Navigation – Plan du site

AccueilNuméros57ÉtudesLes réécritures des Mystères de P...

Études

Les réécritures des Mystères de Paris d’Eugène Sue

Adapter une œuvre romanesque de la presse au livre
Changing the Medium of Publication: From the Serial Novel to the Multivolume Novel in the Case of The Mysteries of Paris by Eugène Sue
Cambiar el medio de publicación: de la novela por entregas a la novela en volumen. El caso de Los misterios de París de Eugène Sue
Lena Möschler
p. 57-68

Résumés

Le présent article est consacré aux réécritures du roman-feuilleton Les Mystères de Paris d’Eugène Sue au passage de la presse (1ère édition) au livre (2ᵉ et 3ᵉ éditions). Après avoir présenté la genèse de l’œuvre, l’autrice met en relation les variations textuelles avec les supports de publication des différentes versions. Ces supports, caractérisés par leur matérialité et leur signification culturelle, sont envisagés comme des médias. L’adaptation transmédiale de la presse au livre permet d’expliquer certaines variations de l’œuvre. Dans une analyse ancrée en linguistique textuelle, trois phénomènes narratifs et textuels qui témoignent du changement de support comme facteur de réécriture, sont pris en considération : le renforcement de la clôture du texte, les ajustements textuels lors de la disparition des coupes matérielles inhérentes à la publication dans la presse, et l’estompement de la présence de l’instance de narration.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2024.

Plan

Problèmes épistémologiques de la génétique du support de publication
Du support de publication au média : le cas de la presse et du livre
Genèse des Mystères de Paris
Renforcement de la clôture du texte au détriment de l’épisode
Disparition matérielle de la coupe et ajustements textuels
Changement énonciatif : estompement de l’instance de narration
Les rappels d’événements narrés
Projet auctorial
Conclusion

Aperçu du texte

En 1836, les journaux français La Presse et Le Siècle commencent à publier des romans au sein de leurs colonnes : c’est le début du roman-feuilleton. Le succès est immédiat. Tous les journaux s’y mettent dans les années suivantes, et la presse devient un lieu de publication privilégié pour les auteurs et autrices du xixᵉ siècle en France. La plupart des écrivains et écrivaines publient leurs romans (ou certains d’entre eux) d’abord dans un journal avant de les faire paraître en livre : Balzac, Sand, Zola, Dumas, Sue, Féval, Xavier de Montépin, Ponson du Terrail… À côté de ces auteurs, aujourd’hui canonisés ou (presque) oubliés, d’autres, comme Hugo et Flaubert, se gardent de vendre leurs écrits fictionnels à la presse. En effet, ce nouveau mode de publication, lucratif et touchant un large public, attire autant qu’il rebute. Les critiques trouvent notamment leur élan dans les propriétés – nouvelles pour l’époque – de la publication dans la presse. Le roman est publié de manière frag...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lena Möschler, « Les réécritures des Mystères de Paris d’Eugène Sue »Genesis, 57 | 2024, 57-68.

Référence électronique

Lena Möschler, « Les réécritures des Mystères de Paris d’Eugène Sue »Genesis [En ligne], 57 | 2024, mis en ligne le 15 décembre 2024, consulté le 22 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/genesis/8714 ; DOI : https://doi.org/10.4000/genesis.8714

Haut de page

Auteur

Lena Möschler

Diplômée en français moderne et en allemand de l’Université de Lausanne, Lena Möschler est actuellement doctorante en linguistique française dans cette même institution. Sa thèse porte sur les variations de romans-feuiletons qui, publiés une première fois dans la presse au xixᵉ siècle, font l’objet de réécritures en vue d’une deuxième édition en livre. Ses recherches, qui s’inscrivent en génétique post-éditoriale, en linguistique textuelle et en histoire du livre, visent à mieux comprendre la relation entre la matérialité d’une œuvre (les supports de publication de chaque version) et ses propriétés linguistiques, poétiques, esthétiques et narratives.

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search