur les évolutions au début du XXIe siècle

Tardif Maurice, dir. ; Marcel Jean-François, dir. ; Périsset Danièle, dir. ; Piot Thierry, dir.
Laval (Canada) : Presses de l'Université de Laval - PUL, 2017. - 178 p. - (Formation et profession).

5Décentralisation des systèmes scolaires, concurrence entre les établissements, nouveaux modes de régulation de l'éducation et nouvelles politiques éducatives, pression pour le travail collectif, professionnalisation de l'enseignement, programmes scolaires basés sur des compétences, multiplication de nouveaux agents scolaires, ouverture de l'école aux parents et aux communautés locales, introduction des technologies de l'information et de la communication (TIC), voilà seulement quelques-uns des changements qu'a subis l'organisation scolaire depuis une trentaine d'années. Quelles répercussions ont-ils sur le personnel scolaire et son travai ? Comment les acteurs scolaires, à commencer par les enseignants, y font-ils face ? Comment sont conçues et négociées aujourd'hui les interactions entre ces acteurs au sein des établissements : collaboration ou conflit, partage ou division ? Cet ouvrage analyse et conceptualise dans trois sociétés, soit la France, le Québec et la Suisse, la situation de l'école à la lumière des transformations de l'organisation du travail des acteurs scolaires.

Professionnalisme enseignant et politiques de responsabilisation

Dutercq Yves, dir. ; Maroy Christian, dir.
Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2017. - 265 p. - (Perspectives en éducation & formation).

6Depuis une vingtaine d'années, les responsables de l'enseignement de mettent en place des objectifs et des indicateurs leur permettant de piloter le système et de mieux réguler le fonctionnement des établissements et des organisations scolaires. Des procédures d'évaluation des établissements, et indirectement du travail des enseignants, se développent, accompagnées de mécanismes parfois pressants de reddition de comptes. L'école est ainsi de plus en plus soumise à une obligation de résultats et de performance mise en place sous des appellations diverses : « accountability » dans les pays anglo-saxons, « pilotage » basé sur l'évaluation externe en Europe continentale, « gestion axée sur les résultats » au Québec. Cet ouvrage étudie les effets de ces politiques sur le travail et le professionnalisme des enseignants : il interroge les formes d'acceptation, d'adhésion, mais aussi de résistance, de contestation et de changement de relations qu'elles suscitent. Il porte un regard comparatif sur la situation dans des pays aux traditions très diverses (Belgique, Brésil, Espagne, France, Québec et Suisse) à travers les résultats d'enquêtes auprès des enseignants et des cadres éducatifs et un ensemble d'études de cas portant par exemple sur l'évaluation des acquis des élèves, l'orientation, le travail en équipe ou encore la formation des enseignants. Ce livre aborde la redéfinition du professionnalisme des enseignants.

L'université au diapason du marché : Une sociologie du changement curriculaire dans les universités françaises

Stavrou Sophia
Louvain-la-Neuve (Belgique) : Academia/L'Harmattan, 2017. - 320 p. - (Thélème ; 18).

7La contribution de l'Université à la société fait aujourd'hui débat. Face au taux de chômage élevé des diplômés et dans le cadre du projet politique d'une « économie de la connaissance », il lui est demandé de rendre des comptes sur la qualité et l'efficacité de son action. Amorcée tant sur le plan supranational que national, la réforme de l'Université emprunte de nouveaux instruments et méthodes pour réviser les programmes et les savoirs, vers un meilleur ajustement aux demandes du marché. Cet ouvrage fait état d'une recherche empirique sur la mise en œuvre de cette politique en France. Il éclaire sur les enjeux sociaux du processus de réforme, ainsi que ceux de la projection du savoir dans les champs socio-économiques.

Travail

Conflits et résistances au travail

Sainsaulieu Ivan
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 184 p. - (Contester ; 13).

8Mise en concurrence, différenciation sociale, double marché du travail, migrations, tertiarisation, individualisation et flexibilité : le monde du travail a changé. Les bastions combatifs du salariat et les milieux professionnels protégés sont plus isolés et fragilisés qu'hier. Pourtant, le conflit au travail est loin d'être absent. Il épouse différents contextes et prend de nouvelles formes qui s'apparentent parfois plus à de la résistance qu'à un conflit classique. Ivan Sainsaulieu invite à comprendre cette diversification des oppressions vécues de classe, de genre, de sexe et de race comme leurs traductions politiques. Il montre ainsi combien la contestation au travail conserve tout son potentiel subversif.

L'entrepreneuriat : des logiques aux pratiques d'action

Marchesnay Michel
Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence, 2017. - 197 p. - (Travail & Gouvernance).

9L'entrepreneuriat est devenu une discipline à part entière d'enseignement, de recherche et de gestion des entreprises. Il n'en reste pas moins un champ d'études qui reste à défricher. En témoigne la découverte de la toute petite entreprise pour nombre de disciplines, depuis l'artisanat, institution millénaire, jusqu'aux actuelles micro-entreprises. Ainsi, économistes, gestionnaires et sociologues n'hésitent plus à se pencher sur l'entrepreneur, en mobilisant pour cela des méthodes d'observation fondées sur les typologies, les cas d'entreprises et, plus largement, le recours à des grilles d'analyse inspirées par la découverte de la philosophie pragmatiste américaine. L'ouvrage, qui offre une ouverture pluridisciplinaire sur la thématique de l'entrepreneuriat, est rédigé par un des pionniers en la matière. Il rassemble plusieurs essais inédits, venant souligner, dans un langage accessible à tous, la diversité des questions suscitées par les mutations en cours. Un large public y trouvera des réflexions approfondies, et parfois iconoclastes, sur les logiques et les pratiques d'action que porte en elle la démarche entrepreneuriale.

Portraits de travailleurs : Comprendre la qualité de vie au travail

Kalainathan Diviyan ; Goudet Olivier ; Caillou Philippe ; Sebag Michèle ; Tubaro Paola ; Bourdu, Emilie ; Weil Thierry
Paris : La Fabrique de l'industrie ; Paris : Presses des Mines, 2017. - 107 p. - (Les notes de La Fabrique ; 19).

10Qui sont les travailleurs français ? Dans quelles conditions travaillent-ils et comment se sentent-ils au travail ? L’exploitation de la dernière enquête Conditions de travail de la Dares (2013) permet de répondre à ces questions. Plusieurs profils d'individus sont ainsi définis en considérant d'une part leurs conditions de travail objectives (horaires, rémunération, exposition aux nuisances...) et, d'autre part, leur ressenti par rapport au travail (bien-être, tensions, fierté, sentiment d'être plus ou moins bien payé...). Cette approche révèle qu'un actif occupé sur cinq est exposé à des conditions de travail difficiles. Le management tient un rôle essentiel dans la qualité de vie au travail du salarié, qui se dégrade très fortement lorsque surviennent des tensions avec sa hiérarchie. Le bonheur au travail obéit à des règles paradoxales que l'entreprise ne maîtrise pas toutes et que l'autonomie du salarié peut exercer une influence positive.

Le prix des sentiments : Au cœur du travail émotionnel

Hochschild Arlie Russell
Paris : La Découverte, 2017. - 307 p. - (Laboratoire des sciences sociales).

11Célèbre pour avoir ouvert la voie à la sociologie des émotions, Arlie R. Hochschild développe ici la notion de « travail émotionnel ». En effet, les émotions ne surgissent pas en nous en s'emparant de notre « moi », mais sont le fruit d'un travail que nous effectuons, la plupart du temps sans en avoir conscience, dans le but d'accorder ce que nous ressentons avec les « règles de sentiments » en vigueur dans notre environnement. Au cours des dernières décennies, dans le cadre d'une économie postfordiste où prédominent les emplois de service, et donc les relations avec un « public », ce travail émotionnel a été « capturé » par les entreprises et orienté vers des fins marchandes. Dans ce processus, ce sont en particulier les femmes, éduquées pour devenir des êtres sociaux émotionnels, qui sont en première ligne et en subissent de plein fouet les implications : lorsque les émotions sont dictées par l'entreprise, elles deviennent étrangères à l'individu et perturbent sa capacité à vivre en société. Cet ouvrage exceptionnel s'inscrit ainsi dans une double perspective critique : critique féministe du rôle émotionnel imposé aux femmes, aussi bien dans le cadre privé qu'au travail, d'une part, et critique des structures du capitalisme contemporain et de leurs effets délétères sur les individus, d'autre part.

Razzia sur le travail : critique de l'invalorisation du travail au 21e siècle

Rozenblatt Patrick
Paris : Syllepse, 2017. - 158 p. - (Sens dessus-dessous).

12Que devient donc le travail quand l'emploi tend à quitter le salariat ? L'« invalorisation » du travail  ?  !.. Inutile de chercher ce mot dans le dictionnaire. L'idée de mise en valeur et de reconnaissance a beaucoup de succès, son négatif, la non-valorisation, peut se dire aussi, mais rendre compte d'un processus de disparition magique de la valeur, c'est-à-dire d'appropriation non divulguée, n'a pas encore été envisagé par l'académie. Et c'est précisément l'ambition de cet ouvrage que d'en comprendre la nature, la réalité et l'importance, d'en explorer la mise en œuvre, d'en analyser les conséquences et de réfléchir aux moyens de contrer cette formidable mutation de l'exploitation capitaliste. La disparition d'emplois se fait avec notre pleine participation quand nous reprenons à notre compte   gratuitement et dans les mêmes formes de soumission   le travail, simple ou complexe, qui a été dépecé des attributs de l'emploi. Entre autres exemples, nous pouvons, dans la même journée, être postier ou pompiste, caissier, etc. Ainsi, l'invalorisation du travail contraint notre activité de producteur et de consommateur, discipline nos comportements, s'accapare une partie de notre temps dit « libre », nous formate à accepter par sa banalisation, notamment à travers les développements de l'automation, à servir gratuitement sous l'autorité du capital.

A signaler

Un avenir pour l'emploi : sortir de l'économie administrée

13Coquet Bruno
Paris : Odile Jacob, 2017. - 153 p. - (Economie)

La condition étudiante à l'épreuve du territoire ?

14Gaillard Richard, dir. ; Rexand-Galais Franck, dir.
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017. - 374 p. - (Des Sociétés).

Devenirs policier : une socialisation professionnelle en contrastes

15Pichonnaz David
Lausanne : Antipodes, 2017. - 244 p. - (Le livre politique - CRAPUL).

L'emprise des marchés : Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer

16Callon Michel
Paris : La Découverte, 2017. - 501 p.

Entrer en recherche : Essai sur l'apprentissage de l'esprit de recherche

17Bernard Michel
Paris : L'Harmattan, 2017. - 149 p.

Les espaces du travail : Enjeux, Savoirs, Pratiques

18Hubault François, dir.
Séminaire Paris 1, Les espaces du travail. Enjeux, Savoirs, Pratiques (2, 3 et 4 juin 2014 ; Université Paris 1, Paris)
Toulouse : Octarès, 2017. - 111 p. - (Le travail en débats. Série Séminaire Paris 1).

En finir avec les idées reçues sur la vulgarisation scientifique

19Beck, Nicolas
Versailles : Quae, 2017. - 167 p.

Instruire les gestes didactiques de métier : Quelles perspectives pour la formation des enseignants ?

20Brière-Guenoun Fabienne
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017. - 207 p. - (Paideia Education Savoir et Société).

Interroger les nouvelles formes de gestion des ressources humaines : dispositifs de personnalisation, acteurs et effets : Regard pluridisciplinaire

21Ganem Valérie, dir. ; Lafuma Emmanuelle, dir. ; Perrin-Joly Constance, dir.
Toulouse : Octarès, 2017. - 188 p. - (Le travail en débats).

Les nouvelles inégalités du travail : pourquoi l'emploi se polarise

22Verdugo Grégory
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 121 p. - (Sécuriser l'emploi).

Patrons en France

23Offerlé Michel, dir.
Paris : La Découverte, 2017. - 657 p.

Quantifier les territoires : Des chiffres pour l'action publique territoriale

24Mespoulet Martine, dir.
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017. - 241 p. - (Espace et territoires).

Sociologie de la relation de clientèle

25Lechien Marie-Hélène, dir. ; Neyrat Frédéric, dir. ; Richard Audrey, dir.
Limoges : Presses universitaires de Limoges (PULIM), 2017. - 292 p. - (Sociologie et sciences sociales).

La sous-traitance en piste : les ouvriers de l'assistance aéroportuaire

26Brugière Fabien
Toulouse : Erès, 2017. - 318 p. - (Clinique du travail).

Travailler autrement : les coopératives

27Borrits Benoît ; Singer Aurélien
Paris : Éditions du Détour, 2017. - 224 p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures », Formation emploi [En ligne], 139 | Juillet-Septembre 2017, mis en ligne le 15 octobre 2017, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5164

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page