Navigation – Plan du site

Les politiques italiennes de l’emploi : une gestion des transitions professionnelles assurée par le chômage partiel

Italian employment policies : management of professional transitions ensured by partial unemployment
Italienische Beschäftigungspolitik : Bewältigung des beruflichen Wechsels durch Kurzarbeit
Las políticas de empleo italianas : una gestión de las transiciones profesionales asegurada por el desempleo parcial
Mara Bisignano
p. 49-68

Résumés

Cet article vise à caractériser les tenants et les aboutissants des transformations qui ont marqué l’action publique italienne, en matière de gestion des discontinuités professionnelles. Il s’agit de les appréhender en les resituant dans le schéma argumentatif des réformes du marché du travail. En privilégiant une entrée par les aménagements socio-normatifs d’un dispositif de chômage partiel, l’article explicite, d’une part, l’influence des référentiels européens de l’activation – calqués sur le traitement du chômage – et d’autre part, leur appropriation par les acteurs nationaux.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Genèse et configuration d’un dispositif institutionnalisé singulier
1.1 D’une mesure transitoire de la politique industrielle à sa consolidation (1941-1972)
1.2 L’empreinte syndicale dans les évolutions normatives de la CIG (1975-1990)
1.3 Un dispositif au service de la préservation de l’emploi
2 L’activité partielle comme outil de gestion des discontinuités professionnelles
2.1 L’assurance chômage et la CIG : entre concurrence et substitution
2.1.1 L’activité partielle : un outil de flexibilité quantitative pour les entreprises
2.1.2 Un moyen pour différer le risque de perte d’emploi
2.1.3 La question de la mobilité
2.2 L’assouplissement de la CIG pour sécuriser les parcours individuels sur le marché du travail
3 Ce que les référentiels de l’activation font à la CIG
3.1 La CIG dans les discours syndicaux : un dispositif consensuel de flexibilité et de protection dans l’emploi
3.2 Le soutien patronal à un outil jugé pragmatique et politique
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis les années quatre-vingt, les mutations de la structure de l’emploi accompagnent les réformes du marché du travail. Ces transformations sont transversales à la plupart des pays européens. Mais la manière dont l’action publique en matière d’emploi se décline dans des dispositifs et/ou mesures dépend d’agencements entre incitations communautaires et orientations nationales. Ces dernières sont corrélées avec les rapports de force et de pouvoir qui caractérisent l’action des différents acteurs (État, patronat, syndicat). Par relations de pouvoir, nous entendons la capacité des acteurs à peser par des moyens plus ou moins institutionnalisés (négociations et conflits typiquement) sur les politiques de l’emploi.

Tout en s’attachant à lever les freins présumés à l’origine de la hausse du chômage, les politiques publiques poursuivent le double objectif de création d’emplois et de sécurisation des parcours professionnels (Boeri & al., 2012). Cette finalité s’incarne d’ailleurs dans les ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mara Bisignano, « Les politiques italiennes de l’emploi : une gestion des transitions professionnelles assurée par le chômage partiel », Formation emploi, 147 | 2019, 49-68.

Référence électronique

Mara Bisignano, « Les politiques italiennes de l’emploi : une gestion des transitions professionnelles assurée par le chômage partiel », Formation emploi [En ligne], 147 | Juillet-Septembre, mis en ligne le 03 janvier 2021, consulté le 11 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/7556

Haut de page

Auteur

Mara Bisignano

Chercheuse en sociologie. Institutions et Dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES) UMR8533- Université Paris Ouest Nanterre, la Défense

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page