Navigation – Plan du site

L’accompagnement intensif des jeunes chômeurs : quels effets sur leur insertion ?

Intensive support for young unemployed : which effects on their return in employment ?
Die intensive Begleitung arbeitsloser Jugendlicher : Auswirkungen auf ihre Integration
Acompañamiento intensivo para jóvenes desempleados : ¿qué efectos tiene en su inserción ?
Guillaume Blache et Nicolas Prokovas
p. 25-46

Résumés

L’article présente et discute les résultats d’une étude économétrique, réalisée à partir d’une enquête auprès de jeunes chômeurs bénéficiant d’un accompagnement intensif. De manière attendue, l’étude confirme l’efficacité de ce dispositif novateur. Pour autant, peut exister un biais de sélection (en l’absence du dispositif, la situation des bénéficiaires n’aurait pas été la même que celle des non-bénéficiaires), lié à la logique qui prévaut dans la conception des politiques d’aide à l’insertion des chômeurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction : les politiques de l’emploi en faveur des jeunes
1 L’accompagnement intensif des jeunes : contre les difficultés d’insertion et le chômage durable
2 Une enquête spécifique à des fins évaluatives
3 L’entrée en AIJ : des jeunes aux caractéristiques plus favorables
4 Le passage en AIJ : un effet positif sur les bénéficiaires
5 Mise en perspective et éléments de réussite de l’accompagnement
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction : les politiques de l’emploi en faveur des jeunes

La complexité des itinéraires des jeunes dans la vie active (allers-retours fréquents entre emploi-formation-chômage, situations intermédiaires, statuts particuliers…) avait déjà fait l’objet d’analyses il y a plus de trente ans (Affichard & Amat, 1984). Les jeunes sont particulièrement présents dans les formes particulières de l’emploi : l’alternative au chômage passe par la précarité de l’emploi. Bien que l’exclusion du marché du travail soit fortement corrélée avec l’exclusion scolaire (Nicole-Drancourt & Roulleau-Berger, 2006) et bien que le niveau de diplôme soit protecteur (Aliaga & Lê, 2016), aussi bien les enquêtes Emploi 2003 - 2014 (Galtier & Minni, 2015) que les enquêtes Génération du Céreq (Joseph & Rouaud, 2014) s’accordent pour dire que l’emploi temporaire est la norme d’accès au marché du travail pour les jeunes.

Certains, après une période de précarité, notamment sous forme de contrats à durée déterminée, v...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Blache et Nicolas Prokovas, « L’accompagnement intensif des jeunes chômeurs : quels effets sur leur insertion ? », Formation emploi, 148 | 2019, 25-46.

Référence électronique

Guillaume Blache et Nicolas Prokovas, « L’accompagnement intensif des jeunes chômeurs : quels effets sur leur insertion ? », Formation emploi [En ligne], 148 | Octobre-Décembre, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/7775

Haut de page

Auteurs

Guillaume Blache

Économiste, Pôle Emploi, département études et recherche

Nicolas Prokovas

Économiste, Pôle Emploi, département études et recherche et université Paris 3, ICEE (Intégration et coopération dans l’espace européen)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page