Navigation – Plan du site

Une socialisation à l’esprit d’entreprise dans l’école en France

Corporate spirit-based socialization in schools in France
Sozialisierung zum Unternehmergeist in den französischen Schulen
Una socialización en el espíritu empresario en la escuela en Francia 
Lucie Tanguy
p. 147-164

Résumés

Le rapprochement entre l’école et l’entreprise s’est accru corrélativement à une politique d’action publique appelée partenariat. Ainsi, des conventions se sont multipliées avec le ministère de l’Éducation nationale, les rectorats ou les établissements scolaires et des associations en majorité liées aux grandes entreprises. L’une de ces associations implante des mini-entreprises dans les collèges et lycées et des start-up dans les universités. Elle entend transmettre « l’esprit d’entreprise » afin d’accroître les chances d’insertion des jeunes. On analyse ici ce processus de liaison entre le monde scolaire et le monde des entreprises à l’aide d’observations dans des mini-entreprises et d’identification des réseaux de promotion de ce mouvement.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Partenariat et entrepreunariat, deux changements parallèles
2 Apprendre un modèle d’organisation sociale et économique
3 Une entreprise sans travail ni travailleurs
3.1 Les salons, mode d’évaluation de ce type d’apprentissage
4 Entreprises et entrepreunariat
4.1 Qui sont ces promoteurs de l’esprit d’entreprise dans l’école ?
Conclure sur des questions à explorer

Aperçu du début du texte

En France, l’école a été construite au terme de longs conflits et, de ce fait, est restée une affaire éminemment politique. L’attribution d’un statut public et laïc lui a conféré une forte autonomie relativement au. monde extérieur de quelque obédience qu’il soit. Cette autonomie, toujours objet de disputes entre différents courants de pensée, est aujourd’hui fortement mise en cause, corrélativement à une scolarisation de masse qui retient en moyenne une classe d’âge jusqu’à 20 ans et à la montée du chômage des jeunes.

La décentralisation, l’intégration européenne, la crise économique ont bouleversé cet héritage des débuts de la IIIème République et permis d’installer de nouveaux modes d’administration construits en partenariat. L’état est ainsi appelé à se dessaisir de son monopole sur le système scolaire et à partager son pouvoir avec d’autres instances, parmi lesquelles les organismes représentant le monde économique. Ainsi, le mot d’ordre « Apprendre pour entreprendre », lancé pa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucie Tanguy, « Une socialisation à l’esprit d’entreprise dans l’école en France », Formation emploi, 140 | 2017, 147-164.

Référence électronique

Lucie Tanguy, « Une socialisation à l’esprit d’entreprise dans l’école en France », Formation emploi [En ligne], 140 | octobre-décembre 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 23 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5244

Haut de page

Auteur

Lucie Tanguy

Sociologue, directrice de recherche honoraire au CNRS, associée au laboratoire CRESPPA-GTM (Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris - Genre, Travail, Mobilités)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page