Navigation – Plan du site

Présentation

Créée en 1942 par le CNRS, Gallia est la revue de référence de l’archéologie nationale. Elle publie des dossiers et des articles de synthèse sur les découvertes et les recherches les plus significatives.

Son champ chronologique couvre la Protohistoire depuis le premier âge du Fer, l’Antiquité et l’Antiquité tardive jusqu’à la fin des royaumes mérovingiens.

Son champ géographique recouvre l’ancien espace gaulois, soit les provinces romaines des Trois Gaules, la Narbonnaise, les Germanies, ainsi que les territoires immédiatement limitrophes qui participent à leur destinée. En ce sens, Gallia accueille des articles, en français ou en anglais, sur des sites ou des découvertes majeures en France mais aussi dans les pays voisins si leur intérêt concerne la Gaule en général.

Des Suppléments (au format papier uniquement) rassemblent des études monographiques, de grandes synthèses et des corpus (iconographiques, épigraphiques, etc.) présentant un intérêt majeur ou des avancées significatives pour l’archéologie et l’histoire des Gaules.

La revue est soutenue par le ministère de la Culture (sous-direction de l’archéologie) et le CNRS (Institut des sciences humaines et sociales). Depuis 2015, elle est dirigée par Martial Monteil, professeur d’archéologie à l’université de Nantes.

La revue a pour mission de publier des articles de synthèse et également de faire connaître les résultats des principaux chantiers évalués par le Conseil national de la recherche archéologique ou les CTRA. Revue d’archéologie, Gallia est ouverte, à propos de chaque site étudié, aux disciplines susceptibles d’élargir le champ de la recherche.

Présentation des manuscrits

Les manuscrits doivent parvenir à la direction de Gallia au plus tard le 30 mars et le 30 octobre de l’année en cours (N).

Seuls sont acceptés les manuscrits inédits et non soumis dans le même temps à d’autres revues.

La revue accepte des articles rédigés en langue française ou en langue anglaise.

Évaluation des manuscrits

Les manuscrits sont soumis à au moins deux rapporteurs, experts du sujet concerné (un issu du comité de rédaction de la revue et un autre extérieur). Ceux-ci disposent d’une grille d’évaluation portant sur la forme et sur le fond, qu’ils doivent compléter par un avis circonstancié.

Les rapports sont examinés et discutés en comité de rédaction des revues aux mois de janvier et juin de chaque année. Dans tous les cas, les manuscrits sont renvoyés ensuite aux auteurs avec l’avis du comité de rédaction et les rapports.

Finition des manuscrits

En cas d’acceptation par le comité de rédaction, les auteurs peuvent disposer de un à plusieurs mois pour répondre aux éventuelles remarques et demandes de modifications des rapporteurs.

Pour la revue, les manuscrits définitifs doivent parvenir à la rédaction de Gallia pour le 30 juin de l’année N+1, afin d’être préparés pour l’édition.

Pour les suppléments, les manuscrits définitifs doivent parvenir à la rédaction de Gallia dès que possible, afin d’être préparés pour l’édition.

Publication

Pour la revue, la parution des volumes est prévue pour la fin de l’année N+1.

Pour les suppléments, la publication intervient après préparation des manuscrits par l’équipe de rédaction de Gallia.

Anciens directeurs de Gallia (depuis 1943) :

Image 1000000000000837000001B1FD5419DE.jpg

De gauche à droite : Albert Grenier (1943-1961), Paul-Marie Duval (1961-1985), Christian Goudineau (1986-1993), Fanette Laubenheimer (1994-1999), Paul Van Ossel (2000-2007), William Van Andringa (2008-2015).

  • Logo Maison Archéologie & Ethnologie
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals