Navigation – Plan du site

AccueilNuméros57InéditsLes archives de production du fil...

Inédits

Les archives de production du film d’animation Ma vie de Courgette

Historique et enjeux
Chloé Hofmann
p. 157-173

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2024.

Plan

Des archives sélectionnées pour être exposées
Adapter un roman pour adultes en film familial
Fabriquer un film d’animation en volume : enjeux narratifs, enjeux techniques et matériaux

Aperçu du texte

Dévoilé pour la première fois lors de la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes en 2016 et nominé pour les Oscars dans la catégorie « Meilleur film d’animation » en 2017, Ma vie de Courgette – réalisé par le Valaisan Claude Barras et scénarisé par la Française Céline Sciamma – est un long-métrage d’animation en volume coproduit par Rita Productions (Suisse), Blue Spirit (France), Gebeka Films (France) et KNM (Monaco). Adapté du roman Autobiographie d’une Courgette de Gilles Paris publié chez Plon en 2002, le film met en scène Icare, alias Courgette, un petit garçon de neuf ans, qui vit dans un foyer avec d’autres enfants depuis qu’il a accidentellement tué sa mère. Tourné à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise, le film est considéré comme l’un des premiers longs-métrages d’animation helvétiques, et a connu un important succès public, puisque plus d’un million d’entrées ont été comptabilisées à ce jour pour la France seulement. Il a par ailleurs obtenu un accueil critiq...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chloé Hofmann, « Les archives de production du film d’animation Ma vie de Courgette »Genesis, 57 | 2024, 157-173.

Référence électronique

Chloé Hofmann, « Les archives de production du film d’animation Ma vie de Courgette »Genesis [En ligne], 57 | 2024, mis en ligne le 15 décembre 2024, consulté le 22 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/genesis/8952 ; DOI : https://doi.org/10.4000/genesis.8952

Haut de page

Auteur

Chloé Hofmann

Chloé Hofmann a soutenu une thèse de doctorat intitulée « Grain par grain, photogramme par photogramme : l’animation de sable à partir du cas de Nag et Gisèle Ansorge » (université de Lausanne, 2022). Dans le cadre de ses recherches, elle s’intéresse à la genèse des films d’animation et à la façon dont les processus de production et de fabrication conditionnent les résultats formels. Elle prépare actuellement un livre sur le travail cinématographique, plastique et littéraire de Gisèle Ansorge (Infolio, à paraître) ainsi qu’une exposition sur l’animation de sable qui se tiendra au Musée Alexis Forel de Morges (Suisse) d’octobre 2024 à mars 2025.

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search