Navigation – Plan du site
Lectures

Les pèlerinages au Maghreb et au Moyen-Orient

Vincent Marcilhac
p. 141-142
Référence(s) :

Sylvia Chiffoleau et Anna Madoeuf (dir.), 2005, Les pèlerinage au Maghreb et au Moyen-Orient espaces publics, espaces du public, Beyrouth, IFPO, 406 p.

Texte intégral

1Les contributions réunies dans cet ouvrage sont issues d’un projet de recherche collectif et pluridisciplinaire amorcé en 2001 et clôturé par un colloque qui s’est tenu à l’Institut français du Proche-Orient en septembre 2003. Si cette publication n’échappe pas complètement au risque d’éparpillement qui guette tout ouvrage collectif, il s’agit néanmoins d’un travail remarquable. Les auteurs abordent le thème des pèlerinages au Maghreb et au Moyen-Orient sous un angle original, en essayant de dépasser la seule dimension religieuse. Ils analysent ces pratiques à travers leurs aspects sociaux (festivité populaire), économiques (échanges et réseaux commerciaux, développement touristique) et surtout politiques : les pèlerinages sont observés à travers la notion « d’espace public », à la fois comme lieu de dialogue entre l’opinion publique et l’État, mais aussi comme vecteur d’appropriation et de transformation de l’espace urbain.

2Les contributions des géographes (Myriam Ababsa, Karine Bennafla, Anna Madoeuf Delphine Pagès-El Karoui, Isabel Ruiz) permettent d’enrichir cette réflexion, par la mobilisation des concepts de lieu, de territoire, d’identité spatiale, d’imaginaire géographique, d’urbanité, d’aménagement urbain et de mobilité. Par exemple, nous pouvons signaler la remarquable analyse de Karine Hennafla sur « l’instrumentalisation du pèlerinage à La Mecque à des fins commerciales » à travers la figure du pèlerin-commerçant tchadien, qui est à l’origine d’une économie de contrebande montrant un type d’insertion particulier dans le système mondial des échanges. Au Maghreb et en Égypte, les pèlerinages sont d’ampleur locale et s’inscrivent dans une véritable religiosité populaire. Isabel Ruiz analyse l’action du pouvoir politique tunisien sur un pèlerinage de bédouins semi-nomadcs dans une petite ville de Tunisie centrale. Elle montre notamment la dimension touristique d’un pèlerinage en voie de folklorisation. Delphine Pagès-EI Karoui et Anna Madoeuf analysent le lien entre les pèlerinages égyptiens (les mouleds) et l’identité urbaine. Delphine Pagès-El Karoui s’intéresse notamment à la géographie du mouled de Tantâ et aux transformations opérées par le pèlerinage sur l’espace de cette ville du delta du Nil. Anna Madoeuf porte son attention sur les pratiques de la ville en fête à travers l’étude des mouleds du Caire. Myriam Ababsa privilégie une approche géopolitique en montrant en quoi les mausolées chiites de Raqqa en Syrie sont à la fois des sites de pèlerinages de substitution aux lieux saints d’Irak que sont Najaf et Karbala, fermés de 1980 à 2003, el un symbole de rapprochement diplomatique entre les dirigeants syriens (alaouites) et l’Iran (chiites duodécimains). À cela se greffe une problématique liée à l’intégration territoriale d’un front pionnier.

3Cet ouvrage, agréable à lire, comporte de nombreuses photographies et quelques cartes ouvrant sur des perspectives originales. On peut regretter l’absence de présentation des auteurs et le découpage de l’ouvrage dont chacune des trois parties regroupe des contributions avec une unité de perspective parfois plus formelle que réelle. Si l’introduction expose avec clarté les problématiques traitées par les différents auteurs à partir d’un fil conducteur commun, l’étude du pèlerinage comme espace public, la conclusion constitue davantage une réflexion qu’une synthèse, qui aurait pourtant été utile, des différents travaux contenus dans l’ouvrage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Marcilhac, « Les pèlerinages au Maghreb et au Moyen-Orient », Géographie et cultures, 59 | 2006, 141-142.

Référence électronique

Vincent Marcilhac, « Les pèlerinages au Maghreb et au Moyen-Orient », Géographie et cultures [En ligne], 59 | 2006, mis en ligne le 01 avril 2016, consulté le 16 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/gc/3848

Haut de page

Auteur

Vincent Marcilhac

Université Paris-Sorbonne

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo ENEC
  • Logo CNRS
  • Logo Paris IV
  • Logo L’Harmattan
  • OpenEdition Journals