Navigation – Plan du site
Etudes

Les Fiancés de Manzoni : radiographie d’un texte en mouvement

Giulia Raboni
p. 101-112

Résumés

Cette étude présente les étapes de la longue gestation des Fiancés, en prêtant une attention particulière au « Second manuscrit » du roman, édité pour la première fois en 2016 et dont la situation textuelle complexe est mise en évidence : en « amont », ce manuscrit intègre matériellement certains documents de la première rédaction du roman, dont il réutilise de nombreuses pages ; en « aval », il entretient un lien direct avec la révision des feuilles préparées par le copiste pour la censure, avec le début de l’impression et la correction des épreuves. Il s’agit donc d’un texte en mouvement qui implique que l’on en donne une interprétation non pas globale mais mise en regard avec les autres phases rédactionnelles du roman ; malgré cela, la publication intégrale de ce second brouillon, auparavant relégué dans les notes de l’édition princeps du roman, a permis de mieux percevoir la lente et pragmatique transformation des choix linguistiques de Manzoni jusqu’à l’édition de 1827 et de saisir les prémices de la crise du rapport entre vérité et vraisemblable qui ne sera explicitée publiquement que dans les années 1850 avec la parution de l’essai Sur le roman historique, une crise dont les indices significatifs sont la mise à l’écart puis la récriture de l’Histoire de la colonne infâme.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Aperçu du texte

L’histoire complexe de l’élaboration des Fiancés (I promessi sposi) représente, du fait de l’importance et de la longueur de cette œuvre, le cas le plus emblématique du modus operandi d’Alessandro Manzoni. L’auteur avait préalablement adopté un même mode opératoire pour ses deux tragédies, Le Comte de Carmagnola et Adelchi, publiées entre 1820 et 1822, c’est-à-dire au début puis pendant la rédaction de ce qui constitue son unique roman. De 2006 à 2012, une équipe de travail coordonnée par Dante Isella a préparé les éditions des deux premiers manuscrits des Fiancés, accompagnées de leur dossier génétique complet, conservé presque intégralement à la Biblioteca Nazionale Braidense de Milan (seuls manquent quelques feuillets intermédiaires, perdus dès l’origine). L’editio princeps, accompagnée elle aussi de son dossier génétique, fait également l’objet d’une édition critique en cours de préparation. Imprimée de 1824 à 1827 par l’éditeur milanais Vincenzo Ferrario et publiée en juin 1827...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giulia Raboni, « Les Fiancés de Manzoni : radiographie d’un texte en mouvement », Genesis, 49 | 2019, 101-112.

Référence électronique

Giulia Raboni, « Les Fiancés de Manzoni : radiographie d’un texte en mouvement », Genesis [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 23 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/genesis/4645 ; DOI : 10.4000/genesis.4645

Haut de page

Auteur

Giulia Raboni

Giulia Raboni enseigne la philologie italienne à l’Université de Parme. Ses travaux portent sur la littérature des xvie et xviie siècles (Teofilo Folengo, Le Tasse, Giovan Battista Marino, Gabriello Chiabrera) ainsi que sur la littérature contemporaine (en particulier sur l’œuvre de Vittorio Sereni). Elle a édité, sous la direction de Dante Isella et avec la collaboration de Paola Italia et Barbara Colli, Fermo e Lucia ainsi que le « Second manuscrit » des Fiancés. Parallèlement à ces travaux d’édition critique, Giulia Raboni a publié de nombreux essais et, plus récemment, le livre Come lavorava Manzoni (Rome, Carocci, 2017).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Item – Institut des textes et manuscrits modernes
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals