Navigation – Plan du site

AccueilNuméros150La SEGPA : des socialisations pro...

La SEGPA : des socialisations professionnelles précoces au collège

SEGPA : early professional socialisation in secondary school
SEGPA : Die frühzeitige berufliche Sozialisation in der Sekundarschule
SEGPA : socializaciones profesionales precoces en el primer ciclo de la enseñanza secundaria
Charlotte Moquet
p. 55-78

Résumés

La section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) se situe en amont des scolarités et formations professionnelles en lycée ou en centre de formation d’apprentis. Elle comporte des enseignements professionnels, ateliers et stages, qui ont lieu durant la 4e et la 3e. Malgré son inscription en collège et les représentations qui lui sont associées, la SEGPA est bien professionnelle au sens où elle soumet déjà des collégiens à des socialisations professionnelles. Elle est le lieu d’une fabrication de futurs élèves de « petits » CAP (certificat d’aptitude professionnelle) en lycée (polyvalents et peu sélectifs) et de dispositions professionnelles renvoyant à des postes subalternes, d’exécution et polyvalents.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1 Des élèves orientés vers des « p’tits » CAP en lycée
1.1 Maintenir les élèves à l’école jusqu’au diplôme et les projeter dans le travail
1.2 Le CAP comme référence
1.3 « Commencer par un p’tit CAP » et privilégier un espace « plus protégé »
2 Socialiser des collégiens à la subordination et à l’exécution
2.1 Les prémices d’inculcation d’une position de subordination
2.2 Encadrement des pratiques et poste d’exécutant
2.3 La mise au travail des corps des collégiens
3 Une socialisation marquée par la figure de l’ouvrier et de l’employé polyvalent
3.1 Des savoirs et savoir-faire liés à une variété de métiers
3.2 Polyvalence et « p’tit » métier
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

S’intéresser à l’enseignement professionnel, en France, invite à tourner son regard en premier lieu vers les voies professionnelles du second cycle du secondaire que sont les lycées professionnels (LP) ou les centres de formation d’apprentis (CFA). Les sociologues ont ainsi étudié ces deux voies de formation (Moreau, 2008a ; Palheta, 2012), les diplômes qui y sont délivrés (Maillard, 2013 ; Orange, 2013) et certaines filières et métiers auxquels elles préparent (Denave & Renard, 2015). A contrario, peu nombreuses sont les recherches sur les scolarités qui précèdent (premier cycle du secondaire) et qui intègrent, dans leurs contenus, des enseignements professionnels, « pré-professionnels » ou de « découverte professionnelle », telles que la section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA). L’article de Joël Zaffran (2010) est l’un des rares écrits sociologiques qui porte spécifiquement sur la SEGPA. L’auteur y propose une analyse quantitative des inégalités ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Charlotte Moquet, « La SEGPA : des socialisations professionnelles précoces au collège », Formation emploi, 150 | 2020, 55-78.

Référence électronique

Charlotte Moquet, « La SEGPA : des socialisations professionnelles précoces au collège », Formation emploi [En ligne], 150 | avril-juin 2020, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 25 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/8124 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.8124

Haut de page

Auteur

Charlotte Moquet

Doctorante en sociologie au sein de l’École doctorale Sciences de la société, territoires, sciences économiques et de gestion (SSTSEG) de l’université de Poitiers et du Laboratoire Groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines (GRESCO)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search