Navigation – Plan du site

48 | 2019
Écritures Jeunesse

Sous la direction de Christine Collière-Whiteside et Karine Meshoub-Manière

Quelles sont les propriétés communes de l’écriture à destination d’un jeune public ? La conception du « jeune lectorat » et l’effet de cet imaginaire de la jeunesse sur les processus créatifs sont au centre de ce numéro. Il s’intéresse aussi à l’idée, variable en fonction des situations historiques et idéologiques, que les prescripteurs, parents, enseignants, pédagogues, moralistes, se font de ce que doivent lire les enfants, ainsi qu'en témoignent les différentes rééditions au fil du temps. Les ouvrages pour la jeunesse sont le plus souvent l’objet d’une collaboration entre auteurs, illustrateurs et éditeurs. L’interaction entre le verbal et le graphique apparaît comme un autre élément capital du processus de création. Retenons enfin l’intérêt didactique des travaux réunis dans le numéro : les brouillons des œuvres pour la jeunesse sont un médium remarquable pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

  • Logo Item – Institut des textes et manuscrits modernes
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals