Navigation – Plan du site

Plan

Haut de page

Texte intégral

1Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Emploi

Quand des chômeurs se mobilisent…

Cohen, Valérie ; Dunezat, Xavier
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2018. - 333 p. - (Res publica)

2A partir de deux enquêtes ethnographiques menées au sein d'une organisation nationale de chômeurs (AC !) et de deux mobilisations de chômeurs en Bretagne (Morlaix et Rennes), cet ouvrage revient sur des luttes souvent qualifiées d'improbables et cherche à les sortir de cette catégorisation. En étudiant les trajectoires, les pratiques, les actions des chômeurs mobilisés, les auteurs montrent comment se construisent et se défont des collectifs. Ils donnent à voir les logiques contradictoires qui sous-tendent ce fait militant : cohésion/division, émancipation/exclusion, mobilisation/ désengagement. L'action collective apparaît encadrée par des tensions indissociables des rapports sociaux qui structurent et infléchissent l'existence de tout groupe mobilisé. Vingt ans après le mouvement des chômeurs de l'hiver 1997-1998, ce livre propose un regard nuancé sur la capacité des chômeurs à se mobiliser ; hier comme aujourd'hui ; pour eux comme pour d'autres groupes.

L'administration des vocations : Enquête sur le traitement public du chômage artistique en France

Sigalo Santos, Luc
Paris : Dalloz, 2018. - 485 p. - (Nouvelle bibliothèque de thèses)

3Le fonctionnement standardisé de l'administration bureaucratique semble a priori incompatible avec les logiques de la vocation et de la singularité prévalant dans l'art. Partant de cette problématique inspirée de Max Weber, Luc Sigalo Santos analyse la rencontre de ces deux univers. Le traitement du chômage dans le domaine artistique incarne de façon idéale-typique les tensions pouvant exister, dans tous secteurs, entre une politique publique spécialisée, adaptée à des usagers particuliers, et ses principes universels, s'appliquant en théorie à toutes et à tous. L'administration des vocations apparaît dès lors comme un observatoire des mécanismes de différenciation sectorielle de l'action publique. A travers 177 entretiens, 6 mois d'observation et un travail d'archives, Luc Sigalo Santos éclaire une série d'aspects emblématiques des politiques sociales et d'emploi. Il en va ainsi des rapports entre l'administration et les recruteurs, des tensions entre les prérogatives de l'État et celles des collectivités territoriales, des logiques sociales qui structurent les relations entre agents et usagers, ou encore du problème des compétences des agents qui doivent être à la fois généralistes et spécialisées. L'ouvrage est également une enquête sur la face cachée du travail de création. Depuis les guichets de l'État social, Luc Sigalo Santos éclaire d'un jour nouveau la vie d'artiste. Il montre que l'imbrication des périodes d'emploi, de chômage et de RSA qui la caractérise se traduit par des incitations plus ou moins contraignantes à apprendre à se vendre, à se diversifier, et parfois à se reconvertir. Ces usagers précaires mais diplômés sont toutefois loin d'être passifs : par un jeu de miroir constant, ils évaluent en retour l'expertise sectorielle des "inséreurs" de Pôle emploi, des services sociaux et des organismes de formation, quitte à les mettre en défaut. La fragilité de l'action publique étudiée répond alors à la précarité professionnelle et existentielle des artistes.

Les accidents de carrière

Margolis, David N. ; Yassin, Shaimaa
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 115 p. - (Sécuriser l'emploi ; 19).

4Les plans de carrière professionnelle ont de moins en moins de chances de se réaliser comme prévu. De l'erreur d'orientation initiale au licenciement, économique ou non, en passant par les aléas privés, les accidents de parcours sont plus fréquents et plus variés tout au long de la vie active, et leurs effets diffèrent selon les causes et les modalités de prise en charge. Nos sociétés tardent à tenir compte de cette réalité, née du ralentissement de la croissance, de l'assouplissement de la législation sur les relations employeurs-employés et de l'entrée massive des femmes sur le marché du travail. L'image de carrières stables avec un seul employeur, prédominante durant les années d'après-guerre et soutenue par des lois de protection de l'emploi, continue d'imprégner les esprits comme les relations industrielles. Cet ouvrage dresse une typologie des accidents de carrière afin de mieux les comprendre et de définir des politiques pour les gérer.

Les transitions professionnelles : nouvelles problématiques psychosociales

Olry-Louis, Isabelle, dir. ; Vonthron, Anne-Marie, dir. ; Vayre, Emilie, dir. ; Soidet, Isabelle, dir.
Paris : Dunod, 2017. - 299 p. - (Univers psy)

5Se plier à de nouvelles contraintes organisationnelles, faire face à des situations complexes inédites, opérer des choix professionnels dans des contextes de travail et de vie personnelle incertains, tout cela nécessite pour les personnes de mobiliser de multiples ressources. Structuré autour de trois grandes parties consacrées respectivement à la socialisation organisationnelle, à la formation et à la mobilité professionnelles tout au long de la vie, cet ouvrage présente la nature de ces ressources et précise le rôle joué par les processus psychologiques pour accomplir des transitions professionnelles. Quelques situations emblématiques de transitions, dans des parcours professionnels contemporains, sont ici interrogées quant à la manière dont les individus réaménagent leur parcours et leur identité face à des contextes de travail et/ou des configurations de vies données.

Entreprise

Ressources humaines 2.0 : l'accompagnement en mode digital : le nouveau défi des RH

Lungu, Virgile
2eme éd. - Le Mans : Gereso, 2018. - 175 p. - (L'essentiel pour agir)

6La gestion des RH facilite les échanges entre chaque collaborateur, mais aussi entre les acteurs internes et externes de l'entreprise : adaptation aux normes et règlementations, intégration de nouvelles pratiques de travail, interaction entre les services Avec l'arrivée de nouvelles applications (paie, retraite, recrutement ou formation), les ressources humaines évoluent vers une version 2.0. Les RH se repositionnent comme des partenaires stratégiques du développement de l'entreprise, se réapproprient une part du décisionnel à l'appui du big data, pour mieux piloter la mobilité, le télétravail ou encore le compte personnel de formation.

Psychanalyse des organisations : Théories, cliniques, interventions

Arnaud, Gilles ; Fugier, Pascal ; Vidaillet, Bénédicte
Toulouse : Erès, 2018. - 420 p. - (Sociologie clinique).

7La fécondité de l'approche psychanalytique concerne non seulement le sujet singulier, mais aussi les collectifs organisés (entreprises, écoles, hôpitaux, institutions, associations, etc.). Elle offre une compréhension de leur dynamique humaine et notamment des processus psychiques et subjectifs en jeu dans leur quotidien, ainsi que des repères méthodologiques déterminants pour structurer des démarches d'intervention, en dépassant le réductionnisme comportementaliste. Cet ouvrage présente une synthèse critique des apports de la psychanalyse et de courants associés (psychodynamique du travail, psychosociologie, socioanalyse, sociologie clinique, sociopsychanalyse, etc.) à l'étude du fonctionnement des organisations, depuis les premières découvertes freudiennes jusqu'aux recherches les plus récentes, en France et dans le monde. Ces travaux revisitent, par la mobilisation et le remaniement de concepts analytiques (inconscient, refoulement, imaginaire, pulsion, angoisse, narcissisme, envie, désir, jouissance, etc.), des thématiques aussi importantes que la constitution du lien social, la subjectivation, la « motivation », le pouvoir, les conflits, le changement organisationnel, la souffrance au travail ou encore l'identité professionnelle.

Maker : Enquête sur les laboratoires du changement social

Berrebi-Hoffmann, Isabelle ; Bureau, Marie-Christine ; Lallement, Michel
Paris : Seuil, 2018. - 343 p.

8La révolution technologique, dont l'imprimante 3D, a d'abord été portée dans des espaces qui ressemblent davantage à des garages qu'à des laboratoires de pointe. Animés par une même volonté de bricoler, détourner, récupérer, inventer, leurs promoteurs, les makers, sont à l'origine d'un mouvement culturel de transformation, par la pratique, des manières de faire, de produire, de consommer et d'apprendre. En expérimentant des formes inédites de fabrication par soi-même des biens de consommation, inspirées par un principe de libre accès aux outils et aux savoirs, ils ambitionnent de transformer leur environnement, leur vie quotidienne, voire la société tout entière. Cet ouvrage, issu d'une enquête au long cours, nous ouvre les portes d'une trentaine de hackerspaces, fab labs, hacklabs et autres tiers-lieux en France et à l'étranger (Allemagne, États-Unis, Sénégal) afin de comprendre ce que font les makers et l'impact de leur action sur le travail, l'économie, l'écologie, la formation, le droit, l'art ou les sociabilités. En analysant les valeurs communes comme les tensions qui structurent le monde du « faire ensemble », il prend au sérieux ses promesses de rupture avec le capitalisme et l'ordre industriel dominant pour les interroger.

Formation

Analyses de l'activité : perspectives pour la conception et la transformation des situations de formation

Vidal-Gomel, Christine, dir.
Rennes : Presses universitaire de Rennes, 2018. - 210 p. - (Paideia)

9Depuis le milieu des années 90, l'analyse de l'activité de travail s'est imposée pour concevoir des formations professionnelles. Issues de l'ergonomie, de la didactique disciplinaire et professionnelle, les analyses proposées ici éclairent sous différents angles la conception de formation. Ces recherches ont été menées dans les secteurs de l'éducation, de l'aéronautique, de la conduite automobile, et de l'agroalimentaire. L'analyse de l'activité est ici d'abord utilisée pour examiner les relations d'enseignement-apprentissage en situation, en portant attention au contenu de l'enseignement ou de la formation, et comme moyen de la formation. La formation conçue articule ainsi les connaissances issues de l'action en situation et les connaissances théoriques, qui deviennent de nouveaux outils pour agir et ouvrir des possibilités nouvelles d'interprétations des situations et de transformation de leur propre activité par les acteurs. L'analyse de l'activité est aussi utilisée pour analyser le travail en amont de la formation et au cours de la formation. Cette fois les travaux soulignent que pour former de futurs professionnels il faut non seulement disposer d'un modèle de ce que sont la formation et l'apprentissage mais aussi de ce qu'est le travail « réel », ce qu'il exige et quelles en sont ses conséquences. Le travail réel à prendre en compte est aussi bien celui des formés à l'issue de la formation que celui des formateurs. Il comprend alors également l'environnement technique, social, organisationnel et les relations d'enseignement-apprentissage. Ces deux niveaux d'analyse prennent en compte la nécessité de donner aux professionnels les moyens d'apprendre pour réaliser un travail de qualité et de construire leur santé au cours du temps.

L'anthropologie comme éducation

Ingold, Tim
Rennes : Presses universitaire de Rennes, 2018. - 121 p. - (Paideia)

10L'éducation, c'est bien plus que l'enseignement et l'apprentissage ; l'anthropologie, bien plus qu'étudier la vie des autres personnes. Dans cet ouvrage, Tim Ingold soutient que l'anthropologie, comme l'éducation, constituent des manières d'étudier La vie, et de la mener, avec les autres. Dans ce livre provocateur, il va bien au-delà de l'exploration de l'interface entre les deux disciplines de l'anthropologie et de La recherche en éducation : il pose leur équivalence fondamentale. Ingold prend son inspiration dans l’œuvre de John Dewey, l'éducation, affirme-t-il, n'est pas la transmission, d'une génération à une autre, d'une connaissance autorisée. C'est une manière d'être présent et attentif aux choses, d'ouvrir des chemins d'essor et de découverte. Qu'est-ce que cela signifie, quant à la manière dont nous pensons l'étude et l'école, l'enseignement et l'apprentissage, et les libertés qui peuvent s'exemplifier dans ces domaines ? Quelles sont les conséquences de cette manière de penser, pour nos pratiques d'observation et de participation, pour nos manières d'étudier, sur le terrain et à l'école, pour l'art et La science, pour la recherche et l'enseignement, pour l'université ?

La fabrique du doctorat en travail social : Controverses et enjeux

Frauenfelder, Arnaud, dir. ; Rullac, Stéphane, dir. ; Tabin, Jean-Pierre, dir.
Rennes : Presses de l'EHESP, 2018. - 156 p. - (Politiques et interventions sociales)

11A l'échelle mondiale, le doctorat est souvent signe d'une compétence scientifique reconnue, mais aussi d'une expertise professionnelle dont le docteur incarne le plus haut niveau de la "profession". Les usages sociaux (académiques et professionnels) des titres doctoraux varient selon les contextes nationaux et les champs disciplinaires. En France, par exemple, le travail social ne fait pas l'objet d'une discipline, son enseignement étant principalement dispensé en dehors des universités ou des grandes écoles. En Europe, les transformations des dispositifs de formation des métiers du travail social et des niveaux de titre dans le processus LMD (licence, master, doctorat), sont des laboratoires d'études particulièrement féconds pour saisir les enjeux en cours. En réunissant des contributions venues de sept pays (Belgique, France, Italie, Liban, Portugal, Royaume-Uni et Suisse), cet ouvrage étudie l'émergence et la réception du doctorat en travail social dans ces pays et entend interroger les "défis" liés à sa création afin d'en cerner les obstacles et les limites.

Faire et dire l'évaluation : L'enseignement supérieur et la recherche conquis par la performance

Barats, Christine, dir. ; Bouchard, Julie, dir. ; Haakenstad, Arielle, dir.
Paris : Presses des Mines, 2018. - 326 p. - (Sciences sociales)

12L'injonction au « rendement » et à la « performance » a pénétré progressivement le monde académique. En France comme dans d'autres pays d'Europe et d'ailleurs, l'évaluation s'est transformée au prisme de cet impératif : la régulation par la « collégialité » et le « jugement par les pairs » se sont doublés d'un « nouvel esprit de l'évaluation » peuplé d'« agences », d'« indicateurs », de « référentiels », de « classements »... Ce livre s'attache à comprendre l'émergence des fabriques contemporaines de l'évaluation, leurs déclinaisons dans différents pays et institutions ainsi que les changements qu'elles engendrent dans l'espace académique. Il s'appuie sur des enquêtes conduites dans sept pays (Allemagne, Belgique, Chine, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) et portant sur des politiques publiques, des agences, des établissements d'enseignement supérieur, des « clusters » et des médias. En examinant les coulisses de l'évaluation académique dans différents cadres, ce livre permet de comprendre les mécanismes sociaux et techniques de sa production, de sa circulation, de son appropriation ainsi que ses conséquences.

Insertion

Quand on n'a « que » le diplôme... : Les jeunes diplômés et l'insertion professionnelle

Delès, Romain
Paris : Presses universitaires de France, 2018. - 242 p. - (Education et société).

13Malgré des niveaux d'études élevés, les jeunes éprouvent des difficultés grandissantes à trouver leur place sur le marché du travail. Fruit d'une enquête sociologique auprès des diplômés de l'enseignement supérieur à la recherche de leur premier emploi, ce livre explore l'expérience de l'insertion professionnelle. Une fois le diplôme obtenu, les étudiants, souvent protégés des questionnements sur leur avenir professionnel pendant leurs études, sont plongés dans l'univers de la recherche d'emploi. Pour certains, la transition études/emploi est évidente (insertion prévisible) ; pour d'autres, un véritable travail de conformation aux attendus de l'emploi s'engage (insertion entravée) ; pour d'autres encore, l'insertion professionnelle est un impératif trop pressant qu'il s'agit, un temps au moins, de mettre à distance (insertion refusée). Par-delà la diversité des parcours, ce livre conclut à l'existence d'un modèle de relation formation-emploi français très particulier, qui fait de l'insertion professionnelle l'horizon indépassable de la jeunesse française.

La professionnalisation en débat : Entre intentions et réalisations

Mohib, Najoua, dir. ; Guillon, Stéphane, dir.
Berne : Peter Lang, 2018. - 207 p.

14La polysémie du terme même de professionnalisation ne permet pas de s'accorder sur un angle d'approche. Une telle thématique est source de tensions dans la mesure où elle est le point nodal d'un rapport de forces entre deux systèmes dont les objectifs diffèrent : le marché du travail d'un côté, l'offre éducative de l'autre. Positionner la professionnalisation au centre d'un ouvrage en sciences de l'éducation rend possible une lecture plurielle d'une problématique qui interroge le système éducatif en tant qu'il se transforme malgré lui pour répondre à des injonctions parfois paradoxales. Les auteurs ont développé des expertises dans les différents champs concernés ici : enseignement, formation, travail social. On trouvera dans cet ouvra ici un effort définitionnel. La professionnalisation ion est perçue à la fois comme processus d'homogénéisation des pratiques à l'intérieur des groupes professionnels, mais également comme injonction à modifier le contenu des savoirs transmis, pour répondre aux demandes du secteur productif en termes de compétences. Sont abordées ensuite une description des mécanismes de professionnalisation en termes de mise en œuvre de dispositifs, d'ingénierie de diplôme, de modalités de financement et d'outillage des établissements d'enseignement supérieur et de ses acteurs ; puis une réflexion sur les cadres théoriques ou idéologiques et les risques que cette évolution engendre sur le marché du travail et les systèmes de formation.

La France des Belhoumi : Portraits de famille (1977-2017)

Beaud, Stéphane
Paris : La Découverte, 2018. - 352 p. - (L'envers des faits)

15Un livre de plus sur les jeunes « issus de l'immigration » ? Pour dénoncer les discriminations qu'ils subissent, sur fond de relégation sociale dans les quartiers « difficiles » ? Et conclure sur l'échec de leur « intégration » ? Non. Stéphane Beaud a choisi de décentrer le regard porté sur ce groupe social. Son enquête retrace le destin des huit enfants (cinq filles, trois garçons) d'une famille algérienne installée en France depuis 1977, dans un quartier HLM d'une petite ville. Le récit de leurs parcours scolaires, professionnels, matrimoniaux, résidentiels, etc. met au jour une trajectoire d'ascension sociale (accès aux classes moyennes). On lecteur découvre le rôle majeur de la transmission des savoirs par l'école en milieu populaire et l'importance du diplôme. Mais aussi le poids du genre, car ce sont les deux sœurs aînées qui redistribuent les ressources accumulées au profit des cadets : informations sur l'école, ficelles qui mènent à l'emploi, accès à la culture, soutien moral, capital professionnel… Cette biographie à plusieurs voix montre différents processus d'intégration en cours. Elle pointe les difficultés rencontrées pour conquérir une place dans le « club France », en particulier depuis les attentats terroristes de 2015 qui ont compliqué la donne.

Profession

Émotions et apprentissages

Pham Quang, Long
Paris : L'Harmattan, 2017. - 273 p. - (Action & savoir. Recherche)

16Apprendre de, apprendre par, apprendre dans les émotions... Peu de questions présentent un enjeu social et personnel, un enjeu théorique et méthodologique aussi fort pour la recherche, pour la formation que pour la construction de sa propre existence. Loin d'être des états transitoires, loin d'être des empêchements d'agir, les émotions trouvent leur pleine portée dans la mise à jour du rapport qu'elles entretiennent avec l'engagement et la construction de sens dans l'action. Elles permettent et donnent sens aux apprentissages, qu'ils soient possibles ou reconnus par les sujets. Les émotions informent et dynamisent les processus de subjectivation. C'est à l'occasion d'une immersion en soin mortuaire que sont avancées dans cet ouvrage des propositions théoriques et méthodologiques visant l'analyse des rapports pouvant s'établir entre émotions et apprentissages en situation de travail.

Formation des enseignants : répondre aux défis de l'internationalisation : Mise en perspective du dispositif PEERS

Robin, Vincent, dir. ; Ramelot, Pierre, dir. ; Soldevila, Soledad, dir. ; Vieujean, Anne-Catherine, dir ; Miron, Manuela, dir.
Louvain-la-Neuve (Belgique) : EME éditions, 2017. - 163 p.

17Cet ouvrage présente les travaux menés par quatre institutions européennes de l'enseignement supérieur actives dans le domaine de la formation des enseignants (ESPE d'Aquitaine (FR), HEL (BE), HEP Vaud (CH) et UAIC (RO)), relatifs à la mise en œuvre, en 2016-2017, du programme PEERS (Programme d'Etudiants et Enseignants Chercheurs en Réseaux Sociaux). L'évaluation de la satisfaction et des impacts d'un tel dispositif sur les étudiants et les enseignants-chercheurs engagés montre que le programme PEERS peut être une forme de mobilité efficiente pouvant à terme avoir sa place dans le programme ERASMUS+.

Travail

L'accompagnement et l'analyse des pratiques professionnelles : des vecteurs de professionnalisation

Boucenna, Séphora, dir. ; Charlier, Evelyne, dir. ; Perréard-Vité, Anne, dir. ; Wittorski, Richard, dir.
Toulouse : Octarès, 2018. - 202 p.

18La notion d'accompagnement investit l'espace conceptuel dans le champ de la formation et du développement professionnel, et cela depuis presque un demi-siècle, pour devenir un incontournable qui irrite certains ou stimule des pratiques très diversifiées. Plus qu'une mode, il s'agit d'un indicateur de la manière dont les sociétés répondent aux contraintes de flexibilité, d'adaptation continue au changement, de pression temporelle que vivent les professionnels. Cet ouvrage collectif réunit des recherches (empiriques mais aussi théoriques) qui interrogent les liens entre démarche d'accompagnement, analyse des pratiques professionnelles (APP) et professionnalisation. L'APP est une des modalités prise par l'accompagnement et les deux s'inscrivent dans une visée de professionnalisation qui n'est pas sans couleur idéologique. Cet ouvrage tente de répondre aux questions suivantes : quel type de professionnalisation invite à mobiliser des démarches d'APP et plus largement d'accompagnement ? Quelles modalités d'accompagnement facilitent la professionnalisation ? Quelle est la place de l'analyse des pratiques professionnelles dans ces dispositifs ? Dans quels projets de politique éducative s'inscrivent l'accompagnement et l'analyse des pratiques professionnelles ?

Libérer le travail : pourquoi la gauche s'en moque et pourquoi ça doit changer

Coutrot, Thomas
Paris : Seuil, 2018. - 301 p.

19La moitié des Français expriment un mal-être au travail. Une organisation néo-taylorienne soumise au rendement financier est en train de détruire notre monde commun. Cette machine à extraire le profit écrase le travail vivant : celui qui mobilise notre corps, notre intelligence, notre créativité, notre empathie et fait de nous, dans l'épreuve de la confrontation au réel, des êtres humains. Mais pour défendre les conquêtes du salariat et prendre soin du monde, il nous faut repenser le travail. La liberté, l'autonomie, la démocratie au travail, doivent être replacées au cœur de toute politique d'émancipation. La gauche politique et syndicale a trop longtemps privilégié le pouvoir d'achat au pouvoir d'agir dans le travail. Paradoxalement, les innovations dans ce domaine sont d'abord venues des managers : " l'entreprise libérée ", des modèles " d'entreprise autogouvernée " inspirent des initiatives patronales souvent futiles et parfois stimulantes. Mais surtout, des expériences fleurissent inspirées du travail collaboratif, du care, de la construction du commun, qui sont autant d'écoles d'une démocratie refondée. Et si on libérait le travail ? C'est possible : ce livre en fait la démonstration !

Développer et mettre en œuvre la compétence : Comment investir dans le professionnalisme et les compétences

Le Boterf, Guy
Paris : Eyrolles, 2018. - 291 p. - (Livres outils. Ressources humaines).

20Pouvoir compter sur des professionnels compétents est une demande sociale croissante. L’auteur montre comment les "approches par compétences" ou les projets d'investissement dans les compétences doivent, pour répondre à cette demande, faire la différence entre avoir des compétences et être compétent. Avoir des compétences est une condition nécessaire mais non suffisante pour être compétent. Sur la base de cette distinction et s'inspirant de la dualité en physique quantique, l’auteur expose sa définition duale de la compétence : elle peut être définie comme une ressource à mobiliser ou comme un processus à mettre en œuvre. Cette définition permet de répondre de façon pratique à des questions comme : comment élaborer des parcours personnalisés et concertés de formation professionnalisante ? Comment réussir des projets d'investissement dans les compétences ? Comment reconnaître et évaluer qu'un professionnel est compétent ?

A signaler

L'autre trésor public : paroles d'agents sur leur travail

21CFDT-Confédération française démocratique du travail

22Ivry-sur-Seine : l'Atelier, 2018. - 174 p.

23Le tutorat dans la recherche-action : un dispositif à disposition

24Amaré, Sandrine ; Durual, Arlette ; Fournier, Jennifer ; Joly, Brigitte ; Maistre, Pierre
Paris : L'Harmattan, Les Presses de Parmentier, 2018. - 124 p. - (Recherches en action)

Le travail démocratique

25Cukier, Alexis
Paris : Presses universitaires de France, 2018. - 241 p. - (Actuel Marx confrontation)

Regards croisés sur les villes moyennes : des trajectoires diversifiées au sein des systèmes territoriaux

26CGET - Commissariat général à l'égalité des territoires
Paris : La Documentation française, 2018. - 79 p.

Les pratiques d'évaluation scolaire : historique, difficultées, perspectives

Merle, Pierre
Paris : Presses universitaires de France ; Paris : Humensis, 2018. - 334 p. - (Education et société)

Pourquoi la société ne se laisse pas mettre en équations

Jensen, Pablo
Paris : Seuil, 2018. - 314 p. - (Science ouverte)

Le parlement européen au travail : enquêtes sociologiques

27Michon, Sébastien, dir.
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2018. - 241 p. - (Res publica)

Jeunes sans diplôme : rapports au travail et à l'emploi : Perspectives internationales. Dossier

28in Agora débats jeunesses n° 79 (2018/2). - 150 p

La fabrique des sciences sociales : d'Auguste Comte à Michel Foucault

Michel, Johann
Paris : Presses universitaires de France, 2018. - 206 p. - (Une histoire personnelle de la philosophie)

Enseignement et handicap : Défis et réponses d'un enseignement adapté

29Demazure, Gwladys ; Huys, Viviane
Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble, 2018. - 208 p. - (Handicap Vieillissement Société)

L'emploi des travailleurs handicapés : Statut - Contrat de travail - Prestations sociales - Aides à l'emploi

30Leray, Gwénaëlle
5e édition. - Le Mans : Gereso, 2018. - 203 p. - (L'essentiel pour agir. Droit du travail)

Dictionnaire de la formation : Apprendre à l'air du numérique

31Cristol, Denis
Issy-les-Moulineaux : ESF, 2018. - 238 p. - (Formation permanente en sciences humaines)

Les bonnes figures de la vieillesse : regard rétrospectif sur la politique de la vieillesse en Suisse

32Repetti, Marion
Lausanne : Antipodes, 2018. - 247 p. - (Existences et société)

Bienveillance et bien-être à l'école : Plaidoyer pour une éducation humaine et exigeante

33Jellab, Aziz, dir. ; Marsollier, Christophe, dir.
Paris : Berger-Levrault, 2018. - 286 p. - (Les indispensables)

Dans l'ombre des élus : une sociologie des collaborateurs politiques

34Beauvallet, Willy, dir. ; Michon, Sébastien, dir.
Villeneuve d'Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 2017. - 257 p. - (Espaces politiques)

Protection sociale, le savant et la politique

35Barbier, Jean-Claude, dir. ; Poussou-Plesse, Marielle, dir.
Paris : La Découverte, 2017. - 294 p. - (Recherches. RT6)

Remplacer l'humain : critique de l'automatisation de la société

36Carr, Nicholas ; Jacquemoud, Édouard, Traducteur
Paris : Editions l'Echappée, 2017. - 265 p. - (Pour en finir avec)

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-1.png
Fichier image/png, 36k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-3.png
Fichier image/png, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-12.png
Fichier image/png, 11k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 8,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/5892/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 5,3k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures », Formation emploi [En ligne], 142 | Avril-Juin 2018, mis en ligne le 23 août 2018, consulté le 24 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/5892

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page