Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationLa revue

La revue

Présentation

La géographie culturelle française a été marquée au cours des dernières décennies par deux grandes tendances que sont, d’une part, la diversification de ses objets d’étude et, d’autre part, l’hybridation de ses approches. Elle n’a eu de cesse de s’affirmer comme un lieu d’expérimentations sur le plan thématique comme méthodologique, contribuant ainsi à élargir toujours davantage les horizons de la discipline et à en renouveler les débats notamment par la reconnaissance d’un caractère légitime à des sujets ou des démarches inédits ou inattendus. La diversité des épistémologies, des méthodologies et des projets théoriques portés par les auteur.es dessine un espace scientifique ouvert, pluriel et attentif à des objets d’étude nouveaux, singuliers ou hors des sentiers battus. Depuis sa création en 1992 par Paul Claval, la revue Géographie et cultures a largement contribué à ces évolutions. On doit ainsi à la revue l’animation du débat scientifique dans la géographie contemporaine à partir de nouveaux objets d’étude et de nouvelles problématiques, et d’avoir joué le rôle de passerelle avec des espaces académiques étrangers (Brésil, Italie etc.).

La nouvelle équipe de direction qui s’est installée en janvier 2020 porte un projet scientifique qui a l’ambition de réinvestir la dimension spatiale de la culture et des pratiques culturelles par la question sociale, et de réaffirmer ainsi le caractère structurant des facteurs sociaux et économiques dans l’analyse des situations et pratiques observées. Il s’agit donc d'accomplir un pas de côté par rapport à une lecture centrée sur la figure du sujet, sans pour autant l’effacer : la recherche en sciences sociales au cours des deux décennies écoulées a notamment conduit à reconnaître aux agents des compétences, et ouvert la voie à des analyses micro-situées tout en permettant de penser l'articulation individu/collectif. Ces compétences, notamment théorisées à partir de l’idée de pratique, doivent selon ce projet scientifique être envisagées en relation avec les rapports sociaux dans lesquels les agents sont pris. Les savoirs et savoir-faire, les actions et leurs imaginaires symboliques possèdent une inscription sociale et spatiale qu’il convient de prendre en compte et de restituer dans l'analyse la dimension culturelle des sociétés.

Fonctionnement de la revue

Ces statuts ont été adoptés le 14 octobre 2015.

La composition des comités de la revue est détaillée à la page suivante : https://gc.revues.org/3631

Comité de rédaction

Le comité de rédaction est l’instance souveraine de la revue qui prend, exécute et contrôle toutes les décisions. Il se réunit quatre fois par an.

Sa composition est paritaire en genre et respecte des équilibres générationnels et géographiques. Le comité est ouvert aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs et aux enseignants. Ses membres sont cooptés par le comité de rédaction sur proposition de ses membres pour leurs compétences scientifiques afin de couvrir le plus largement possible le champ des géographies culturelles. Les membres du comité de rédaction ont un mandat de trois ans renouvelable.

Le comité de rédaction a en charge :

  • Election du directeur de la revue

  • Définition des lignes éditoriale et scientifique de la revue

  • Désignation des nouveaux membres des comités (direction, rédaction et scientifique)

  • Elaboration du règlement intérieur et des conventions

  • Sélection des numéros thématiques

  • Évaluation des articles : supervision du processus d’évaluation mené par le comité de direction

  • Contribution à la promotion de la revue

En conséquence, le comité de rédaction se saisit de toutes les questions politiques, administratives, éditoriales et scientifiques qui concernent la revue.

Le comité de rédaction peut inviter les coordinateurs des numéros thématiques à participer aux réunions ou parties de réunion dédiées à ces numéros.

Les membres du comité de rédaction ont en charge la politique d’évaluation des articles soumis, politique qu’exécute et administre le comité de direction. Tous les articles sont évalués par un membre du comité de lecture et par un lecteur extérieur. Dans le cas des numéros thématiques, l’éditeur invité du numéro thématique évalue lui aussi l’article.

Directeurs

  • Administration de la revue

  • Relations extérieures

  • Animation des comités de direction, de rédaction et scientifique

  • Relations avec les auteurs et les coordinateurs de numéros thématiques

Le mandat des directeurs est de trois ans renouvelable une fois.

Secrétaire d’édition

  • Assiste les directeurs pour tout ce qui relève de l’administration et de l’animation de la revue

  • Gestion des évaluations

  • Edition des numéros (papier et web)

  • Gestion du site Openedition

  • Liens avec les auteurs, les évaluateurs, les coordinateurs, l'éditeur L’Harmattan et l'équipe d'OpenEdition

Responsable des comptes rendus de lecture

  • Désignation des rédacteurs des comptes rendus

  • Lien avec les auteurs des ouvrages et les rédacteurs des comptes rendus

  • Suivi éditorial des comptes rendus

Comité scientifique

Les membres du comité scientifique sont désignés par le comité de rédaction sur proposition de ses membres. Ils sont choisis en fonction de leurs compétences scientifiques. La durée de leur mandat est de 6 ans renouvelables.

Le comité scientifique a quatre fonctions principales :

  • Validation de la politique scientifique et éditoriale arrêtée par le comité de rédaction

  • Caution scientifique

  • Force de proposition thématique

  • Promotion de la revue

Soutien de l’InSHS

La revue est soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search