Navigation – Plan du site
Etudes

« Le démon de la possibilité » : listes et tableaux dans les brouillons de Paul Valéry

Franz Johansson
p. 67-80

Résumés

Dans nombre de réflexions, Valéry appelle un recensement exhaustif des éléments premiers qui fondent toute écriture, couronné par le dénombrement de leurs modes de combinaisons possibles. Ce réseau de relations latentes entre des éléments purs formerait un équivalent, à l’usage de l’écrivain, de la gamme musicale. Les brouillons valéryens portent la trace de cette ambition : des dénombrements, volontiers ordonnés en tableaux, y cherchent à consolider une maîtrise achevée des possibilités de l’écriture. Les processus génétiques sont, chez Valéry, d’une extrême richesse cependant. En même temps que les inventaires s’emploient à parachever un système clos, des listes ouvertes se lancent dans l’exploration de possibilités inattendues – quitte à faire surgir des solutions extravagantes et irréalisables. A côté des modèles combinatoires se constituent des collections de nuances, des accords de mots, des « palettes » verbales pleinement ancrées dans la dimension physique de l’acte d’écrire.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

De l’inventaire à la gamme : un idéal de possession
Les possibles impossibles
Replis
Palettes

Aperçu du texte

« Le souci de l’ensemble de ce qu’il peut le domine », écrit Valéry à propos d’un personnage qui se présente, dans une très large mesure, comme son alter ego : ce Monsieur Teste qu’il définit comme « le démon même de la possibilité ». Par le truchement de son personnage, l’écrivain ramène, dans un raccourci extrême, toute expérience vers une alternative radicale, dessinant un monde scindé : « il ne connaît que deux valeurs, deux catégories, qui sont celles de la conscience réduite à ses actes : le possible et l’impossible ». Or, dans cette relation au possible, dans le souci, décisif, de l’ensemble de ce qu’on peut, les listes ont un rôle important à jouer.

On perçoit immédiatement les affinités entre les listes et le monde du possible. Une liste revêt a priori un statut particulier au sein d’un avant-texte. Au même titre que n’importe quel autre élément avant-textuel, la liste et chacun des items qui la constituent sont susceptibles de connaître toutes sortes de vicissitudes et de m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franz Johansson, « « Le démon de la possibilité » : listes et tableaux dans les brouillons de Paul Valéry », Genesis, 47 | 2018, 67-80.

Référence électronique

Franz Johansson, « « Le démon de la possibilité » : listes et tableaux dans les brouillons de Paul Valéry », Genesis [En ligne], 47 | 2018, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 22 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/genesis/3543 ; DOI : 10.4000/genesis.3543

Haut de page

Auteur

Franz Johansson

Franz Johansson enseigne à Sorbonne Université et codirige l’équipe Valéry de l’ITEM. Il a consacré sa thèse de doctorat à l’étude du Corps dans le théâtre de Paul Valéry. Après avoir collaboré à l’édition en treize volumes des Cahiers 1894-1914 de Paul Valéry (Gallimard), il participe à l’édition numérique de l’intégralité des Cahiers (OBVIL). Il a codirigé les ouvrages Puissances et possibilités d’une île. Études sur un projet dramatique inédit de Paul Valéry : L’Isle sans nom (Classiques Garnier), et « Du divin et des dieux ». Recherches sur le Peri tôn tou theou de Paul Valéry (Peter Lang). Il prépare, avec l’équipe Valéry de l’ITEM, l’édition génétique numérique des multiples dossiers manuscrits qui sont à l’origine des Histoires brisées de Valéry (Eman, ITEM).

franz.johansson@paris-sorbonne.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Item – Institut des textes et manuscrits modernes
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals