Navigation – Plan du site
Dossier Journées de l'AES

Qu’est-ce que le travail quand on n’a pas d’emploi ?

Le travail non salarié à l’aune des projections d’avenir des chômeurs
What’s work when you’re unemployed ? Non-wage work in the light of future projections for the unemployed
Was ist Arbeit, wenn man keinen Arbeitsplatz hat ? Selbständige Arbeit, gemessen an den Zukunftsprojektionen von Arbeitssuchenden
¿Qué es el trabajo cuando no se tiene empleo ? El trabajo no asalariado según las proyecciones de futuro de los desempleados
Didier Demazière et Marc Zune
p. 133-152

Résumés

Ce texte explore les mutations du travail et de l’emploi à partir des expériences des chômeurs. Considérant que leurs projections d’avenir sont recomposées à l’épreuve de la recherche d’emploi, nous traquons ce qu’ils considèrent comme du travail accessible. Puis nous centrons l’analyse sur les projections alternatives à la norme salariale, aux frontières de l’indépendance et de l’informalité. Nous identifions alors deux logiques contrastées de projections vers ces formes de travail. Elles correspondent à des distributions différentes de ressources biographiques : l’investissement d’une prise de distance avec le salariat et la rationalisation d’une mise à distance du salariat.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 De l’emploi visé au travail accessible
1.1 Le chômage modifie et diversifie les anticipations professionnelles
1.2 Des conceptions plurielles du travail accessible
1.2.1 Renoncer à l’emploi comme au travail
1.2.2 Cibler un emploi salarié
1.2.3 Explorer des alternatives au salariat
2 Prendre ses distances avec le salariat
2.1 Des alternatives mobilisatrices
2.2 Une combinaison de ressources biographiques pour investir le travail non salarié 
3 Une mise à distance subie du salariat
3.1 Entre rationalisation et résignation
3.2 De faibles ressources biographiques : entre passé ressassé et futur aléatoire
Conclusion : ce que le chômage fait à l’emploi et au travail

Aperçu du début du texte

Les transformations des formes d’emploi suscitent un intérêt croissant (Bernard et Dressen, 2014), tant elles apparaissent désormais éclatées en une diversité de statuts (COE, 2014). Ainsi, même si le salariat s’est diffusé de manière marquante (90 % de l’emploi dans les années 2010), avec comme figure dominante le CDI (contrat à durée indéterminée) à temps plein (érigé en norme dans le Code du travail en 1982 et concernant cette année-là 94 % des contrats salariés), cette unité s’est révélée factice. D’autres formes d’emploi (souvent qualifiées d’atypiques) n’ont cessé de croître, et de faire l’objet de codifications. Cela concerne le salariat, avec les CDD (contrat à durée déterminée, dont les durées tendent à se contracter), les missions d’intérim et contrats aidés ou d’insertion qui alimentent une précarité à la française (Barbier, 2005), comme le travail indépendant, avec notamment le régime de l’auto-entrepreneur, qui a suscité des controverses (Stevens, 2012 ; Abdelnour, 2014...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Didier Demazière et Marc Zune, « Qu’est-ce que le travail quand on n’a pas d’emploi ? », Formation emploi, 141 | 2018, 133-152.

Référence électronique

Didier Demazière et Marc Zune, « Qu’est-ce que le travail quand on n’a pas d’emploi ? », Formation emploi [En ligne], 141 | Janvier-Mars 2018, mis en ligne le 15 avril 2020, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5315

Haut de page

Auteurs

Didier Demazière

Sociologue, directeur de recherche au CNRS – CSO (Centre de sociologie des organisations) Sciences Po Paris

Articles du même auteur

Marc Zune

Sociologue, professeur à l’Université de Louvain, Belgique, IACCHOS – GIRSEF (Institut d’analyse du changement dans l’histoire et les sociétés contemporaines – Groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l’éducation et la formation)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page