Navigation – Plan du site

AccueilNuméros151LecturesLectures

Plan

Haut de page

Texte intégral

1Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Emploi

Des droits vulnérables : handicap, action publique et changement social

Revillard Anne
Paris : Les Presses de Sciences Po, 2020. - 233 p. - (Domaine Gouvernances)

2L'accès aux espaces publics d'une personne en fauteuil roulant a beau être inscrit dans la loi, là où la rampe fait défaut, ce droit reste lettre morte. L'école a beau se dire inclusive, si elle ne fournit pas à un élève non voyant les aménagements adaptés, elle ne l'est pas dans les faits. Au fil des ans et des mobilisations, une multitude de droits ont été reconnus aux personnes handicapées. En quoi ont-ils changé leur vie quotidienne ? A partir de récits biographiques recueillis auprès d'individus ayant des incapacités motrices ou visuelles, l'auteure montre que les droits associés au handicap, souvent imprécis dans les textes, souffrent de défauts majeurs de mise en œuvre. Pourtant, face à ces droits vulnérables, les individus sont actifs, dotés d'esprit critique et porteurs d'innovations. A l'école, dans l'entreprise, auprès des administrations ou dans les transports publics, ils protestent, négocient, bricolent et aménagent leurs droits, pour rompre avec la citoyenneté de seconde zone qui leur reste assignée.

Être comme tout le monde. Employées et ouvriers dans la France contemporaine

Masclet, Olivier, dir. ; Amossé, Thomas, dir. ; Bernard, Lise, dir. ; Cartier, Marie, dir. ; Lechien, Marie-Hélène, dir. ; Schwartz, Olivier, dir. ; Siblot, Yasmine, dir.
Paris : Raisons d'agir, 2020. - 473 p. - (Cours et travaux)

3Il est question dans ce livre de ces femmes et de ces hommes, employées ou ouvriers, qui vivent des revenus de leur travail et s’efforcent de « s’en sortir » par eux-mêmes. Ces travailleurs représentent, aujourd’hui encore, un groupe social stable et important. Beaucoup plus qu’autrefois, ils entrent en interaction directe avec les membres des classes moyennes et supérieures, comme clients ou professionnels de services (garde d’enfants, santé, éducation, commerce, sécurité, transports publics, etc.). Par leurs aspirations, leur fréquentation plus longue du système scolaire, leur accès à la consommation, ils se rapprochent des catégories moyennes  ; en même temps, ils demeurent éloignés du capital culturel, leurs ressources économiques restent incertaines et leur travail, peu payé et peu considéré, est toujours subalterne. Par des portraits de couples et de familles, résidant dans des espaces aussi bien ruraux qu’urbains, de générations et d’âges différents, ce livre éclaire ce que signifie « s’en sortir » ou plus exactement « s’en sortir à peu près ». À rebours des discours convenus sur la « France périphérique » ou sur le « déclassement des classes moyennes » il donne à voir les conditions d’existence de ces classes populaires, stables mais fragiles, leurs pratiques à la fois publiques (travail, sociabilités, engagements bénévoles, rapport à la politique et aux institutions) et privées (économie domestique, rapports de genre et entre générations, loisirs individuels et « temps pour soi »). Cette série de 21 portraits montre comment ces femmes et ces hommes travaillent à « être comme tout le monde », c’est-à-dire à éviter la relégation parmi les « assistés » et à s’affirmer comme membres à part entière de la « société des semblables ». Elle fait comprendre leurs aspirations autant que leurs déceptions et leurs griefs, la manière dont ils s’efforcent de jouer le jeu d’un ordre social qui pourtant leur fait peu crédit.

Plateformes numériques : utopie, réforme ou révolution ?

Abel, Mathilde, dir ; Claret, Hugo, dir. ; Dieuaide, Patrick, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 232 p. - (Questions contemporaines)

4Régulièrement, les plateformes numériques font la une de l'actualité. Suscitant l'espoir d'une nouvelle économie fondée sur le partage, la coopération et la confiance, en quelques années, leur image s'est dégradée dans l'opinion publique. On ne compte plus les problèmes et les questions que soulève l'intrusion des plateformes dans nos comportements quotidiens, mais aussi dans les modes d'organisation et de fonctionnement des économies et de la vie en société. À partir de grilles de lecture et de situations spécifiques, les contributeurs identifient et discutent de notions qui font la différence avec les catégories d'analyse et les représentations usuelles généralement employées : la polarisation ; la co-régulation ; le coopérativisme ; la métropolisation ; l'auto-entrepreneuriat ; la prosumation ; la spoliation ; le marketing politique ; la performation ; la triangulation.

Formation

Apprendre. Archéologie de la transmission des savoirs

Pion, Patrick, dir. ; Schlanger, Nathan, dir.
Paris : La Découverte, 2020. - 285 p. - (Recherches).

5Cet ouvrage vise à étoffer le débat sur l’apprentissage, au-delà du cercle des spécialistes, en mêlant à la polyphonie disciplinaire des études dans le champ de la transmission des savoirs la voix de l’archéologie, qui étudie la matérialité et la temporalité du passé à travers les traces des activités humaines. À l’instar de l’anthropologie, de l’histoire et de la sociologie, l’archéologie impose de ne pas restreindre les savoirs aux seuls territoires lettrés et aux cultures de l’écrit. Elle replace les connaissances et apprentissages dans une perspective de longue durée, soit près de trois millions d’années au cours desquelles apparaît et se développe le langage articulé, principal vecteur de la transmission. À travers l’étude de la matérialité des supports, des dispositifs d’apprentissage et des lieux de savoir, cette discipline apporte un éclairage original sur les phénomènes de transmission et de socialisation des connaissances dans les sociétés passées et présentes, que ce soit lors d’activités quotidiennes informelles ou dans des cadres professionnels et intergénérationnels plus structurés.

L'école peut-elle sauver la démocratie ?

Dubet, François ; Duru-Bellat, Marie
Paris : Seuil, 2020. - 224 p.

6La massification des systèmes scolaires depuis les années 1960 a été portée par trois promesses. L’école démocratique de masse devait être plus juste et moins inégalitaire que la vieille école républicaine. Cette école devait aussi développer les compétences, favoriser la croissance et être utile à tous les élèves. Enfin, elle devait favoriser la confiance et l’adhésion aux valeurs de la démocratie. Ce livre se propose de tirer les leçons du long processus de massification, et le bilan est pour le moins nuancé. L’école démocratique de masse a sans doute réduit les inégalités scolaires, mais elle a surtout transformé le mode de production de ces inégalités en accentuant la compétition dégageant les vainqueurs et les vaincus de la massification. La multiplication des diplômes a également creusé les écarts, depuis les plus rentables jusqu’à ceux qui n’apportent plus grand chose. Enfin, avec la massification, les plus diplômés adhèrent aux valeurs démocratiques et libérales, pendant que ceux qui le sont moins perdent confiance, s’abstiennent ou choisissent les forces populistes et autoritaires. En définitive, la massification scolaire a été très favorable aux vainqueurs, beaucoup moins aux vaincus. Or les inégalités scolaires ne sont pas seulement une injustice ; leurs effets menacent la cohésion sociale et la démocratie elles-mêmes. L’égalité des chances ne peut pas être notre seul idéal de justice.

Formations en alternance, au cœur de l'aventure humaine

Clénet, Jean
Nîmes : Champ social, 2020. - 175 p. - (Formation des adultes et professionnalisation)

7Entre de joyeux éclectismes et nombre de simplifications abusives, parler d'alternance est devenu chose banale. En dévoiler les puissantes et sensibles expériences, éducatives et formatives, est un exercice plus rare. Cet ouvrage s'y emploie. Alternances singulières, vécues et agies par l'auteur tout au long de son parcours personnel et professionnel, universitaire et scientifique. Alternances particulières, modélisées pour rendre compte d'apprentissages transformateurs. Alternances à requalifier socialement par des ingénieries co-construites et des conceptions pensées en termes de viabilités, par des accompagnements humains, organisationnels et politiques porteurs de développements originaux.

Former à la problématisation : Quand (re)chercher est indispensable à tout apprentissage

Groupe français d'éducation nouvelle. - Lyon : Chronique sociale, 2020. - 161 p. - (Pédagogie/Formation. L'essentiel).

8Cette publication vise à conceptualiser l'acte de problématiser, d'en percevoir la nécessité, d'en éclairer le sens et de proposer des modalités susceptibles d'aider les étudiants à s'approprier cette compétence indispensable à leur réussite. Cependant il ne s'agit pas de se limiter à la seule pratique professionnelle, la problématisation étant une activité indispensable à toute action et à toute vie dynamique.

L'odyssée de la transmission : apprendre - Transmettre - Se construire

Grimaldi d'Esdra, Jean
Le Mans : Gereso, 2020. - 243 p.

9Classes virtuelles, webinaires, MOOC… Les nouvelles techniques d’apprentissage sont venues bouleverser l’éducation et la formation traditionnelles, nous permettant d’apprendre ce que l’on veut, quand on veut et d’où l’on veut. En effet, de mémoire d’homme, la transmission des savoirs et de la culture n’a eu de cesse d’évoluer. Et nous sommes à nouveau dans une période charnière, qui nous pose beaucoup de questions. Qui apprend quoi, comment et avec qui ? L’auteur vous invite à tirer profit des nouveaux modes de partage des connaissances pour renouveler vos méthodes et adapter vos pratiques. Trouver votre place dans ce nouveau système permettra à votre discours de rester pertinent et audible.

L'orientation tout au long de la vie : théories psychologiques et pratiques de l'accompagnement

Soidet, Isabelle, dir ; Olry-Louis, Isabelle, dir . ; Blanchard, Serge, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 258 p.

10Le XXIe siècle est marqué, par une déstandardisation des trajectoires professionnelles ; mais celle-ci est doublée d’une injonction sociétale à construire du sens à sa vie tout en sachant rebondir face à l’adversité et cela à tous les âges de la vie. La possibilité pour une personne de faire des choix scolaires et professionnels en lien avec ce qu’elle valorise et de les atteindre réellement, ou « capabilité » d’orientation, est néanmoins inégalement répartie. Aussi la construction d’un contexte sociopolitique fondé sur des environnements permettant à chaque citoyen.ne d’être en capacité d’exercer ses droits à « l’orientation et à la formation » se pose-t-elle avec acuité. Ancré sur le paradigme de l’orientation tout au long de la vie et appréhendé par le prisme de la psychologie de l’orientation, cet ouvrage propose d’en situer les enjeux théoriques et pratiques à la lumière des récentes évolutions mises en œuvre institutionnellement et attestées par de nouveaux usages. Cet ouvrage comporte trois parties. La première aborde les transformations théoriques et pratiques engendrées par ce nouveau paradigme dans le champ de la psychologie de l’orientation. À travers des études exemplaires, les autres parties s’attachent, d’abord, à mieux décrire la spécificité des publics et des contextes, puis à traiter des cadres et dispositifs.

Insertion

Des jeunes à la marge ? : transgressions des sexes et conformité de genre dans les groupes juvéniles

Buisson-Fenet, Hélène, dir. ; Kerivel, Aude, dir.
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2019. - 172 p. - (Le Sens social).

11Dans les travaux français de la sociologie de la jeunesse, la question du genre comme processus d’assignation sexuée des pratiques et des représentations, renouvelant la lecture des rapports sociaux de domination, n’est apparue que récemment. Poursuivant l’interrogation des premières Rencontres Jeunes & Sociétés sur « les cadres et les modalités de la socialisation sexuée », cet ouvrage analyse les marginalités et les déviances juvéniles à l’égard des normes de genre. Les contributions étudient les modalités de production de pratiques et de représentations dont les contours, rapportés à l’ordre du genre et à ses critères de classements, ses catégorisations et ses comptages, tracent des groupes minoritaires, parfois placés sous un contrôle institutionnel qui marque l’évaluation d’une possible dangerosité sociale. Il s’agit donc moins de comprendre la reproduction des clivages sexués, que d’analyser la recomposition des marges du genre en même temps que le processus de normalisation qui fait des déviances d’hier, les normes d’aujourd’hui.

Pays étrangers

Africa Positive Impact : agir pour un meilleur impact sociétal

Frimousse, Soufyane, dir.
Caen : EMS - Editions Management et Société, 2020. - 424 p. - (Académie des Sciences de Management de Paris).

12Cet ouvrage souhaite comprendre comment l’Afrique s’est engagée, par des voies novatrices et qui lui sont propres, dans un véritable processus de transformation. Les contributions traduisent une vélocité de créativité qui interroge nos anciens paradigmes. Les chapitres rassemblés ici dessinent une manière d’envisager la production de savoir de l’Afrique à travers des success stories à impacts positifs. Ils affirment la présence de l’Afrique dans le monde tant au niveau économique que managérial. Les situations décrites sont des expérimentations, des réalisations et des réinventions. Le continent africain dispose des atouts de sa réinvention et de la faculté d’agir de façon différente. C’est probablement sur ce continent que s’esquissent les figures du monde à venir. Une plate-forme plurielle de 61 experts, enseignants-chercheurs, consultants, dirigeants d’entreprise, de 20 pays, ont contribué à cet ouvrage.

Secteur d’activité

Travailler dans les services publics : la nouvelle donne

Gillet, Anne, dir.
Rennes : Presses de l'EHESP, 2020. - 185 p. - (Profession cadre service public)

13Les trois fonctions publiques (d’État, hospitalière et territoriale) et la Sécurité sociale sont confrontées aujourd’hui à des transformations majeures du travail. Tous les agents et cadres des services publics sont concernés par ces bouleversements. À travers études de cas et analyses critiques, cet ouvrage montre les dynamiques de changement et d’innovation révélées dans le travail en termes de management, de transformations structurelles et organisationnelles, de nouvelles pratiques collaboratives, de mutations technologiques et numériques, d’évolutions d’activités et de métiers, de modifications du rapport au travail et de transformations des relations avec les usagers et les citoyens. Il souligne aussi la prise en compte nécessaire d’enjeux stratégiques et sociétaux importants tels que la qualité de vie au travail, la santé au travail et le handicap, ou le développement durable. Des acteurs privilégiés partagent ici leur réflexion en s’appuyant sur des réalités issues de métiers et de secteurs d’activité variés (social, santé, sécurité, emploi…).

Travail

Emotions et compétences émotionnelles dans l'activité professionnelle et la formation

Saint-Jean, Michèle, dir., Paquet, Maxime, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 288 p. - (Pratiques en formation)

14L’intérêt pour les émotions, qui s’inscrivent dans le cadre plus large des « facteurs humains », se confirme depuis quelques décennies en raison de leur impact, confirmé par beaucoup d’études, sur les activités professionnelles et sur les apprentissages. Les émotions représentent un large champ de recherche qui irrigue différents domaines comme en témoigne cet ouvrage collectif avec des contributions provenant des sciences de l’éducation et de la formation, de la médecine, des sciences infirmières, de la psychologie, des sciences du langage, des sciences de la communication. Cet ouvrage s’intéresse aux conditions d’émergence des différentes spécificités des émotions dans l’activité professionnelle et dans la formation. Ces spécificités se situent dans divers champs (éducation, santé, social, etc.) et se traduisent à plusieurs niveaux (analyse de l’activité et émotions, apprentissage et émotions, situation collective et émotions, formation et émotions...).

Ethique et travail collectif : controverses

Clot, Yves
Toulouse : Erès, 2020. - 188 p. - (Clinique du travail)

15Au centre de la clinique de l’activité en psychologie du travail, il y a les valeurs du « travail bien fait ». Mais est-ce une question morale ? Ce livre, qui tire les enseignements de longues années d’actions et de recherches sur les conflits ordinaires du travail concret, fait plutôt le choix de l’éthique. Morale et éthique ne sont pas synonymes. Dans le travail collectif, l’éthique consiste à prendre des libertés avec les habitudes, celles de l’organisation officielle mais aussi celles de chacun. C’est un vrai travail de Culture, pour reprendre une idée de Freud. Mais, en s’appuyant sur Spinoza et Vygotski, Yves Clot montre que ce travail de culture « marche » à l’affect, pas contre lui. Ce livre est à la fois une réflexion sur les méthodes d’intervention en milieu professionnel et, grâce aux controverses qu’il instruit, un dossier sur le problème des valeurs en clinique du travail.

Métamorphose du travail

Afriat, Christine, dir
Paris : Economica, 2020. - 143 p. - (Economie)

16Intelligence artificielle, robotique, impression 3D, industrie 4.0, objets connectés, blockchain sont quelques-unes des menaces que l’évolution technologique fait peser sur les emplois existants. Au-delà des possibles pertes d’emploi, c’est l’ensemble du travail qui va subir un profond changement. Il serait facile de n’envisager la métamorphose du travail que sous l’angle des évolutions technologiques susceptibles de modifier fortement les conditions du travail, que ce soit pour le pire – travail à la demande, précaire et sous-rémunéré – ou pour le meilleur – au service d’un travail humain augmenté, plus impliquant, plus engagé, plus porteur de sens, d’éthique, de qualité et de créativité. Cependant, pour appréhender l’avenir du travail, il est important de croiser les évolutions technologiques, les choix politiques et organisationnels des entreprises et des États et, surtout, les mouvements sociétaux. En matière de statuts, de contractualisation, d’organisation horaire et de localisation, le travail prend des formes de plus en plus diverses. De même, de nouveaux modes de reconnaissance et de rétribution apparaissent, comme autant de manières de créer de la valeur économique ou sociale. À travers trois scénarios, ce livre anticipe les futurs possibles, selon qu’ils seront déterminés au fil de l’eau par la mise en œuvre passive des technologies ou repris en main, au service d’une amélioration et d’un enrichissement du travail. Il questionne également la régulation du travail qui a prévalu jusqu’ici et plus généralement la façon dont le travail peut intégrer la contrainte écologique et environnementale, et tous les défis qui pèsent sur l’avenir au plan mondial. Le temps de travail, l’éducation et la formation ou la protection sociale ne sortiront pas indemnes de ces évolutions.

Problématiser les situations professionnelles

Lemaître, Denis, dir. ; Vannereau, Jean, dir . ; Zaouani-Denoux, Souâd, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 234 p. - (Cognition et formation)

17Tous les professionnels bénéficiant d'une certaine autonomie dans leurs activités doivent apprendre à analyser leurs environnements, établir des diagnostics sur les situations qu'ils rencontrent et prendre des décisions pour choisir leurs conduites, leurs manières d'être au travail. Fruit de la collaboration de chercheurs issus du Réseau Problema et du Centre de Recherche sur la Formation, l'ouvrage propose des éléments de théorisation et des résultats d'enquêtes menées auprès de professionnels dans des champs très divers.

Tiers-lieux. Travailler et entreprendre sur les territoires : espaces de coworking, fablabs, hacklabs…

Krauss, Gerhard, dir. ; Tremblay, Diane-Gabrielle, dir.
Rennes : Presses Universitaires de Rennes ; Québec (Canada) : Presses de l'Université du Québec - PUQ, 2019. - 212 p. - (Espace et territoires).

18Épiphénomènes d’une mutation sociétale, fruits de l’économie numérique, les tiers-lieux interpellent les décideurs publics territoriaux sur l’attitude à adopter, de l’intérêt bienveillant à une tutelle complète. Ce livre présente un matériau original sur cette réalité émergente, encore mal connue. Il pose de nouvelles questions, encore peu traitées dans la littérature, en s’intéressant à la trajectoire sociale des fondateurs d’espaces de coworking, aux nouvelles manières des jeunes générations de travailleurs du numérique de conjuguer leurs aspirations de liberté et d’épanouissement dans les domaines professionnel et privé, ainsi qu’à leurs nouveaux rapports à la collaboration, au travail, au territoire, à la mobilité et aux questions écologiques.

A signaler

Agir sur la qualité du travail : l'expérience de Renault Flins

19Bonnefond, Jean-Yves
Toulouse : Erès, 2019. - 240 p. - (Clinique du travail)

Analyser les implications dans la recherche et en formation

20Saint Martin, Claire de, dir.
Paris : L'Harmattan, 2019. - 200 p. - (Clinique et changement social)

Combats du travail réel : des legs d'Alain Wisner

21Benchekroun, Tahar Hakim, dir . ; Weill-Fassina, Annie, dir.
Toulouse : Octarès, 2020. - 205 p.

Contextes territoriaux et trajectoires scolaires : le cas des filles issues des milieux ruraux

22Meunier, Boris
Paris : L'Harmattan, 2019. - 307 p. - (Genres, Ecoles et Sociétés)

Coopérer et (se) professionnaliser : Propos sur la formation des cadres de santé

23Rusch, Emmanuel, dir. ; Renier, Samuel, dir. ; Kwocz, Fabienne, dir. ; Guillaumin, Catherine, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 212 p. - (Ingénieries et Formations)

Les dépossédés de l'open space : une critique écologique du travail

24Lederlin, Fanny
Paris : Presses universitaires de France, 2020. - 255 p.

Les droits sociaux au travail : montée de l'emploi incertain et recomposition des catégories de la protection sociale

25Giraud, Olivier, dir. ; Vezinat, Nadège, dir.
Toulouse : Octarès, 2020. - 239 p. - (Le travail en débats. Colloques & congrès)

Education, égalité, scolarité. Quand l'école se donne un genre

26Algrain, Isabelle, dir. ; Klasen, Isis, dir . ; Lootvoet, Valérie, dir.
Bruxelles : Université des Femmes, 2019. - 179 p. - (Pensées féministes)

L'éducation prioritaire en France : Bilan et devenir d'une politique emblématique

27Jellab, Aziz
Paris : L'Harmattan, 2020. - 142 p. - (Enfance, éducation et société)

L'éducation au temps du coronavirus

28Bonnéry, Stéphane, dir. ; Douat, Etienne, dir.
Paris : La Dispute, 2020. - 163 p.

Histoire de la fatigue : du Moyen Âge à nos jours

29Vigarello, Georges
Paris : Seuil, 2020. - 476 p. - (L'Univers historique)

Je pars en thèse : conseils épistolaires aux doctorants

30Marcel, Jean-François, dir. ; Broussal, Dominique, dir.
Toulouse : Cépaduès, 2020. - 256 p. - (L'esperluette Education & Formation)

Liberté de la recherche : Conflits, pratiques, horizons

31Duclos, Mélanie, dir. ; Fjeld, Anders, dir.
Paris : Kimé, 2019. - 295 p. - (Philosophie en cours)

Les nouveaux pouvoirs d'agir

32Wisnia-Weill, Vanessa
Paris : Seuil, 2020. - 111 p. - (La République des idées)

Et pourtant j'ai fait une école de commerce ! Les changements de trajectoire professionnelle des diplômés de Grande École

33Prévost-Bucchianeri, Anne ; Pottier, François
Caen : EMS - Editions Management et Société, 2020. - 179 p.

Sept techniques de formation novatrices

34Fauconnier, Dominique ; Balas, Stéphane ; Harfield-Palany, Caroline
Lyon : Chronique sociale, 2020. - 274 p. - (Pédagogie/Formation. Synthèse)

Et si on osait la bienveillance au travail ? Quand le cerveau vous livre tous les secrets pour agir

35Albaret, Christèle ; Caruso, Nicolas
Paris : Diateino, 2020. - 283 p.

Souffrance en milieu engagé : Enquête sur des entreprises sociales

36Russo, Pascale-Dominique
Paris : Editions du Faubourg, 2020. - 179 p. - (Documents)

Travailler sur le travail : Histoires de vie et choix théoriques en sciences sociales

37Dujarier, Marie-Anne, dir.
Paris : L'Harmattan, 2020. - 210 p. - (Clinique et changement social)

Les valeurs en éducation : Transmission, conservation, novation

38Barreau, Jean-Michel, dir. ; Riondet, Xavier, dir.
Nancy : Presses universitaires de Nancy - Editions universitaires de Lorraine, 2019. - 309 p. - (Questions d'éducation et de formation).

La vie solide : la charpente comme éthique du faire

39Lochmann, Arthur
Paris : Payot, 2019. - 203 p.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 11k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 10k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 12k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 10k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 12k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 10k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 11k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 11k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 10k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 9,0k
URL http://journals.openedition.org/formationemploi/docannexe/image/8561/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 14k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures », Formation emploi [En ligne], 151 | juillet-septembre, mis en ligne le 01 novembre 2020, consulté le 05 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/formationemploi/8561 ; DOI : https://doi.org/10.4000/formationemploi.8561

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search