Navigation – Plan du site

Trajectoires résidentielles et professionnelles des jeunes : quand l’accès à l’emploi ne signe pas la décohabitation

Residential and occupational trajectories of young people : When access to employment does not sign “not living with parents”
Wohn- und Berufsverläufe junger Menschen : wenn der Zugang zur Beschäftigung nicht das Verlassen des Elternhauses bedeutet
Trayectorias residenciales y profesionales de los jóvenes : cuando el acceso al empleo no marca el fin de la cohabitación
Philippe Cordazzo
p. 167-185

Résumés

Selon les résultats de l’enquête Génération 2010 du Céreq, 57,4 % des jeunes adultes ayant arrêté leurs études à vingt ans ont connu, au cours des trois années suivantes, une trajectoire professionnelle durable d’accès immédiat ou rapide à l’emploi. Mais ils sont aussi près de 56 % à loger encore chez leurs parents trois ans après. L’analyse présentée ici combine les deux types de trajectoires professionnelles et résidentielles. Elle montre que quitter le foyer parental n’est pas nécessairement synonyme d’émancipation financière et que l’accès à l’emploi n’est pas davantage synonyme de décohabitation systématique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Données et méthodes pour reconstituer les trajectoires
1.1 Identifier les trajectoires types
1.1.1 Un calendrier mensuel pour reconstituer les trajectoires
1.1.2. L’analyse des séquences : une méthode pour reconstituer les trajectoires
1.2 Choix de la population : les moins de vingt ans
2 L’autonomie résidentielle : une évolution différenciée dans un contexte économique dégradé
2.1 Un accès à l’autonomie résidentielle plus rapide pour les femmes et qui augmente avec l’âge
2.2 Une insertion professionnelle difficile dans un contexte dégradé
2.3 Cohabitation avec les parents et accès à l’emploi durable prédominent
3 Des trajectoires entre insertion professionnelle et autonomie résidentielle
3.1 Vivre chez les parents et être en emploi, une situation relativement fréquente
3.2 Huit trajectoires d’entrée dans la vie adulte
3.2.1 Rester chez les parents, malgré un accès rapide et durable à l’emploi (41 %)
3.2.2 Décohabitation pour vivre seul et accès immédiat ou rapide et durable à l’emploi (17,9 %)
3.2.3 Décohabitation pour vivre en couple et accès rapide à l’emploi (16,2 %)
3.2.4 Précarité des trajectoires et transition à l’âge adulte fortement retardée (24,9 %)
Conclusion

Aperçu du début du texte

Avec la fin des études, une nouvelle étape de la transition vers l’âge adulte est franchie, et déjà une autre est en perspective, soit l’entrée durable sur le marché du travail. Ce processus de transition connaît une double évolution. Une « désynchronisation » des étapes de la transition vers l’âge adulte (Galland, 2011), et un processus d’entrée dans l’âge adulte de plus en plus lent qui s’accompagne de difficultés d’insertion. Cette dernière est, par ailleurs, de plus en plus retardée, notamment du fait de l’allongement des études (en raison de la course vers un niveau plus élevé, première protection contre le chômage, voire de l’obtention de plusieurs diplômes pour maximiser les chances d’embauche).

Or, les jeunes connaissent aujourd’hui des parcours d’accès à la vie adulte de plus en plus complexes, dans un contexte de crise économique qui les touche plus particulièrement (Van-de-Velde, 2013). Cette situation économique défavorable entraîne une augmentation des périodes d’inacti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Cordazzo, « Trajectoires résidentielles et professionnelles des jeunes : quand l’accès à l’emploi ne signe pas la décohabitation », Formation emploi, 142 | 2018, 167-185.

Référence électronique

Philippe Cordazzo, « Trajectoires résidentielles et professionnelles des jeunes : quand l’accès à l’emploi ne signe pas la décohabitation », Formation emploi [En ligne], 142 | Avril-Juin 2018, mis en ligne le 23 août 2020, consulté le 24 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5499

Haut de page

Auteur

Philippe Cordazzo

Professeur de démographie à l’université de Strasbourg et membre de l’UMR-7363 SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe). Il s’intéresse plus particulièrement aux « parcours étudiants, de la formation à l’nsertion professionnelle » (Titre de son HDR), notamment par le prisme des vulnérabilités et de la transition à l’âge adulte

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page