Navigation – Plan du site

Quand la reconversion conduit les chômeurs à redevenir « débutants »

When occupational change leads unemployed people to become “novices” again
Wenn die Umschulung dazu führt, dass Arbeitslose zu „Neueinsteigern“ werden
Cuando la reconversión vuelve « principiantes » a a los desempleados
Murielle Matus
p. 119-138

Résumés

Cet article analyse comment d’anciens chômeurs en reconversion expérimentent un retour à une position de « débutant ». Il repose sur un corpus d’entretiens biographiques réalisés auprès d’anciens chômeurs ayant changé de métier. Ce type de transition professionnelle ne recouvre certes pas les mêmes significations que l’insertion des jeunes entrants sur le marché du travail. Mais guidé par la recherche d’une nouvelle stabilité professionnelle, il est marqué aussi par l’incertitude et la précarité de l’emploi. Il comprend aussi une phase d’apprentissage formel ou informel du nouveau métier et engendre un sentiment de « recommencer à zéro ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction : reconversions et transitions professionnelles
1 S’engager dans une nouvelle voie professionnelle
1.1 « Se remettre aux études »
1.2 (Ré-)Expérimenter les mécanismes de sélectivité du marché du travail
1.2.1 Après une formation qualifiante
1.2.2 Sans expérience dans le métier, ni formation
2 Débuter et se maintenir dans un nouveau contexte professionnel
2.1 Apprentissage du nouveau métier et pluralité des contextes
2.2 La norme des contrats précaires à l’embauche
2.3 Se stabiliser dans le métier et en emploi
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction : reconversions et transitions professionnelles

Depuis les années 1970, le développement d’un chômage massif et de formes de précarisation de l’emploi, aggravé par les crises économiques successives, a fragilisé l’équilibre de la « société salariale » (Castel, 1995). Ces dégradations du marché du travail touchent toutefois davantage les jeunes et les moins qualifiés, en raison d’une segmentation du marché du travail et d’un phénomène de polarisation des emplois. Les transitions sur le marché du travail s’accroissent en effet autour du chômage (Flamand, 2016) et concernent davantage les populations qui y sont les plus exposées. En outre, le contrat à durée indéterminée (CDI) demeure la norme d’emploi, tandis que l’emploi à durée déterminée (contrat à durée déterminée – CDD, intérim) est devenu la norme à l’embauche. Ce contexte tend à accroître une incertitude liée au cours des carrières professionnelles, intériorisée par tous (Palmade & al., 2003).

Ces mutations rendent p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Murielle Matus, « Quand la reconversion conduit les chômeurs à redevenir « débutants » », Formation emploi, 145 | 2019, 119-138.

Référence électronique

Murielle Matus, « Quand la reconversion conduit les chômeurs à redevenir « débutants » », Formation emploi [En ligne], 145 | Janvier-Mars 2019, mis en ligne le 01 janvier 2021, consulté le 19 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/7133

Haut de page

Auteur

Murielle Matus

Doctorante en sociologie au Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Lise-CNAM – Conservatoire national des arts et métiers) et chargée d’études au sein du département études et Recherche du Pôle emploi

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page