Navigation – Plan du site

Emploi des jeunes sans diplôme : la prime au rural

Employment for young people without school-leaving certificates : the rural premium
Beschäftigung junger Menschen ohne Abschluss : Rolle der Regionpolitik
Empleo de los jóvenes sin diploma : el plus de lo rural
Joël Zaffran
p. 99-117

Résumés

La situation des jeunes sans diplôme dépend de leurs caractéristiques sociales, mais aussi du tissu économique et des politiques publiques régionales en faveur de la jeunesse. Dès lors, la mesure des facteurs influençant l’accès au marché du travail ou à la formation est biaisée sans le contrôle du contexte régional. L’article met d’abord en évidence la part du niveau régional sur la situation d’emploi, de chômage ou de formation des jeunes sans diplôme. L’analyse multiniveau, menée à partir de l’enquête Génération du Céreq, estime ensuite le poids des caractéristiques sociodémographiques et scolaires sur leur situation, puis souligne l’effet du statut rural de la commune de résidence sur l’emploi. Enfin, l’article replace les résultats dans la perspective de la « régionalisation », confiant aux Régions de nouvelles compétences en matière de formation et d’insertion des jeunes.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Qui sont les jeunes sans diplôme ?
2 L’effet variable du niveau régional sur la situation des jeunes sans diplôme
3 La prime au rural pour l’emploi 
Conclusion

Aperçu du début du texte

La plus grande difficulté d’insertion professionnelle des jeunes sans diplôme, comparativement aux jeunes diplômés, ainsi que le poids des caractéristiques sociales sur leur situation sont des faits établis (Depp 2014). Souvent issus de milieux défavorisés et portés par des aspirations scolaires moins ambitieuses (Grelet & Vivent, 2011), ils font face à des obstacles à l’accès au marché du travail plus nombreux et, quand ils y entrent, leur condition est nettement plus pénible et instable que celle des autres jeunes (Le Rhun & al., 2013). Prenant acte de ces difficultés, des politiques publiques sont conduites à l’échelle nationale, avec un adossement aux Régions, qui contribuent, à leur manière, mais aussi selon leurs opportunités économiques et les choix opérés en matière de formation, à l’employabilité ou au retour aux études des jeunes sans diplôme (Weixler, 2014). De sorte que la mesure des caractéristiques sociales des jeunes sans diplôme sur l’emploi, la formation ou le chôma...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joël Zaffran, « Emploi des jeunes sans diplôme : la prime au rural », Formation emploi, 142 | 2018, 99-117.

Référence électronique

Joël Zaffran, « Emploi des jeunes sans diplôme : la prime au rural », Formation emploi [En ligne], 142 | Avril-Juin 2018, mis en ligne le 23 août 2020, consulté le 19 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5616

Haut de page

Auteur

Joël Zaffran

Professeur des Universités, université de Bordeaux, Faculté de sociologie, Centre Émile Durkheim, Centre associé Céreq de Bordeaux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page