Navigation – Plan du site

AccueilNuméros150Formation professionnelle en Suis...

Formation professionnelle en Suisse romande : l’impact des représentations des enseignant·e·s sur les inégalités genrées

Vocational education and training in French-speaking Switzerland : the impact of teacher representations on gender inequalities
Die Berufsausbildung in der Westschweiz : die Auswirkungen der Lehrervertretungen auf die Ungleichheiten zwischen den Geschlechtern
Formación profesional en la Suiza francófona : el impacto de las representaciones de las/os docentes en las desigualdades de género
Matilde Wenger et Farinaz Fassa
p. 97-121

Résumés

Une étude effectuée auprès d’enseignant·e·s de la formation professionnelle initiale (FPI), en Suisse romande, a permis de mettre en avant le rôle controversé de ces agents de socialisation face à l’égalité des sexes. Les réponses de près de 300 enseignant·e·s à des questions concernant les échelles de sexisme moderne et traditionnel ont permis de révéler des différences statistiquement significatives face aux problématiques de genre. Certains groupes du corps enseignant acceptent – et probablement véhiculent – encore en partie des représentations de genre, transmettant une socialisation différentielle des sexes au monde professionnel. 

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1 Le système de formation professionnelle helvétique face aux défis de l’égalité
1.1 Le système de formation professionnelle suisse : un modèle à suivre ?
1.2 Des éducations et carrières professionnelles sexuellement différenciées
1.3 Le rôle des enseignant·e·s comme agents de socialisation
2 Méthode et population : des enseignant·e·s questionné·e·s selon des échelles de sexisme
3 Un soutien à l’égalité différent suivant les profils des enseignant·e·s
3.1 Sexisme traditionnel et sexisme moderne : deux perceptions distinctes
3. 2 Différences par sexe, sur les échelles de sexisme
3.3 Différences sur les échelles de sexisme, par type de branche enseignée
3.4 Différences sur les échelles de sexisme, par statut professionnel
Discussion
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Être apprenti·e en formation professionnelle duale présume d’être confronté·e, d’une part, au marché du travail et, d’autre part, au contexte scolaire. En effet, l’apprentissage dit dual, tel qu’il est organisé en Suisse, repose sur l’alternance hebdomadaire entre le travail dans le cadre de l’entreprise et la formation professionnelle théorique qui se déroule en école professionnelle (selon les métiers, les apprenti·e·s fréquentent les établissements professionnels un ou deux jours par semaine).

Une telle réalité comporte plusieurs enjeux en termes d’apprentissages, non seulement des compétences liées au métier, mais aussi des attitudes et croyances transmises par les personnes qui forment ces apprenti·e·s. C’est ainsi que ces jeunes apprennent en parallèle les règles d’un métier, ses savoirs et savoir-faire, mais aussi celles du système de genre en raison de la division sexuée existante dans le métier lui-même et dans les pratiques et discours des agents de socialisati...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Matilde Wenger et Farinaz Fassa, « Formation professionnelle en Suisse romande : l’impact des représentations des enseignant·e·s sur les inégalités genrées », Formation emploi, 150 | 2020, 97-121.

Référence électronique

Matilde Wenger et Farinaz Fassa, « Formation professionnelle en Suisse romande : l’impact des représentations des enseignant·e·s sur les inégalités genrées », Formation emploi [En ligne], 150 | avril-juin 2020, mis en ligne le 02 janvier 2022, consulté le 17 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/8203 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.8203

Haut de page

Auteurs

Matilde Wenger

Doctorante à l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP), Suisse

Farinaz Fassa

Professeure ordinaire à l’Université de Lausanne, Suisse. Elle est affiliée à l’Institut des sciences sociales ainsi qu’au Centre en études genre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search