Navigation – Plan du site
Entretiens

Le regard d’un éditeur, Gianni Francioni

Beccaria, Gramsci et les « textes en mouvement »
Christian Del Vento et Pierre Musitelli
p. 113-122

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Aperçu du texte

Gianni Francioni est professeur d’Histoire de la philosophie à l’Université de Pavie, actuellement détaché auprès de l’Académie nationale des Lincei, à Rome. Ses travaux portent sur la pensée philosophique et politique du xviiie au xxe siècle. Membre des comités scientifiques de l’Édition nationale des œuvres d’Antonio Gramsci (commencée en 2007) et de Pietro Verri (8 volumes parus entre 2003 et 2014), il a dirigé avec Luigi Firpo l’Édition nationale des œuvres de Cesare Beccaria (16 volumes, 1984-2014). C’est à la fois en tant que spécialiste des Lumières lombardes et des Cahiers de Gramsci qu’il répond à nos questions.

Christian Del Vento et Pierre Musitelli – Beccaria et Gramsci écrivent dans deux cadres très différents : Gramsci, qui écrit en prison, se trouve soumis à de lourdes contraintes ; Beccaria compose Des délits et des peines dans un cadre collectif où prévalent les échanges oraux et une pratique plurielle de l’écriture. Comment ces cadres respectifs ont-ils influencé la...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Del Vento et Pierre Musitelli,
« Le regard d’un éditeur, Gianni Francioni »
Genesis,
49 | 2019,  113-122.

Référence électronique

Christian Del Vento et Pierre Musitelli, « Le regard d’un éditeur, Gianni Francioni »
Genesis [En ligne], 49 | 2019,
mis en ligne le 01 décembre 2020,
consulté le 25 février 2020.
URL : http://journals.openedition.org/genesis/4692 ; DOI : https://doi.org/10.4000/genesis.4692

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Item – Institut des textes et manuscrits modernes
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • OpenEdition Journals